Logo ={0} - Retour à l'accueil

Eglise paroissiale de Saint-Georges-du-Plain, Le Mans

Dossier IA72059038 réalisé en 2019

Fiche

Genrede catholiques
VocablesSaint-Georges
Destinationséglise
Parties constituantes non étudiéespresbytère, portail
Dénominationséglise
Aire d'étude et cantonMans (Le) - Le Mans
AdresseCommune : Le Mans
Adresse : voie
communale numéro 26
Cadastre : 2020 KY 68
Précisionsanciennement commune de saint-Georges-du-Plain

Certains éléments architecturaux pourraient évoquer une église primitive datée du XIIee siècle : petit appareil en grès roussard, abside en cul de four, type de plan à nef unique. Les fonds baptismaux datent de cette période. L'église connaît des modifications pendant l'Ancien Régime telles que le percement d'occuli dans le chevet actuellement bouchés et la pose de contre-forts en pierre de taille. Il est possible que ces aménagements soient effectués suite à l'incendie de 1651. Le clocher surmonté d'un pavillon est construit au XVIIIe siècle à l'aplomb de la façade pignon.

L'église est vendue comme bien national en 1800 à Lambert de la Vannerie. Sa veuve en fait don à la commune en 1811. Cependant, elle n'est pas rendue au culte et est érigée en chapelle vicariale par ordonnance royale le 22 janvier 1823. L'église n'est rendue au culte qu'en 1845.

Les XIXe et XXe siècles marquent une nouvelle période de travaux et d'aménagements dans l'église. Les réparations menées aux voûtes et au lambris de plafond sont votées par le conseil municipal et effectuées en 1853. A cette date, l'église est à nouveau menacée d'être retirée au culte car sa position dans la commune, excentrée de la nouvelle poche urbaine, n'est pas appréciée. Cependant, des aménagements menées dans la seconde moitié du XIXe siècle tendent à conserver l'église paroissiale en son endroit.

Afin d'agrandir l'église considérée comme trop petite du fait de l'accroissement de population, les deux chapelles latérales sont construites par l'architecte Vérité et l'entrepreneur Fonteix en 1937. Elles sont ornées d'un vitrail réalisé par Albert Echivard. Le cardinal Grente bénit les chapelles le 7 mai 1938.

Période(s)Principale : 12e siècle
Secondaire : 2e moitié 17e siècle
Secondaire : 18e siècle
Secondaire : 2e moitié 19e siècle
Secondaire : 1ère moitié 20e siècle
Auteur(s)Auteur : Vérité Pierre architecte attribution par source

L'église de Saint-Georges-du-Plain se situe en retrait de la route de Sablé qui traverse l'ancienne commune. Elle est positionnée au fond d'une place ouvrant sur la rue et bordée de maisons. La place délimitant sa parcelle rappelle le tracé de l'ancien enclos cimétérial. Elle est orientée est-ouest. Composée d'une nef unique donnant sur le chœur, l'église ne contient ni bas-côté ni transept. Deux chapelles ouvrent sur la façade nord par des baies soutenues par des pilastres. L'abside en cul de four est en pierre de taille et est percée de cinq fenêtres plein cintre dont trois sont bouchées. L'église est construite en petit appareil de grès roussard pour l'ensemble de ses façades, en moellons calcaire pour les deux chapelles latérales et en pierre de taille calcaire pour les contre-forts. Les encadrements sont en pierre calcaire. Le clocher se situe au-dessus du portail et son toit à plusieurs pans est couvert d'ardoises.

Murspierre
Toitardoise
Étages1 vaisseau
Élévations extérieuresélévation ordonnancée
Couvertures
Techniquesvitrail

Bel ensemble de ronde-bosse en terre cuite.

Statut de la propriétépropriété d'un établissement public communal
Éléments remarquableséglise paroissiale
Précisions sur la protection

Les fonds baptismaux sont classés MH.

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives municipales du Mans ; 1 D 101. Délibérations communales pour Saint-Georges-du-Plain, 1801-1845.

Documents figurés
  • Carte postale, début XXe siècle. (Collection particulière, Trégard).

Bibliographie
  • GIRAULT, Charles. Les biens d'Église dans la Sarthe à la fin du XVIIIe siècle. Province du Maine, 1950, tome 52.

  • BRESC-BAUTIER, Geneviève, LE BOEUF, François (dir.). Terre et ciel. La sculpture en terre cuite du Maine (XVIe et XVIIe siècles). Paris : Monum, éditions du patrimoine, 2003. 318 p. (Cahiers du patrimoine ; 66).

  • Association Patrimoine Le Mans Ouest, L'art sacré au Mans rive droite, Patrimoine des quartiers, 2018.

(c) Région Pays de la Loire - Inventaire général - Ferey Marie
Ferey Marie

Chercheur auprès du Service Patrimoine de la Région des Pays de la Loire.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.