Logo ={0} - Retour à l'accueil

École communale de garçons, puis groupe scolaire et mairie, 20 avenue du Général-de-Gaulle

Dossier IA72058805 réalisé en 2018

Fiche

Genrede garçons
Destinationsbibliothèque
Parties constituantes non étudiéeslogement, cour, mur de clôture, portail
Dénominationsécole, groupe scolaire, mairie
Aire d'étude et cantonPays du Perche sarthois - La Ferté-Bernard
AdresseCommune : Sceaux-sur-Huisne
Adresse : 20 avenue du
Général-de-Gaulle
Cadastre : 2018 AB 312, 314, 316, 604

En 1841, suite à une çordonnance royale, la commune acquiert de Marin Pouillé une maison dite "le Verger", alors récemment construite, avec jardin et dépendances, pour servir d'école communale de garçons. Selon un procès-verbal dressé en 1838, elle comprenait cinq pièces au rez-de-chaussée, grenier dessus et cave sous une partie, cabinets, four, toit à porcs. Cet ensemble, aujourd'hui n°35-37 rue Saint-Éloi, est agrandi d'une classe en 1852 pour accueillir également l'école de filles. Un rapport de 1871 décrit une situation qui n'est plus tolérable : "les deux écoles communales de Sceaux sont installées dans un même corps de bâtiments qui suffirait à peine à une seule. La classe des garçons est beaucoup trop petite et mal aérée. La classe des filles placée près des lieux d'aisance des garçons éprouve de sérieux inconvénients de ce voisinage. Le logement de l'instituteur se compose de deux pièces dont une est obscure et humide. Les sœurs [qui tiennent alors l'école de filles] n'ont qu'un seul appartement".

La promiscuité est telle qu'il est indispensable de construire une nouvelle école. On décide donc de transférer les garçons dans un ensemble neuf à la sortie du bourg. Le terrain, dit le "champ du Ché", est vendu par les époux Fouque à la commune en 1875. Les plans et devis sont réalisés par l'architecte Ernest Pieau puis revus à l'économie (suppression de décors superflus) à la demande du conseil des bâtiments civils. Les travaux sont adjugés le 2 mai 1875 aux entrepreneurs Adolphe Fougeray et Victor Rat, et achevés en juillet 1876. Un puits et un mur de clôture seront ajoutés en 1886, puis un préau construit en 1910 par Guiloineau, sur les plans de E. Lelennier. L'école de la rue Saint-Éloi est alors laissée toute entière aux filles (et temporairement à la poste) et de nouveau agrandie en 1894. La mairie semble d'abord occuper une pièce de l'école des filles, puis migre vers l'école des garçons : elle occupe une pièce du logement de l'instituteur, puis finalement une portion de la classe des garçons dès 1888.

En 1934, suite à la loi sur la coéducation, il est décidé de réunir filles et garçons dans la même école. Une nouvelle classe est aménagée et une petite mairie est construite par l'entrepreneur Maurice Bourgoin, selon les plans dressés par l'architecte Marcel Jacquet. La même année, l'ancienne école de la rue Saint-Éloi, désaffectée, est revendue à des particuliers. Avec la hausse des effectifs scolaires, une troisième classe est provisoirement installée en 1939 dans l'actuelle cour Haute (face au parking de la mairie). Une nouvelle salle de classe sera finalement construite en 1949.

L'école de Sceaux étant trop petite, un terrain contigu est donc acheté en 1957 et l'architecte Jacquet est de nouveau sollicité pour la construction de deux nouvelles classes avec vestiaire, d'un préau, de sanitaires et d'un second logement. La cantine est aménagée dans deux anciennes classes. Commencés en 1957, les travaux sont achevés début 1959. Un important agrandissement de l'école, aujourd'hui baptisée Jean Ferrat, a été réalisé en 2010. L'ancien logement de l'instituteur et l'ancienne mairie, suite à son transfert au centre du bourg, accueillent désormais la bibliothèque municipale. L'école accueillait en 2018 96 élèves répartis en quatre classes, de la petite section au CM2.

Période(s)Principale : 3e quart 19e siècle, 2e quart 20e siècle
Principale : 3e quart 20e siècle, 1er quart 21e siècle
Dates1875, daté par source
1934, daté par source
Auteur(s)Auteur : Pieau Ernest
Pieau Ernest

architecte d'arrondissement.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.

Auteur : Fougeray Adolphe entrepreneur attribution par source
Auteur : Rat Victor entrepreneur attribution par source
Auteur : Jacquet Marcel
Auteur : Bourgoin Maurice entrepreneur attribution par source

L'ancien logement d'instituteur, orienté au nord-est, présente trois travées, un solin, un bandeau, une corniche moulurée et des pilastres d'angles en pierre de taille. Les ouvertures, en arc segmentaire, possèdent des encadrements alternant briques et pierres calcaire. La toiture, à longs pans et à croupes, est couverte d'ardoise et d'un faîtage en tuile. A l'arrière et à la perpendiculaire se trouvent les anciennes classes réhabilitées en cantine, flanquées d'extensions successives.

Mursmoellon enduit (?)
Toitardoise
Étagesrez-de-chaussée, 1 étage carré
Élévations extérieuresélévation à travées
Couverturestoit à longs pans croupe
Escaliersescalier intérieur
État de conservationbon état, remanié
Statut de la propriétépropriété de la commune

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives départementales de la Sarthe ; E-Dépôt. 1833-1926 : registres des délibérations du conseil municipal de Sceaux-sur-Huisne.

  • Archives départementales de la Sarthe ; 2 O 340/5. 1933 : mairie de Sceaux-sur-Huisne.

  • Archives départementales de la Sarthe ; 2 O 340/6. 1834-1934 : écoles de Sceaux-sur-Huisne.

  • Archives départementales de la Sarthe ; 2 Z 389 et 390. 1813-1939 : sous-préfecture de Mamers, commune de Sceaux-sur-Huisne.

Documents figurés
  • 1931 : plans de construction d'une classe à l'école de Sceaux-sur-Huisne, par Marcel Jacquet. (Archives départementales de la Sarthe ; 1 FP 641).

  • 1933, 20 septembre : plans de la mairie de Sceaux-sur-Huisne par Marcel Jacquet. (Archives départementales de la Sarthe ; 2 O 340/5).

  • 1850, 1855 et 1894 : plans d'appropriation de l'ancienne école de Sceaux-sur-Huisne. (Archives départementales de la Sarthe ; 2 O 340/6).

  • Archives privées de cartes postales et de photographies anciennes, Sceaux-sur-Huisne. (Collection particulière).

(c) Région Pays de la Loire - Inventaire général ; (c) Pays du Perche sarthois - Barreau Pierrick
Barreau Pierrick

Chercheur auprès du Pays du Perche sarthois jusqu'en octobre 2020. Depuis novembre 2020, chercheur auprès du Conseil départemental de la Mayenne.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.