Logo ={0} - Retour à l'accueil

Écart, puis ferme, actuellement maison - le Petit-Châtelet, Saint-Jean-sur-Erve

Dossier IA53002890 réalisé en 2003

Fiche

Destinationsmaison
Parties constituantes non étudiéesétable, grange, porcherie, remise, four à pain
Dénominationsécart, ferme
Aire d'étude et cantonCommunauté de communes d'Erve-et-Charnie - Sainte-Suzanne
AdresseCommune : Saint-Jean-sur-Erve
Lieu-dit : le Petit-Châtelet
Cadastre : 1842 D 95, 96 ; 1982 D 99, 101

Le Petit-Châtelet a été cédé par Thorigné à Saint-Jean-sur-Erve en 1840. En 1842, c'était un écart qui comprenait deux logis situés sur le chemin de Sainte-Suzanne à Bannes (actuel chemin communal reliant la route de Blandouet au Petit-Châtelet) et une petite ferme constituée d'un logis et d'un bâtiment agricole. L'un des logis isolés a été démoli en 1864 (parcelle du cadastre ancien D95), l'autre entre 1937 et 1982. Les anciens bâtiments de la ferme ont été fortement remaniés et reliés pour former une étable-grange dans la deuxième moitié du XIXe siècle, lorsqu'un nouveau logis a été édifié. Celui-ci a été remanié et agrandi en 1980. La porcherie et la remise datent également de la seconde moitié du XIXe siècle.

Période(s)Principale : Temps modernes
Principale : 2e moitié 19e siècle
Principale : 4e quart 20e siècle

L'ancienne ferme du Petit Châtelet comprend quatre bâtiments en maçonnerie de moellons de grès. Les deux principaux sont disposés parallèlement de part et d'autre d'une cour rectangulaire. Le logis est tourné vers le nord. Il est enduit de crépi. Son extension, à l'ouest et au nord est en parpaings. Ses ouvertures sont modernes : la rénovation de 1980 a fait disparaître les encadrements en calcaire marbrier taillé. Son four à pain, situé au pignon a également été supprimé. L'étable-grange est constituée de deux bâtiments, l'ancien logis - élargi au nord - et l'ancienne étable - sans doute surélevée d'un comble à surcroît - reliés par un volume intermédiaire qui servait de grange. Le toit à porcs est le seul bâtiment à être couvert de tuiles plates. Il trouve place à l'est du logis. La remise est au sud-ouest. Le Petit-Châtelet appartient au type I des écarts.

Mursmoellon sans chaîne en pierre de taille crépi
grès moellon sans chaîne en pierre de taille
parpaing de béton
Toitardoise, tuile plate
Étagesen rez-de-chaussée, comble à surcroît
Couverturestoit à longs pans
TypologiesLa typologie des écarts est établie en fonction du nombre de logements comptabilisés sur le cadastre de 1842. Type I : écart de 2 ou 3 logements. Type II : écart de 4 logements ou plus.
Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives départementales de la Mayenne ; 3 P 395. Matrices des propriétés foncières bâties et non bâties de Saint-Jean-sur-Erve, 1845-1914.

  • Archives départementales de la Mayenne : 3 P 989. État des sections du cadastre, 1843.

  • Archives départementales de la Mayenne : 5 V 256. Ordonnance de Jean-Baptiste Bouvier, évêque du Mans, 7 juillet 1843 : redécoupage des paroisses de Saint-Jean-sur-Erve et de Thorigné selon les nouvelles limites communales fixées par la loi du 22 mai 1840.

(c) Région Pays de la Loire - Inventaire général ; (c) Conseil départemental de la Mayenne - Foisneau Nicolas
Nicolas Foisneau

Chercheur à l'Inventaire général, au service puis direction du Patrimoine du Conseil départemental de la Mayenne, de 2001 à 2020.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Davy Christian
Christian Davy

Chercheur au service Patrimoine de la Région Pays de la Loire


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.