Logo ={0} - Retour à l'accueil

Écart, puis ferme, actuellement maison - la Pierre, Saint-Léger

Dossier IA53003123 réalisé en 2005

Fiche

Destinationsmaison
Parties constituantes non étudiéescellier, étable à vaches, grange, étable à chevaux, toit à porcs, buanderie, remise, fournil
Dénominationsécart, ferme
Aire d'étude et cantonCommunauté de communes d'Erve-et-Charnie - Sainte-Suzanne
AdresseCommune : Saint-Léger
Lieu-dit : la Pierre
Cadastre : 1842 E 149, 150, 186 ; 1982 E 138, 141, 234, 235

Le lieu-dit de la Pierre est attesté en 1548. Il relevait en 1609 et en 1769 de la seigneurie des Pins. Il a été acheté pour moitié en 1612 par le seigneur d'Aubigné, Guillaume d'Urban et revendu avant 1740. D'après Angot, une partie au moins de ses revenus finançaient une chapelle desservie dans l'église. En 1842, c'était un hameau formé d'une ferme et d'un logis isolé. Ce dernier, qui remonte sans doute au XVIe ou au XVIIe siècle, a été converti en fournil sans doute dans la deuxième moitié du XIXe siècle puis en garage dans la deuxième moitié du XXe siècle. La ferme a été profondément transformée dans la deuxième moitié du XIXe siècle. A la place du logis-étable-grange, décrit en 1769 ("la maison manable avec cheminée et four en icelle, grange et estable, le tout sous mesme faiste"), a été édifiée, peut-être en conservant une partie des murs, une étable à vaches-grange. Un nouveau logis et une buanderie-toit à porcs ont été édifiés à l'ouest. La remise a été remaniée complètement ou reconstruite. Seule l'étable à chevaux a été pratiquement conservée en l'état, malgré son agrandissement au sud : elle peut être datée du XVIIIe siècle. Après la deuxième guerre mondiale l'exploitation s'étendait sur 50 hectares, y compris les landes défrichées au cours du siècle. La ferme des Rocheteaux, située à l'ouest, qui appartenait au seigneur d'Aubigné jusqu'à sa vente en 1749 au curé de Saint-Léger Joseph Dioré, a été rattachée à la Pierre vers 1860. Ses bâtiments de ferme ont définitivement disparu vers le milieu du XXe siècle.

Période(s)Principale : Temps modernes
Principale : 2e moitié 19e siècle
Principale : 2e moitié 20e siècle

L'ancienne ferme de la Pierre est constituée de six bâtiments construits en moellons de grès. Leur couverture, en ardoise sur le logis et la buanderie-toit à porcs, a été refaite en tôle et en ardoise en fibrociment sur les autres bâtiments. Les étables sont séparées du logis par le chemin. Le logis est pourvu d'un comble à surcroît ajouré. Ses baies sont en calcaire marbrier taillé. L'extrémité ouest du bâtiment, dont la porte a été refaite en ciment, abritait la cave. L'étable-grange, dispose d'un comble à haut surcroît. Ses ouvertures sont en pierre de taille de calcaire marbrier et de granite. Sa charpente est du type à potence. La remise située à côté est dotée d'une charpente du type à ferme et à panne. L'étable à chevaux, à comble à surcroît, est percée d'ouvertures entièrement entourées de bois. Sa charpente est du type à potence, sans demi-arbalétrier supérieur. A l'ouest du logis prennent place l'ancien logis indépendant, actuel garage, et la buanderie-toit à porcs. Le premier est en simple rez-de-chaussée. Il conserve une fenêtre ancienne entièrement entourée de bois. Sa charpente est du type à ferme et à panne sous chevron porteur. La seconde comporte un comble à surcroît. Ses baies sont encadrées de piédroits en moellons et surmontées de linteaux de bois ou de ciment. La Pierre appartient au type I des écarts.

Mursgrès moellon sans chaîne en pierre de taille
Toitardoise, tôle ondulée, matériau synthétique en couverture
Étagesen rez-de-chaussée, comble à surcroît
Couverturestoit à longs pans
TypologiesLa typologie des écarts est établie en fonction du nombre de logements comptabilisés sur le cadastre de 1842. Type I : écart de 2 ou 3 logements. Type II : écart de 4 logements ou plus.
Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives départementales de la Mayenne : 48 J 21. Terre d'Aubigné située paroisse de Vaiges...acquis par Messire Mathieu Douart, seigneur de Fleurance...par contrat passé devant Me Foucault...notaire au Chatelet de Paris le 30 mai 1739 : consistance de la terre, aveu de 1663, réparations à faire.

  • Archives départementales de la Mayenne : 471 J 35. Chartrier de Montecler. Amendes et remembrances des pleds et assises du marquisat de Montecler tenues au château dudit lieu par le fief et seigneurie des Pins en dépendant. 1769-1789.

  • Archives départementales de la Mayenne : 471 J 36. Chartrier de Montecler. Aveu de la Saugère et des Pins à Sainte-Suzanne. 15 mai 1609. [Copie du 18e siècle].

  • Collection particulière. Chartrier de Thévalles. Bail de la terre d'Aubigné en paroisse de Vages par acte sous seing privé, au sieur Pierre Bonnet de la Grandmaison et demoiselle Renée Perrine Raison son épouse. 29 août 1740.

Bibliographie
  • ANGOT, Alphonse-Victor (abbé), GAUGAIN, Ferdinand (abbé). Dictionnaire historique, topographique et biographique de la Mayenne. Laval : A. Goupil, 4 vol., 1900-1910.

    t. 3, p. 435 (article les Rocheteaux) ; t. 4, p. 720, 790
(c) Région Pays de la Loire - Inventaire général ; (c) Conseil départemental de la Mayenne - Foisneau Nicolas
Foisneau Nicolas

Chercheur à l'Inventaire général, au service puis direction du Patrimoine du Conseil départemental de la Mayenne, de 2001 à 2020.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Davy Christian
Davy Christian

Chercheur au service Patrimoine de la Région Pays de la Loire


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.