Logo ={0} - Retour à l'accueil

Écart - les Crosneries, Blandouet

Dossier IA53002237 réalisé en 2005

Fiche

Dossiers de synthèse

Parties constituantes non étudiéescellier, four à pain, étable, toit à porcs, remise, poulailler
Dénominationsécart
Aire d'étude et cantonCommunauté de communes d'Erve-et-Charnie - Sainte-Suzanne
AdresseCommune : Blandouet
Lieu-dit : les Crosneries
Cadastre : 1842 A 203, 204, 216, 223, 227  ; 1982 A 130, 132, 137

Une ferme au moins du hameau des Crosneries faisait partie au XVIIIe siècle du domaine de la seigneurie de la Vallée. Selon Angot, une autre partie appartenait en 1729 à Alexis Yvoy, de Saint-Germain-en-Laye. L'écart se partageait en 1842 entre cinq petites exploitations pourvues chacune d'un bâtiment unique. Le logis-étable sud-est (parcelle A 204 du cadastre de 1842) a été démoli vers 1908 et le logis-étable nord-est (parcelle A 216) avant 1926. Le logis-étable sud-ouest (parcelle A 227) a été converti en étable après la construction à côté, d'un nouveau logis (agrandi en 1945) en 1879 puis remplacé par une étable-grange neuve durant le dernier quart du XIXe siècle. Le logis-étable ouest (parcelle A 223), dont la pièce nord peut remonter au XVIIe ou au XVIIIe siècle et dont la partie sud a été allongée sans doute durant la deuxième moitié du XIXe siècle et surélevée en 1936 (témoignage du fermier), leur a été rattaché pour former l'actuelle ferme ouest qui comprend aussi une remise et une remise-poulailler édifiés dans la deuxième moitié du XIXe siècle. Le logis-étable de la ferme est (parcelle A 203) a été complètement remanié et agrandi en 1877.

Période(s)Principale : Temps modernes
Principale : 4e quart 19e siècle
Principale : 2e moitié 19e siècle
Dates1877, daté par source
1879, daté par source

L'écart des Crosneries est actuellement formé d'une ferme comprenant cinq bâtiments maçonnés à l'ouest et d'une ancienne ferme constituée de deux bâtiments à l'est. Les constructions de la ferme ouest sont irrégulièrement disposées autour d'une cour. Les trois principales sont pourvues d'un comble à surcroît à l'exception de la partie ancienne de l'ancien logis-étable. Celui-ci, couvert de tuiles plates, est pourvu d'encadrements de baies en brique et en moellon de grès et bois, sauf sur la partie surélevée de l'ancienne partie logis dont les ouvertures sont en moellons de grès roussard et à linteaux de ciment. Un appentis qui servait de toit à porcs s'appuie contre son pignon sud. Le logis actuel est percé de baies en calcaire marbrier taillé. Avant l'ajout d'une pièce supplémentaire en 1945, il se composait de deux pièces à cheminée, dont l'une abritait le four à pain, et d'une cave en appentis à l'arrière. L'étable-grange est actuellement couverte de tôle (qui a remplacé la tuile plate). Ses portes, encadrées de moellons de grès sont couvertes de linteaux de bois. Ses jours sont en brique. Deux remises prennent place au nord. A l'extrémité de l'une se trouve le poulailler.

L'ancienne ferme est comprend un bâtiment principal servant de logis-étable, dont la maçonnerie est en partie enduite et la couverture est en tuile plate. Ses deux parties se distinguent par le traitement de leurs ouvertures : briques sur la partie logis, moellons et linteaux de bois sur la partie étable. Un second bâtiment, sans doute une petite étable, est disposé perpendiculairement au premier. Sa toiture a été refaite en tôle et ses baies reprises partiellement en ciment.

Les Crosneries appartiennent au type II des écarts.

Mursgrès moellon sans chaîne en pierre de taille enduit
Toittuile plate, ardoise, tôle ondulée, tôle nervurée
Étagesen rez-de-chaussée, comble à surcroît
Couverturestoit à longs pans
appentis
TypologiesLa typologie des écarts est établie en fonction du nombre de logements comptabilisés sur le cadastre de 1842. Type I : écart de 2 ou 3 logements. Type II : écart de 4 logements ou plus.
Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Mayenne : 3 P 53. Matrices des propriétés foncières bâties et non bâties de Blandouet, 1842-1883.

  • AD Mayenne : 3 P 497. Matrices des propriétés foncières bâties de Blandouet, 1883-1911.

  • AD Mayenne. 3 P 1428. Matrices des propriétés foncières bâties de Blandouet, 1912-1932.

  • AD Sarthe : 13 F 2734. Seigneurie et domaine de la Vallée Blandouet. Compte que rend Louis Ollivier, ...tuteur des enfants mineurs de Julien-François Ollivier, vivant notaire à Sainte-Suzannne, au citoyen Augustin de Lespinasse, de la régie et administration qu'a eu le dit feu Julien-François Ollivier de la terre de la Vallée de Blandouet et autres immeubles appartenant à Mlle d'Hautefort. 1er nivôse, an VIII de la République - 22 décembre 1799.

Bibliographie
  • ANGOT, Alphonse-Victor (abbé), GAUGAIN, Ferdinand (abbé). Dictionnaire historique, topographique et biographique de la Mayenne. Laval : A. Goupil, 4 vol., 1900-1910.

    t. 1, p. 840 ; t. 4, p. 275
(c) Région Pays de la Loire - Inventaire général ; (c) Conseil départemental de la Mayenne - Foisneau Nicolas
Foisneau Nicolas

Chercheur à l'Inventaire général, au service puis direction du Patrimoine du Conseil départemental de la Mayenne, de 2001 à 2020.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Davy Christian
Davy Christian

Chercheur au service Patrimoine de la Région Pays de la Loire


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.