Logo ={0} - Retour à l'accueil

Écart - les Côsneries, Saint-Léger

Dossier IA53003091 réalisé en 2005

Fiche

Dossiers de synthèse

Parties constituantes non étudiéesfournil, étable
Dénominationsécart
Aire d'étude et cantonCommunauté de communes d'Erve-et-Charnie - Sainte-Suzanne
AdresseCommune : Saint-Léger
Lieu-dit : les Côsneries
Cadastre : 1842 D 344, 348 à 353 ; 1982 D 257 à 260

Au XVIIIe siècle, l'écart des Côneries relevait de la seigneurie des Pins. En 1842, il était formé d'un alignement constitué de trois logis à une pièce et de deux logis à deux pièces ou plus vraisemblablement petits logis-étables ainsi que de deux logis séparés et de quatre petites dépendances, dont un fournil. La partie centrale de l'alignement (un logis et un logis-étable) peut remonter au XVIe ou au XVIIe siècle. Un logis est venu s'y appuyer à l'est peu après puis deux autres à l'ouest au XVIIe ou XVIIIe. L'extrémité est de l'alignement a été fortement remaniée, y compris sa charpente, dans la deuxième moitié du XIXe siècle, pour former un logis supplémentaire : peut-être en 1879 où est signalée une augmentation de construction. Le logis indépendant sud remonte lui aussi au XVIe ou au XVIIe siècle et le logis indépendant nord peut être daté de la première moitié du XIXe siècle. Une petite étable a été construite dans la deuxième moitié du XIXe siècle. Des remaniements importants ont affecté les baies des bâtiments au cours du XXe siècle. Une montrée de 1806 décrit une des "closeries" des Côneries : elle est formée d'une pièce à feu et d'une étable séparées par une cloison formant une "lisse de rameaux et de terre dégradée", d'un toit à porcs et d'une loge "de cinq morceaux de bois"qui "a pour cloture de mauvais fagot, est couverte de jonc". 42 personnes habitaient le lieu-dit en 1851 : 1 famille de charron, 1 de maréchal-ferrant, 1 de tonnelier, 3 de journalier et 3 de cultivateur auxquelles s'ajoutaient une couturière, deux fileuses, un bûcheron.

Période(s)Principale : Temps modernes
Principale : 1ère moitié 19e siècle , (?)
Principale : 2e moitié 19e siècle
Dates1879, daté par source

Les Côneries forment un seul écart avec le lieu-dit des Bruyères (étudié en sous-dossier). Les bâtiments sont construits en moellons de grès. Ils disposent d'un simple rez-de-chaussée, à l'exception de la petite étable du XIXe siècle qui comporte un comble à surcroît. Ils sont couverts majoritairement de tuile plate et de tuile en écaille mais le logis indépendant nord, la petite étable et une partie du versant nord de la toiture de l'alignement sont en ardoise et en ardoise en fibrociment. Les corps datables du XVIe ou du XVIIe siècle sont pourvus d'une charpente du type à ferme et à panne sous chevron porteur. Ceux du XVIIe siècle ou du XVIIIe siècle sont à ferme et à panne, sans faux entrait. Plusieurs baies sont entièrement en bois. Les autres ont été refaites au XIXe siècle ou au début du XXe siècle en brique ou en brique et bois. Les Côneries appartiennent au type II des écarts.

Mursgrès moellon sans chaîne en pierre de taille
Toittuile plate, tuile en écaille, ardoise, matériau synthétique en couverture
Étagesen rez-de-chaussée
Couverturestoit à longs pans
TypologiesLa typologie des écarts est établie en fonction du nombre de logements comptabilisés sur le cadastre de 1842. Type I : écart de 2 ou 3 logements. Type II : écart de 4 logements ou plus.
Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives départementales de la Mayenne : 3 E 66 126. Étude de Me Charles-Guillaume Josson, notaire à Vaiges. Montrée d'une closerie aux Cosneries de St Léger, propriété de Francois Meslai demeurant à la Paigerie et louée à Julien Le Breton. 15 décembre 1806.

  • Archives départementales de la Mayenne : 471 J 22. Chartrier de Montecler. Censif du fief des Pins. 1782.

  • Archives départementales de la Mayenne : 471 J 35. Chartrier de Montecler. Projet d'aveu de la Marquise de Montecler à Monsieur pour la partie de son marquisat relevant de la baronnie de sainte-Suzanne. Domaine et fief des Pins. 1783.

  • Archives départementales de la Mayenne : 471 J 35. Chartrier de Montecler. Amendes et remembrances des pleds et assises du marquisat de Montecler tenues au château dudit lieu par le fief et seigneurie des Pins en dépendant. 1769-1789.

  • Archives départementales de la Mayenne : 3 P 403. Matrices des propriétés foncières bâties et non bâties de Saint-Léger, 1842-1911.

  • Archives départementales de la Mayenne : 6 M. Recensement de la population de Saint-Léger.

    1851
Bibliographie
  • ANGOT, Alphonse-Victor (abbé), GAUGAIN, Ferdinand (abbé). Dictionnaire historique, topographique et biographique de la Mayenne. Laval : A. Goupil, 4 vol., 1900-1910.

    t. 1, p. 734 ; t. 4, p. 240
(c) Région Pays de la Loire - Inventaire général ; (c) Conseil départemental de la Mayenne - Foisneau Nicolas
Nicolas Foisneau

Chercheur à l'Inventaire général, au service puis direction du Patrimoine du Conseil départemental de la Mayenne, de 2001 à 2020.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Davy Christian
Christian Davy

Chercheur au service Patrimoine de la Région Pays de la Loire


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.