Logo ={0} - Retour à l'accueil

Écart et moulin à farine - Cordouen, Saint-Calais-du Désert

Dossier IA53000607 réalisé en 2005

Fiche

Parties constituantes non étudiéesétable à chevaux, étable à vaches, cellier
Dénominationsécart, moulin à farine
Aire d'étude et cantonMayenne - Couptrain
Hydrographiesla Mayenne
AdresseCommune : Saint-Calais-du-Désert
Lieu-dit : Cordouen
Cadastre : 1813 C 22, 23 ; 1813 D 39 à 42 ; 1987 ZN 12, 19

Le toponyme Cordouen est ancien puisque, d'après l'abbé Angot, la paroisse était désignée au XIIe siècle sous le nom de Sanctus Karilefus de Curia Dodae (Saint-Calais-de-Cordouen). Le moulin figure sur la carte de Jaillot (1706). En 1813, lors de l'établissement du cadastre, le lieu-dit était constitué de deux entités : le moulin, qui comprenait deux bâtiments (le moulin-logis en C 23 et l'écurie en C 22), à l'est ; un ensemble de quatre logis, dont trois étaient contigus (D 39, 40 et 41) et un associé à une dépendance (D 42), à l'ouest.

L'ancien moulin-logis peut être daté, d'après le profil de sa toiture, du XVe ou du XVIe siècle. Au XIXe siècle, il a été allongé au nord jusqu'à l'écurie, au-dessus du passage d'eau, et à l'est d'un court corps perpendiculaire le long duquel ont été déplacées les roues : ces travaux peuvent être datés au moins partiellement de 1828, d'après une mention de réfection et de reconstruction du moulin en 1831 dans les matrices cadastrales. Un nouveau logis de meunier a été construit en 1864 (matrices cadastrales) dans le prolongement de l'écurie, elle-même modifiée, puis un cellier ajouté contre son pignon ouest. Exploité par Isidore Bouet à la fin du XIXe siècle puis par Just Leriche dans les premières années du XXe siècle, le moulin, qui disposait en 1898 de trois paires de meules, a cessé son activité avant 1911. Il disposait en 1904 d'une force motrice utilisable de 15,30 chevaux et d'une force motrice utilisée de 9,75. Il a été fortement remanié dans les année 1960. Son mécanisme a disparu, à l'exception de l'axe de la roue.

Deux des trois logis contigus ont été démolis avant 1969, puis le troisième entre 1969 et 1987. Le logis-dépendance a été surélevé et transformé en étable-grange dans la seconde moitié du XIXe ou au début du XXe siècle.

Période(s)Principale : 16e siècle , (?)
Secondaire : 2e quart 19e siècle
Principale : 3e quart 19e siècle
Secondaire : 3e quart 20e siècle
Dates1828, daté par source
1864, daté par source

Les roues du moulin étaient alimentées par dessus par les eaux apportées depuis la Mayenne par un long canal de dérivation maçonné aujourd'hui asséché. La vannes d'alimentation des roues et la vanne de décharge, permettant d'évacuer vers la Mayenne le trop-plein du canal de dérivation, toutes deux en bois, étaient partiellement conservées au moment des photos en 2007, tandis que la toiture en appentis de la roue était prête de s'effondrer.

Les deux corps de bâtiments principaux du moulin sont disposés perpendiculairement. Ils sont construits en moellons de grès, épais et réguliers sur le logis du meunier, construit au XIXe siècle, plus petits et irréguliers sur les parties plus anciennes. Les angles sont en gros moellons équarris, les encadrements des baies du logis et de la fenêtre de l'ancienne écurie en pierre de taille de granite gris.

Mursgrès moellon sans chaîne en pierre de taille
Toitardoise
Étagesen rez-de-chaussée
Couverturestoit à longs pans
appentis
Énergiesénergie hydraulique
Typologiesmoulin à dérivation
États conservationsétablissement industriel désaffecté, menacé
Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • Listes nominatives des habitants de Saint-Calais-du-Désert.

    1901, 1906, 1911 Archives départementales de la Mayenne, Laval : 6 M 365
  • Contributions des patentes. Bulletins de recensement pour la formation des matrices.

    Archives départementales de la Mayenne, Laval : P 335
  • Matrice des propriétés foncières bâties et non bâties de Saint-Calais-du-Désert, 1830-1914.

    Archives départementales de la Mayenne, Laval : 3 P 348
  • Capacité des moulins : enquête sur la force motrice hydraulique, 1904.

    Archives départementales de la Mayenne, Laval : R 1846
Bibliographie
  • ANGOT, Alphonse (abbé), GAUGAIN, Ferdinand (abbé). Dictionnaire historique, topographique et biographique de la Mayenne. Laval : Goupil, 4 vol., 1900-1910.

    t. 1, p. 725
Périodiques
  • Compte rendu de la journée du "Moulin et du pain". Moulins de la Mayenne, bulletin de liaison de l'association des amis des moulins de la Mayenne, n°27, octobre 1997, p. 2-5.

    p. 2
(c) Région Pays de la Loire - Inventaire général ; (c) Conseil départemental de la Mayenne - Foisneau Nicolas
Nicolas Foisneau

Chercheur à l'Inventaire général, au service du Patrimoine du Conseil départemental de la Mayenne.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.