Logo ={0} - Retour à l'accueil

Écart, actuellement ferme - les Mottais, Blandouet

Dossier IA53002250 réalisé en 2005

Fiche

Destinationsferme
Parties constituantes non étudiéesétable, grange, toit à porcs, porcherie, remise, puits
Dénominationsécart
Aire d'étude et cantonCommunauté de communes d'Erve-et-Charnie - Sainte-Suzanne
AdresseCommune : Blandouet
Lieu-dit : les Mottais
Cadastre : 1842 B 307 à 309, 312, 314 ; 1982 B 120, 123, 258

Les Mottais appartenaient en 1770 à Gabriel Pelisson, curé de Nuillé-sur-Ouette. En 1842, ils constituaient un écart rassemblant trois petites fermes se répartissant en un logis-étable, deux logis contigus et deux étables contigües. Le logis-étable peut remonter au XVIIe ou au XVIIIe siècle. Il n'est plus habité depuis la fin des années 1920. Les logis contigus, réunis en un seul, ont été complètement remaniés dans les années 1950. Les étables ont fait place, au cours de la deuxième moitié du XIXe siècle, à une étable-grange. L'étable-porcherie, élevée à la place d'un petit bâtiment antérieur, et la remise datent aussi de la deuxième moitié du XIXe siècle. Après la deuxième guerre mondiale, l'exploitation s'étendait sur une vingtaine d'hectares. L'écart du Houssais qui prenait place à l'est des Mottais a été supprimé avant la première guerre mondiale.

Période(s)Principale : Temps modernes
Principale : 2e moitié 19e siècle
Principale : 3e quart 20e siècle

L'actuelle ferme des Mottais est constituée de cinq bâtiments maçonnés, disposés irrégulièrement autour de la cour (à l'exception de la remise, élevée un peu à l'écart). Ils sont construits en moellons de grès et sont couverts en tuile plate (logis-étable, étable-porcherie) et en ardoise (logis, autrefois en tuile plate, étable-grange). Le logis, à comble à surcroît, est actuellement enduit de ciment. Ses baies sont également en ciment. L'appentis qui s'appuie contre sont pignon ouest servait sans doute de toit à porcs. L'étable-grange est pourvue d'un comble à haut surcroît. Ses ouvertures sont en moellons et à linteaux de bois. Le logis-étable est en simple rez-de-chaussée. Ses encadrements de baies sont aussi en moellon et leurs linteaux en bois. Un puits sans voûte prend place à l'est du logis.

Les Mottais appartiennent au type I des écarts.

Mursgrès moellon sans chaîne en pierre de taille enduit
Toittuile plate, ardoise
Étagesen rez-de-chaussée, comble à surcroît
Couverturestoit à longs pans
appentis
TypologiesLa typologie des écarts est établie en fonction du nombre de logements comptabilisés sur le cadastre de 1842. Type I : écart de 2 ou 3 logements. Type II : écart de 4 logements ou plus.
Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Bibliographie
  • ANGOT, Alphonse-Victor (abbé), GAUGAIN, Ferdinand (abbé). Dictionnaire historique, topographique et biographique de la Mayenne. Laval : A. Goupil, 4 vol., 1900-1910.

    t. 3, p. 132 ; t. 4, p. 666
(c) Région Pays de la Loire - Inventaire général ; (c) Conseil départemental de la Mayenne - Foisneau Nicolas
Foisneau Nicolas

Chercheur à l'Inventaire général, au service puis direction du Patrimoine du Conseil départemental de la Mayenne, de 2001 à 2020.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Davy Christian
Davy Christian

Chercheur au service Patrimoine de la Région Pays de la Loire


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.