Logo ={0} - Retour à l'accueil

Cimetière, rue de Paris, Connerré

Dossier IA72058731 inclus dans Bourg de Connerré : faubourgs de La Rochelle et de Groisiller (Groseiller) et rue de Paris réalisé en 2018

Fiche

Parties constituantes non étudiéesmur de clôture, portail, tombeau, chapelle funéraire
Dénominationscimetière
Aire d'étude et cantonPays du Perche sarthois - Savigné-l'Evêque
AdresseCommune : Connerré
Adresse : rue de
Paris
Cadastre : 1836 C1 18 ; 2018 AC 898 900

Avant d'être déplacé en périphérie du bourg, le cimetière paroissial se trouvait au pied de l'église, entre les bâtiments du prieuré et la place du marché avec sa petite halle. Au début des années 1830, sa suppression fut demandée par les riverains pour des raisons d'hygiène et de salubrité mais aussi car il était saturé de sépultures. Aux dires du maire de l'époque, il y régnait un tel désordre dans la disposition des tombes qu'il arrivait souvent au fossoyeur de se tromper et de retirer des cadavres récemment inhumés pour creuser de nouvelles fosses.

Une enquête est ainsi prescrite en 1831 par le préfet et un terrain de 35 ares est acquis par la municipalité à la sortie du bourg, route de Paris, pour la création d'un nouveau cimetière. Les travaux sont adjugés à l'entrepreneur Paul Lechable le 16 octobre. Dès le 4 mai 1832, alors que les travaux ne sont pas tout à fait achevés, on procède à la première inhumation dans le nouveau cimetière tandis que l'ancien est interdit (il sera entièrement déblayé pour permettre l'agrandissement de la place du marché). Rapidement, il s'avère trop petit, si bien que l'on procède à un premier agrandissement d'environ 20 ares en 1868-1869 (Nourry-Blottin architecte ; Louis Royau entrepreneur), puis à un second d'environ 56 ares en 1899-1900 (E. Côme architecte ; Louis Geslin entrepreneur). Deux nouvelles extensions sont réalisées, en 1949-1950, puis dans les années 1970, portant la surface totale du cimetière à plus d'un hectare.

De par ses nombreux agrandissements et réfections, il ne conserve plus guère d'éléments anciens, si ce n'est la croix de cimetière et le bâtiment du corbillard qui peuvent dater du second ou du troisième agrandissement (2e moitié XIXe siècle) et quelques tombes de cette période. Le mur longeant la rue et le portail actuels datent sans doute des travaux de 1950. Auparavant situé en dehors de l'agglomération, le cimetière a été rattrapé par les bâtiments, maisons et constructions industrielles, édifiés tout le long de la rue de Paris depuis la fin du XIXe siècle.

Période(s)Principale : 2e quart 19e siècle, 3e quart 19e siècle, 4e quart 19e siècle
Secondaire : milieu 20e siècle, 2e moitié 20e siècle
Dates1834, daté par source
1868, daté par source
1899, daté par source
1950, daté par source

Le cimetière de Connerré est une vaste parcelle rectangulaire située au nord-est du centre-bourg, rue de Paris. Clos de murs et accessible par un portail à piliers sans décor, sa seule ornementation est la grande croix de cimetière en pierre : son fût cannelé carré repose sur un piédestal et porte une croix à rayons. On note la présence de monuments funéraires de la fin du XIXe siècle et du début du XXe siècle, en forme de stèles, croix, obélisques ou colonnes.

Mursgrès moellon enduit (?)
État de conservationbon état
Statut de la propriétépropriété de la commune

Références documentaires

Documents d'archives
  • 1830-1908 : cimetières de Connerré.

    Archives départementales de la Sarthe, Le Mans : 2 O 90/9
Documents figurés
  • 1854 à nos jours : délibérations du conseil municipal de la commune de Connerré. (Archives municipales de Connerré).

  • 1868 et 1898 : plans d'agrandissement du cimetière de Connerré.

    Archives départementales de la Sarthe, Le Mans : 2 O 90/9
  • 1836 : plan cadastral napoléonien de Connerré. (Archives départementales de la Sarthe ; PC\091).

(c) Région Pays de la Loire - Inventaire général ; (c) Pays du Perche sarthois - Barreau Pierrick
Pierrick Barreau

Chercheur auprès du Pays du Perche sarthois.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.