Logo ={0} - Retour à l'accueil

Auberge des Trois Rois du faubourg de la Bahine puis gendarmerie de Bonnétable, actuellement immeubles à logement.

Dossier IA72058478 réalisé en 2015

Fiche

Destinationsimmeuble à logements
Parties constituantes non étudiéeslatrines
Dénominationsauberge, gendarmerie
Aire d'étude et cantonCommunauté de communes Maine 301 - Bonnétable
AdresseCommune : Bonnétable
Lieu-dit : Adresse : 61 avenue
du 11 novembre
Cadastre : PCI 2016 AM 379 ; 1835 E 1016

Sur un fonds précédemment divisé et occupé par divers bâtiments, l'aubergiste François Hubert fit construire vers 1840 l'auberge alignée sur la route royale. Entre 1839 et 1865 sa fille Anne Hubert et son mari Noël Maurey, négociant, reconstruisirent un corps de communs à droite et sur le même alignement que le corps principal, des écuries à gauche, placées perpendiculairement à la rue et ouvrant sur la cour et des lieux d'aisances dans cette dernière. Le tout formait en 1865 l'auberge des Trois Rois du faubourg de la Bahine, distribuée pour le bâtiment principal en cave au sous-sol, cinq pièces à feu et deux cabinets au rez-de-chaussée, cinq autres pièces et quatre cabinets à l'étage, grenier sur le tout.

L'auberge fut louée cette même année par le département de la Sarthe pour servir de caserne à la gendarmerie à cheval de la ville. Le bail prévoyait la modification de la distribution et de certaines baies du corps principal (création d'une sellerie, transformation d'une fenêtre en porte), la création de deux chambres de sûreté et d'une buanderie et la reconstruction de l'écurie aux normes de la gendarmerie.

En 1918, le corps principal couvert de tuiles comprenait cinq logements de gendarmes distribués par deux corridors et deux escaliers. Les deux chambres de sûreté étaient lambrissées de bois. Les latrines en briques étaient couverte d'ardoises et les écuries en maçonnerie couvertes de tuiles comprenaient sept stalles. Un portail donnait depuis la route accès à la cour renfermant le puits. Achetée par le département de la Sarthe en 1922 et reliée à l’électricité en 1927, la gendarmerie fut ponctuellement réparée en 1929 (plancher en fer avec voûtains en briques par l'architecte manceau P. Grosch).

Désaffecté dans le 4e quart du XXe siècle après la construction de l'actuelle caserne rue Jean Moulin, l'édifice fut réaffecté en immeubles à logement et fortement remanié (transformation de portes en fenêtres, reconstruction des anciennes écuries).

Période(s)Principale : 1ère moitié 19e siècle , daté par source
Principale : milieu 19e siècle , daté par source

L'édifice est organisé autour d'une cour fermée sur la rue par un premier bâtiment et à droite par un second. L'intérieur de la cour n'a pas été vu.

Le premier bâtiment est composé d'un corps principal de plan rectangulaire aligné sur l'avenue et d'une aile sur le même alignement à gauche. Les deux comptent un rez-de-chaussée surélevé sur étage de soubassement et possèdent des baies à chambranles en pierre de taille et un toit couvert en ardoises. Le corps principal comprend en outre un étage carré, sept travées de baies, une corniche en pierre de taille et un toit à croupe.

Le second bâtiment, en rez-de-chaussée et étage de comble, couvert de tuiles, est une reconstruction récente.

Les intérieurs, vraisemblablement remaniés, n'ont pas été vus.

Mursmaçonnerie enduit
Toitardoise, tuile
Plansplan rectangulaire régulier
Étagesétage de soubassement, rez-de-chaussée surélevé, 1 étage carré, étage de comble
Élévations extérieuresélévation à travées
Couverturestoit à longs pans croupe
État de conservationremanié
Statut de la propriétépropriété d'un établissement public départemental (?)
Protections

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Sarthe : 5 Mi 41_01. Bonnétable. Tables décennales 1792-1842.

  • AD Sarthe : 4 N 66. Gendarmerie de Bonnétable. Acquisition par le département. 1919-1929.

    Archives départementales de la Sarthe, Le Mans : 4 N 66.
  • Archives départementales de la Sarthe. 3 P 29/31. Matrice des propriétés foncières 1838-1913. (3 P 29 : folios 1 à 700. 3 P 30 : folios 701 à 1400, avec table alphabétique générale des propriétaires pour les trois volumes. 3 P 31. folios 1401 à la fin).

(c) Région Pays de la Loire - Inventaire général - Hardy Julien