Logo ={0} - Retour à l'accueil

Ancien manoir de la Touche (?), puis ferme, chemin Thobie

Dossier IA44004401 réalisé en 2005

Fiche

Appellationsmanoir de la Touche (?)
Dénominationsmanoir, ferme
Aire d'étude et cantonGuérande - Guérande
AdresseCommune : Guérande
Adresse : chemin
Thobie
Cadastre : 1819 N 517 ; 1989 AH 260

Une cheminée conservée dans la maison permettrait de dater la construction de la fin du XVe siècle. Toutefois, l'élément est peut-être un réemploi. Au XXe siècle l'ensemble est modifié : reprise de la façade, ajout d'un garage entre la maison et la dépendance ouest.

Période(s)Principale : 4e quart 15e siècle
Principale : 18e siècle , (?)
Principale : 19e siècle
Secondaire : 20e siècle

La maison et les dépendances se situent à proximité du carrefour de la rue du faubourg Bizienne, du chemin Thobie et du chemin de Progalais. L'ensemble est construit en moellon de granite avec encadrements et chaînages en pierre taillée, sous couverture d'ardoise à deux pans. La maison borde le chemin Thobie. Elle s'élève sur deux niveaux (rez-de-chaussée, étage de comble). Le mur gouttereau nord est seulement percé d'une lucarne pendante décoiffée donnant dans le comble. Les ouvertures sont installées sur le mur gouttereau sud, donnant sur un jardin. La façade à été reprise au XXe siècle. Le rez-de-chaussée est divisé en deux pièces chauffées de cheminées en pierre. À l'Ouest, la cheminée présente des piédroits taillés en biais surmontés d'une console en pyramide renversée à modénature prismatique. Le style permet de dater cette cheminée de la fin du XVe siècle. Il est possible qu'il s'agisse d'un réemploi. Une autre cheminée rectangulaire datant du XIXe ou du début du XXe siècle est conservée dans l'autre pièce du rez-de-chaussée. Dans le comble, les piédroits rectangulaires d'une cheminée adossée sont visibles à l'Ouest. Les arbalétriers des fermes de la charpente sont renforcés par des jambettes.

Les dépendances s'organisent de part et d'autre de la maison et délimitent une cour rectangulaire. À l'Ouest la dépendance est figurée sur le cadastre de 1819. Elle a été remaniée au XXe siècle et il est impossible d'en connaître la vocation. L'étage de comble accessible par une porte servait manifestement au stockage. Deux petits toits à cochon construits après 1814 sont visibles à l'Est. Dans l'angle de la cour, on remarque un puits circulaire maçonné.

Mursgranite
moellon
Toitardoise, tuile
Étagesétage en surcroît
Couverturestoit à longs pans
Statut de la propriétépropriété d'une personne privée
(c) Région Pays de la Loire - Inventaire général ; (c) Ville de Guérande - Dufrêche Frédéric
Frédéric Dufrêche

Société Atemporelle.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.