Logo ={0} - Retour à l'accueil

Village de La Télindière

Dossier IA44007208 réalisé en 2018

Fiche

AppellationsLa Télindière
Dénominationsvillage
Aire d'étude et cantonRives de Loire
HydrographiesLoire (la)
AdresseCommune : Saint-Jean-de-Boiseau
Lieu-dit : La Télindière

Formant un des trois noyaux anciens de la commune de Saint-Jean-de-Boiseau, une première agglomération semble s'y établir à la fin du Moyen Âge. Le groupement de bâtiments pérennes est probablement à mettre en lien avec le développement, tout au long de l'Epoque moderne, d'une fonction portuaire attachée à ce village en bord de Loire.

Par sa situation à l'interface entre le fleuve et un large plateau agricole, le village prospère au cours du XVIIIe siècle et concentre plusieurs activités. Le port permet le débarquement et l'embarquement de diverses marchandises et denrées agricoles, notamment les foins et les roseaux récoltés par les herbagers exploitant les îles de Loire. S'y ajoute également une activité artisanale de tissage du lin. Mais le village est surtout réputé à cette époque pour être le foyer de production de nattes de roseaux tressés appelées « courtines ». Cet artisanat repose largement sur le développement du port de Nantes. Les nattes servent à l'emballage et à la conservation des denrées périssables stockées dans les cales des navires affectés au commerce triangulaire.

En 1836, le village compte 476 habitants et une grande majorité des chefs de famille exercent la profession de cultivateur, tandis que 3 marchands de nattes sont encore présents. Dès le milieu du XIXe siècle, le village accueille une nouvelle population ouvrière (tourneurs de métaux, ajusteurs, chaudronniers) employée dans les grandes usines des communes situées plus en amont.

En 1872, plusieurs propriétaires du village demandent l'autorisation à l'administration des Ponts et Chaussées d'acquérir ou louer les portions de terrain domanial susceptibles d'être cultivées et se trouvant en avant de leur propriété le long du bras de Saint-Jean-de-Boiseau. La demande d'aliénation est rejetée en prévision de l'utilisation de ces alluvions en tant que dépôt public pour les foins de la Loire.

Dès le XIXe siècle, le village accueille un chantier de construction navale appelé chantier Barraud. L'activité perdure jusqu'aux années 1950. On y fabriquait des plates et toues pour les cultivateurs et herbagers des alentours ainsi que des bateaux de transport comme des chalands.

Période(s)Principale : Moyen Age, Temps modernes, Epoque contemporaine

Situé à l'ouest de la commune, le village se développe sur le coteau. Il est délimité au nord par le tracé de l'ancien bras de Loire dit de Saint-Jean-de-Boiseau. Le bâti est principalement établi en alignement sur la voie avec une parcelle de jardin sur l'arrière. Il existe quelques exemples d'organisation du bâti autour d'une cour, rappelant l'ancienne vocation agricole du village.

Statut de la propriétépropriété privée
propriété de la commune

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives départementales de Loire-Atlantique ; 3 S 809. Aliénation, acquisition, cession, location de terrains. Demandes de riverains. Saint-Jean-de-Boiseau (1779-1927).

  • Archives départementales de Loire-Atlantique ; 536 S 20. Alignements, délimitations du rivage, lais et relais de mer. Le Pellerin, 1819-1920.

  • Archives départementales de Loire-Atlantique ; 536 S 22. Alignements. Délimitations du rivage. Lais et relais de mer (par communes). Saint-Brévin, Saint-Jean-de-Boiseau, Sainte-Marie, Saint-Michel-Chef-Chef, 1837-1926.

  • Archives départementales de Loire-Atlantique ; 6 M 556. Recensements de population. Saint-Jean-de-Boiseau (1836-1851).

  • Archives départementales de Loire-Atlantique ; 6 M 557. Recensements de population. Saint-Jean-de-Boiseau (1856-1886).

  • Archives départementales de Loire-Atlantique ; 6 M 558. Recensements de population. Saint-Jean-de-Boiseau (1891-1936).

Documents figurés
  • Plan cadastral de Saint-Jean-de-Boiseau, section F dite de la Télindière, 1836. (Archives départementales de Loire-Atlantique ; 7 P 3264).

(c) Région Pays de la Loire - Inventaire général - Huon Julien
Huon Julien

Chercheur, Service patrimoine, Région Pays de la Loire.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.