Logo ={0} - Retour à l'accueil

Village de Haute-Indre, Indre

Dossier IA44007172 réalisé en 2018

Fiche

Œuvres contenues

Dénominationsvillage
Aire d'étude et cantonRives de Loire
HydrographiesLoire (la)
AdresseCommune : Indre
Lieu-dit : Haute-Indre

Le village de Haute-Indre occupe un monticule qui, à la fin du XVIIIe siècle, formait encore une île environnée par la Loire. Jusqu'à la première moitié du XXe siècle, le village était régulièrement enserré par les eaux lors des grandes crues du fleuve, lui redonnant son caractère insulaire.

En 1795, le village de Haute-Indre comptait 191 habitants répartis en 45 ménages. Dès cette époque, la population du village était majoritairement tournée vers les activités liées à la navigation sur la Loire. Ainsi, seize chefs de ménages occupaient la profession de pilote de Loire et neuf pour celle de barger.

En 1892, Haute-Indre compte 490 habitants et la plupart des pilotes de la Basse-Loire habitent encore le village. D'autre part, la pêche et le commerce du poisson sont largement pratiqués par la population maritime de Haute-Indre qui se rend chaque jour à Nantes au marché de la Poissonnerie. Au tournant des XIXe et XXe siècles, avec le développement intensif de l'industrie dans la Basse-Loire, notamment à Basse-Indre, Indret et Couëron, le village accueille une population ouvrière de plus en plus importante composée d'ajusteurs, de chaudronniers ou encore de manœuvres.

Ce phénomène s'amplifie avec l'inauguration en 1926 de l'usine d'engrais chimique La Bordelaise, installée au sud-ouest du bourg. Le caractère maritime du village de Haute-Indre se double alors d'une identité industrielle. L'augmentation de la population entraîne une densification de l'habitat et un comblement des quelques dents creuses le long de la rue Joseph-Tahet tout au long de la première moitié du XXe siècle. L'urbanisation se poursuit sur le sommet et le versant nord de l'îlot durant toute la seconde moitié du XXe siècle.

Au sud-est du bourg, le port d'échouage à longtemps servi de refuge aux petits bateaux de pêches. L'activité halieutique semble perdurer jusqu'aux années 1950.

Période(s)Principale : Temps modernes, 19e siècle, 20e siècle

Le village de Haute-Indre est installé sur l'îlot le plus en amont sur la Loire des trois anciennes îles de la commune d'Indre, à environ 8 km en aval de Nantes. L'îlot rocheux est délimité au sud par la Loire, l'étier des Chevraies au nord, celui de Tougas à l'est et des Chaintres plus à l'ouest. D'après le cadastre ancien, l'habitat s'organisait majoritairement au sud du bourg, le long de la route de Basse-Indre à Nantes (actuelle rue Joseph-Tahet). Cet axe a longtemps constitué la voie principale du bourg et accueillait de nombreux commerces, notamment le café « A la descente des Abeilles » marquant l'angle entre le chemin du Port et la rue Joseph-Tahet. Durant la seconde moitié du XXe siècle, l'urbanisation a conquis la quasi-totalité de l'îlot et le bâti occupe d'anciennes parcelles agricoles autrefois dédiées à la vigne.

Statut de la propriétépropriété privée
propriété de la commune

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives nationales, Pierrefitte ; F/14/16682. Ports maritimes et voies navigables. Département de la Loire-Inférieure. Rivière de Loire (suite), 1898-1944.

  • Archives départementales de Loire-Atlantique ; 510 S 5. Travaux d'endiguement et de dragage de la Loire-Maritime. Amélioration des accès du port de Nantes. Amélioration et restauration des petits ports et digues de la Basse-Loire, 1870-1893.

  • Archives départementales de Loire-Atlantique ; 536 S 9. Alignements. Délimitations du rivage. Lais et relais de mer. Indre (Haute et Basse), 1838-1922.

  • Archives départementales de Loire-Atlantique ; 6 M 252. Recensements de population. Indre, 1836-1851.

  • Archives départementales de Loire-Atlantique ; 6 M 253. Recensements de population. Indre, 1856-1881.

  • Archives départementales de Loire-Atlantique ; 6 M 254. Recensements de population. Indre, 1886-1911.

  • AD Loire-Atlantique ; 6 M 255. Recensements de population. Indre, 1921-1936.

(c) Région Pays de la Loire - Inventaire général - Huon Julien
Huon Julien

Chercheur, Service patrimoine, Région Pays de la Loire.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.