Dossier d’œuvre architecture IA44008877 | Réalisé par
Huon Julien (Contributeur)
Huon Julien

Chercheur, Service patrimoine, Région Pays de la Loire.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
  • inventaire topographique, rives de Loire
Village de Boiseau
Auteur
Copyright
  • (c) Région Pays de la Loire - Inventaire général

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Rives de Loire
  • Hydrographies Loire (la)
  • Commune Saint-Jean-de-Boiseau
  • Lieu-dit Boiseau

Le village dispose d'un petit port au moins depuis le XVIIIe siècle. Situé au sud-ouest du village, le long de la rive du bras de Saint-Jean-de-Boiseau, il sert alors au transport des foins, des osiers et des nattes produites localement. Un poste de douane y contrôlait le trafic local. En 1775, une demeure dite château de Port-Navalo est construite à l'ouest du village, sur le côteau.

En 1836, le village de Boiseau compte 670 habitants. Une large majorité des chefs de famille exerce la profession de cultivateur. La petite agglomération accueille encore à cette époque une quinzaine de tisserands.

A la suite de l'épidémie de choléra qui touche durement le village en 1854, une croix dite de Notre-Dame de la Salette est élevée au sud de la place de la République, en souvenir des victimes.

Par sa proximité avec l'usine d'Indret, le village accueille une importante population ouvrière dès la seconde moitié du XIXe siècle.

A la fin du XIXe siècle, plusieurs guides touristiques mentionnent le village et font état du caractère pittoresque de ses maisons serrées. La visite de Boiseau est également conseillée afin de jouir du panorama sur la Loire et sa vallée depuis le sommet du coteau.

Au tournant des XIXe et XXe siècles, la cale du village est quasiment inutilisable en raison de l'amoncellement des vases dans le petit bras de Loire et de son comblement programmé par les ingénieurs des Ponts et Chaussées. Cette situation est préjudiciable pour les herbagers exploitant encore les prairies des îles de Loire, et dont le transports se fait par voie d'eau.

Entre 1902 et 1906, la commune envisage à plusieurs reprises de déplacer la cale de Boiseau vers l'ouverture amont du bras de Saint-Jean-de-Boiseau, mais sans obtenir un accord de la part du service de la navigation de la Loire.

  • Période(s)
    • Principale : Temps modernes, Epoque contemporaine

Le village de Boiseau est situé au nord-ouest de la commune de Saint-Jean-de-Boiseau. Il est implanté sur un coteau en bordure de prairies et d’un bras-mort du fleuve (avec un dénivelé d’environ 25 mètres entre le sud et le nord du village).

Le village s’organise en trois îlots principaux dont la trame est déjà visible sur le cadastre ancien. Ils sont délimités au nord par la rue de la Cale, et au sud par la rue de la Perche et la rue du Commerce. Quatre rues descendent à pic depuis le sommet du coteau vers le bas du village.

Etabli en alignement des voies, le bâti est relativement dense et se développe sur des parcelles étroites. Le cœur des îlots est occupé par des jardins privés.

  • Statut de la propriété
    propriété de la commune
    propriété privée

Documents d'archives

  • Archives départementales de Loire-Atlantique ; 6 M 558. Recensements de population. Saint-Jean-de-Boiseau (1891-1936).

  • Archives départementales de Loire-Atlantique ; 6 M 557. Recensements de population. Saint-Jean-de-Boiseau (1856-1886).

  • Archives départementales de Loire-Atlantique ; 6 M 558. Recensements de population. Saint-Jean-de-Boiseau (1891-1936).

  • Archives départementales de Loire-Atlantique ; 509 S 17. Ports. Travaux neufs et d'entretien, travaux de défense (1837-1924).

Documents figurés

  • Plan cadastral de Saint-Jean-de-Boiseau, section D dite de Boiseau, 1836. (Archives départementales de Loire-Atlantique ; 7 P 3264).

Date d'enquête 2018 ; Date(s) de rédaction 2020
(c) Région Pays de la Loire - Inventaire général
Huon Julien
Huon Julien

Chercheur, Service patrimoine, Région Pays de la Loire.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.