Dossier IA53000499 | Réalisé par
Foisneau Nicolas
Foisneau Nicolas

Chercheur à l'Inventaire général, au service puis direction du Patrimoine du Conseil départemental de la Mayenne, de 2001 à 2020.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
Site d'écluse - la Fourmondière-Supérieure, Montflours
Copyright
  • (c) Région Pays de la Loire - Inventaire général

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Mayenne - Chailland
  • Hydrographies la Mayenne
  • Commune Montflours
  • Lieu-dit la Fourmondière-supérieure
  • Cadastre 1982 A 176, 177
  • Dénominations
    site d'écluse
  • Parties constituantes non étudiées
    maison, latrines, centrale hydroélectrique, transformateur, moulin à farine

L'avant-projet général de canalisation de la haute Mayenne, daté de 1840, prévoyait la construction d'une seule écluse à la Fourmondière, sur le canal de navigation qui devait être creusé entre la partie de la rivière située au niveau du lieu-dit les Prés et le Moulin Oger. Deux ont finalement été édifiées, à 300 mètres l'une de l'autre, directement dans le lit de la rivière. Celle de la Fourmondière supérieure est située en amont du pont de Rochefort. Dessinée par l'ingénieur ordinaire des Ponts et Chaussées Caillaux, elle a été réalisée, ainsi que le barrage et la maison éclusière sous la direction de son successeur Dupuy, par l'entrepreneur de Montflours Colas, choisi lors de l'adjudication du 9 septembre 1853. La réception provisoire des travaux qui correspond à leur achèvement, date du 1er septembre 1857. La maison éclusière porte, sur le linteau de la parte d'entrée, la date de 1855. Elle est actuellement inoccupée. Un moulin à farine, transformé ensuite en usine de transformation de l'amiante, a été édifié en 1857 contre la culée du barrage, sur la rive droite (étudié et rattaché au dossier d'ensemble du site industriel de Rochefort) E.D.F. a installé en 1959 une micro-centrale électrique (date figurant sur le transformateur).

  • Période(s)
    • Principale : 3e quart 19e siècle
    • Secondaire : 3e quart 20e siècle
  • Dates
    • 1855, porte la date
    • 1959, porte la date
  • Auteur(s)
    • Auteur :
      Caillaux Eugène
      Caillaux Eugène

      Ingénieur des Ponts et Chaussées à Laval, puis au Mans. Homme politique royaliste à partir de 1871 : député (1871-1876) puis sénateur de la Sarthe (1876-1882), ministre des Travaux publics (1874), ministre des Finances (1877), conseiller général du canton de Mamers (1875-1892), maire d'Yvre-l'Evêque (1890-1896). Père de Joseph Caillaux.

      Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
      ingénieur des Ponts et Chaussées attribution par source

Le barrage de la Fourmondière supérieure a une forme de chevron. L'écluse est, pour ses parties maçonnées, construite en pierres de taille de granite. Son accès en aval se fait par une courte dérivation. La maison éclusière est pratiquement semblable à celle de la Richardière. Son second-œuvre est également en calcaire. L'accès à la cave se fait aussi sur le côté droit par une porte à linteau droit et non sur la façade postérieure par une porte cintrée comme dans les maisons situées entre la Verrerie et Mayenne. Au-dessus de la porte d'entrée une table de pierre porte le numéro (13) et le nom de l'écluse. Du fait de la présence du coteau, le jardin est fortement pentu. Seule dépendance conservée, les latines en brique, dont la toiture a disparu, sont situées quelques mètres au sud près d'un bassin de récupération des eaux destiné à retarder l'effet des crues (?). La micro-centrale électrique est constituée d'un siphon qui capte l'eau et d'une turbine et d'un générateur contenus dans une bulbe qu'enserre une conduite métallique. Le transformateur est situé sur la rive.

  • Murs
    • granite moellon enduit
    • granite pierre de taille
    • brique
  • Toits
    ardoise
  • Étages
    étage de soubassement, étage en surcroît
  • Couvertures
    • toit à longs pans pignon couvert
  • Énergies
    • énergie hydraulique turbine hydraulique
    • amplificateur
    • générateur
    • convertisseur
  • État de conservation
    bon état
  • Statut de la propriété
    propriété de l'Etat

Documents d'archives

  • Canalisation de la Mayenne entre le Moulin Oger et la Verrerie, 1853-1861.

    Archives départementales de la Mayenne, Laval : S 485
  • Canalisation de la Mayenne entre le Moulin Oger et la Verrerie, 1855.

    Archives départementales de la Mayenne, Laval : S 20014

Bibliographie

  • ANGOT, Alphonse-Victor (abbé), GAUGAIN, Ferdinand (abbé). Dictionnaire historique, topographique et biographique de la Mayenne. Laval : A. Goupil, 4 vol., 1900-1910.

    t. 1, p. 44

Documents figurés

  • Plan du site de la Fourmondière supérieure, à Montflours et à Andouillé, lors de la transformation du moulin en usine de tissage / dessiné par Lecomte. 1884. 1 dess. : encre.

    Archives départementales de la Mayenne, Laval : S 534
  • Rochefort (Mayenne). Usine d'amiante. [s.l] : [s.n.], 1er quart 20e siècle. 1 impr.photoméc. (carte postale).

    Archives départementales de la Mayenne, Laval : 5 Fi 1
Date d'enquête 2001 ; Dernière mise à jour en 2001
(c) Région Pays de la Loire - Inventaire général
(c) Conseil départemental de la Mayenne
Foisneau Nicolas
Foisneau Nicolas

Chercheur à l'Inventaire général, au service puis direction du Patrimoine du Conseil départemental de la Mayenne, de 2001 à 2020.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.