Dossier d’œuvre architecture IA85001948 | Réalisé par
Suire Yannis (Contributeur)
Suire Yannis

Conservateur en chef du patrimoine au Département de la Vendée depuis 2017.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
  • inventaire topographique, Vallée de la Sèvre Niortaise, Marais poitevin
Salle des fêtes
Auteur
Copyright
  • (c) Région Pays de la Loire - Inventaire général
  • (c) Conseil départemental de la Vendée

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Vallée de la Sèvre Niortaise, Marais poitevin
  • Commune Sainte-Radégonde-des-Noyers
  • Lieu-dit Bourg
  • Adresse rue de l'Eglise
  • Cadastre 1834  ; 2017

Vers 1910, la municipalité de Sainte-Radégonde-des-Noyers projette de construire une salle des fêtes dans le jardin de la mairie-école, rue du Têteau. Ce projet est rejeté par l'administration académique. Le 29 novembre 1910, Pierre Ardouin, habitant de la commune, donne alors un terrain à la municipalité pour y construire une salle "spécialement affectée à la société de secours mutuels pour ses réunions mensuelles et trimestrielles, au comité républicain, aux fêtes scolaires laïques et aux fêtes patriotiques". Le 26 décembre, le conseil municipal confie le projet à l'agent-voyer cantonal mais se heurte aux protestations des syndicats des architectes. Elle y renonce sous la pression de la préfecture, et se tourne vers Georges Loquet, architecte à La Roche-sur-Yon. Les plans et devis sont approuvés par le conseil municipal le 23 février 1911, un emprunt de 11550 francs est voté le 8 juin. Les travaux ont lieu peu après, au cours de l'année 1911, comme le rappelle la date inscrite au sommet de la façade du bâtiment. La construction des dépendances de la salle est achevée en 1913, par François Texier, maçon à Sainte-Radégonde-des-Noyers.

La salle des fêtes est constituée d'un corps de bâtiment de plan rectangulaire, encadré par deux ailes en appentis. Le corps principal est couvert en ardoise, avec pignon découvert. La façade sur la rue, sur le mur pignon, s'organise à la manière de la façade d'une église. Elle est couronnée par une corniche formant fronton, et encadrée par des chaînes d'angles. Elle est percée d'une haute arcade passante, en plein cintre, avec agrafe et sommiers saillants, encadrée de deux petites baies. Au-dessus, un cartouche porte l'inscription "SALLE DE REUNION".

  • Murs
    • calcaire moellon enduit
  • Toits
    ardoise
  • Couvrements
  • Couvertures
    • toit à longs pans pignon découvert
  • Statut de la propriété
    propriété de la commune

Documents d'archives

  • Archives départementales de la Vendée. 1 O 1116. 1907-1932 : construction et aménagement des édifices et services publics de la commune de Sainte-Radégonde-des-Noyers, marais communal, salle des fêtes et cimetière.

Date d'enquête 2017 ; Date(s) de rédaction 2018
(c) Région Pays de la Loire - Inventaire général
(c) Conseil départemental de la Vendée
Suire Yannis
Suire Yannis

Conservateur en chef du patrimoine au Département de la Vendée depuis 2017.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
Articulation des dossiers