Logo ={0} - Retour à l'accueil
Église paroissiale Saint-Vincent de Saint-Vincent-du-Lorouër

Présentation des objets mobiliers de l'église paroissiale Saint-Vincent de Saint-Vincent-du-Lorouër

Dossier IM72002647 inclus dans Église paroissiale Saint-Vincent de Saint-Vincent-du-Lorouër réalisé en 2011

Fiche

Œuvres contenues

Aire d'étude et cantonForêt de Bercé - Le Grand-Lucé
LocalisationCommune : Saint-Vincent-du-Lorouër

L'église de Saint-Vincent conserve une épitaphe de Michel Vept (...) datée de 1606. Le vitrail de l'Adoration des Mages fut donné à l'église en 1882 par le curé de la paroisse (Grodecki). Les dix vitraux de l'église ont été exécutés en 1875 par l'atelier du Carmel du Mans. Une partie d'objets religieux de l'église ont été volés pendant la nuit du 26 janvier 2006 et ensuite récupérés. - 35 dossiers ont été ouverts. Le XVIe siècle concerne 5 dossiers, le XVIIe siècle 7 dossiers, le XVIIIe siècle 18 dossiers et le XIXe siècle 3 dossiers, soit 86 % de dossiers pour l'Ancien Régime. Les principales catégories sont la sculpture (14 dossiers), la taille de pierre (6 dossiers), la menuiserie (4 dossiers) et le vitrail (4 dossiers). L'église conserve 12 objets protégés au titre des Monuments Historiques dont 2 classés et 10 inscrits.

Auteur(s)Auteur : Leclerc Bruno restaurateur
Auteur : Rathouis Edouard verrier
Auteur : Lefranc Jean-Baptiste-Simon orfèvre
Auteur : Naudin L. N. orfèvre
Auteur : Lussault J. J. constructeur
Auteur : Le Villain graveur, imprimeur
Personnalité : Bouvier Jean-Baptiste commanditaire
Personnalité : Renard Emilia donateur
Personnalité : Leroux de la Roche Paul donateur
Personnalité : Verile ?) Michel
Personnalité : Pasquier Philippe donateur

Annexes

  • Liste supplémentaire des objets mobiliers non étudiés de l'église Saint-Vincent de Saint-Vincent-du-Lorouër

    - Une garniture d'autel comportant six grands chandeliers en métal, de style néo-baroque, de la seconde moitié du XIXe siècle

    - Une garniture d'autel comportant quatre chandeliers d'autel et deux croix d'autel identique en métal, de style néo-baroque, de la seconde moitié du XIXe siècle

    - Deux chandeliers d'autel en métal argenté de la première moitié du XIXe siècle (de style Louis XVI)

    - Deux chandeliers à trois branches en métal doré de la fin du XIXe siècle

    - Un petit chandelier d'autel en bronze de la fin du XIXe ou du début du XXe siècle

    - Quatre grands chandeliers en fer de la première moitié du XXe siècle

    - Une croix d'autel en bronze argenté et doré, décorée d'un Agneau Mystique et des trois clous, du milieu du XIXe siècle

    - Une croix d'autel en bois et plastique, du XXe siècle

    - Une croix en fonte ajourée, de la seconde moitié du XIXe siècle

    - Un ostensoir en bronze argenté et doré, décoré d'un Agneau Mystique, du milieu du XIXe siècle, avec son étui en carton

    - Un reliquaire de la vraie croix en bronze doré, avec la relique, et l'authentique signé en 1841 par Jean-Baptiste Bouvier, évêque du Mans

    - Un encensoir en bronze argenté, décoré de motifs floraux ajourés, de la seconde moitié du XIXe siècle (?)

    - Deux chandeliers d'autel en bronze doré, à quatre bras, de la fin du XIXe siècle, conservés en pièces détachées (les bases conservées partiellement), et deux bobèches et une coupelle en bronze doré, provenant du même chandelier d'autel

    - Une paire de burettes en verre, avec un plateau, du XXe siècle

    - Quatre vases d'autel en verre du milieu du XXe siècle

    - Un seau à eau bénite en métal argenté, de la première moitié du XXe siècle (goupillon manquant)

    - Une croix de procession en bronze de la seconde moitié du XIXe siècle

    - Une croix de procession en bronze argenté et doré du début du XIXe siècle, décorée de têtes d'anges et de grappes de raisins (conservée en fragment détachés)

    - Quatre ex-voto en forme de plaques en marbre blanc de l'autel de la Vierge, décorées d'inscription MERCI, du XXe siècle Deux bannières de processions du Sacré-Cœur et de l'Immaculée Conception du XIXe siècle

    - Des fonts baptismaux en marbre rose (couvercle en bronze) de la première moitié du XIXe siècle, ceinturés par une clôture en bois et une grille en fer forgé

    - Deux statues en plâtre polychrome de même facture, représentant saint Vincent et saint Laurent, de la seconde moitié du XVIIIe siècle (?), provenant peut-être du maître-autel

    - Une statuette en plâtre polychrome de sainte Rita de Cascia de la seconde moitié du XIXe ou du début du XXe siècle

    - Une statue en plâtre polychrome de saint Paul (du retable du maître-autel), de la première moitié du XIXe siècle

    - Une statue de sainte Thérèse en plâtre polychrome du début du XXe siècle

    - Une statue du Sacré-Cœur en plâtre polychrome, donnée à l'église le 22 octobre 1892 par Emilia Renard, Paul Leroux de la Roche (inscription sur l'œuvre)

    - Cinquante stalles et six bancs en chêne sculpté de la première moitié du XIXe siècle (?)

    - Un ensemble de boiseries en chêne du chœur et de la nef de la première moitié du XIXe siècle (?)

    - Un siège d'officiant en bois de style néogothique de la fin du XIXe siècle

    - Six tabourets de chantre en bois de style néogothique de la fin du XIXe siècle

    - Un maître-autel en chêne sculpté de style néogothique de la fin du XIXe siècle avec la pierre d'autel en marbre blanc

    - Soixante-quatorze bancs de fidèles en chêne de la première moitié du XIXe siècle

    - Nombreux éléments en fonte dorée (de l'ancien jubé ?) de la fin du XIXe siècle

    - Un confessionnal en bois de la fin du XIXe ou du début du XXe siècle

    - Deux prie-Dieu tapissés de la fin du XIXe siècle

    - Une armoire en bois, de sacristie, du XVIIIe siècle

    - Un coffre en chêne du XIXe siècle (?)

    - Une paire de fauteuils de mariés en bois et tissu rouge de la seconde moitié du XXe siècle

    - Un petit orgue de la fin du XIXe ou du début du XXe siècle

    - Un pupitre en bois de la fin du XIXe ou du début du XXe siècle

    - Une petite table en bois de style néogothique, de la fin du XIXe siècle

    - Un ornement vert composé d'une chasuble et d'un voile de calice, de la fin du XIXe siècle

    - Un ornement rouge composé d'une chasuble, étole, manipule et bourse de corporal, façonné au XIXe siècle, avec l'emploi de deux tissus différents à motifs à fleurs du XVIIIe ou du début du XIXe siècle

    - Un ornement violet composé d'une chasuble et d'une étole, de la seconde moitié du XIX, avec l'emploi de tissu à motifs à fleurs du XVIIIe ou du début du XIXe siècle

    - Un ornement blanc composé d'une chasuble, étole et manipule, de la seconde moitié du XIXe siècle Un ornement blanc composé d'un voile de calice et d'un manipule, de la fin du XIXe ou du début du XXe siècle

    - Un ornement blanc (motifs de chardons) composé d'une chasuble, étole et voile de calice, de la fin du XIXe siècle

    - Un ornement violet composé d'une chasuble et d'une étole, de la fin du XIXe siècle

    - Un ornement blanc composé d'une chasuble et d'une étole, de la première moitié du XXe siècle

    - Un ornement vert composé d'une chasuble verte et une étole, de la première moitié du XXe siècle

    - Un ornement blanc composé d'une chasuble et d'une étole, de la première moitié du XXe siècle

    - Un ornement violet composé d'une chasuble et d'une étole, de la première moitié du XXe siècle

    - Un ornement noir composé d'une chasuble et d'une étole, de la première moitié du XXe siècle

    - Un ornement rouge composé d'une chasuble et d'une étole, de la première moitié du XXe siècle

    - Une aube, fin du XIXe ou début du XXe siècle Une aube, première moitié du XXe siècle

    - Une étole jaune, de la fin du XIXe siècle Une étole blanche, de la fin du XIXe siècle

    - Une étole verte, de la première moitié du XXe siècle Une étole violette, de la première moitié du XXe siècle

    - Un manipule violet, de la première moitié du XXe siècle

    - Un pavillon de ciboire en drap d'or, de la seconde moitié du XIXe siècle

    - Un Chemin de croix (14 lithographies colorées) signées par Villain de la seconde moitié du XIXe siècle

    - Un Chemin de croix (4 lithographies colorées) du XIXe siècle

    - Une crèche en plâtre du début du XXe siècle

    - Deux pieds de chandeliers en bronze ajouré, de la fin du XIXe siècle (les parties supérieures manquantes)

    - Une coupelle en bronze, trouée au milieu (pied d'une croix d'autel ?)

    - Un mécanisme d'horloge, signé par Fabrique d'horloges publiques J. et J. Lussault constructeurs, Tiffauges (Vendée)

    - Trois cloches en fonte du XIXe siècle

    - Une imposte de la porte occidentale, décorée de verres colorés, du XIXe siècle.

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives diocésaines du Mans. TRIGER, Robert. Canton du Grand-Lucé, commune de Saint-Vincent-du-Lorouër, notes manuscrites, 1905.

    non paginé
  • Archives diocésaines du Mans. Plan de l'inventaire général des paroisses du diocèse du Mans pour l'année 1902. Saint-Vincent-du-Lorouër.

    passim.
Bibliographie
  • BERGEOT, Karine, DAVOUST, Pierre, LEDUC-GUEYE, Christine, PALONKA-COHIN, Anetta [et al.]. Les églises de la Sarthe. Le Mans : éditions de la Reinette, 2006.

    p. 421-424.
  • FLOHIC, Jean-Luc (dir.). Le Patrimoine des Communes de la Sarthe, Collection : Le Patrimoine des Communes de France, Paris : Flohic Editions, 2000. 2 vol.

    tome 1, p. 657.
Périodiques
  • Eglise de Saint-Vincent-du-Lorouër. Lifting pour les statues. Le Maine Libre, 26 octobre 1993.

    p. 1, 2.
(c) Région Pays de la Loire - Inventaire général - Palonka-Cohin Anetta