Dossier IA85003050 | Réalisé par
Suire Yannis
Suire Yannis

Conservateur en chef du patrimoine au Département de la Vendée depuis 2017.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
Pont de Damvix
Auteur
Suire Yannis
Suire Yannis

Conservateur en chef du patrimoine au Département de la Vendée depuis 2017.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
Copyright
  • (c) Région Pays de la Loire - Inventaire général
  • (c) Conseil départemental de la Vendée

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Vallée de la Sèvre Niortaise, Marais poitevin
  • Commune Damvix
  • Lieu-dit Bourg
  • Adresse rue du Centre
  • Cadastre 1835 C  ; 2022 AH

Le pont n'existe pas encore sur le plan cadastral de 1835. Sa construction est rendue nécessaire par celle, dans les années 1860-1870, de la route de Damvix à Arçais, sur la rive gauche de la Sèvre Niortaise. Le 4 janvier 1872, le conseil municipal de Damvix demande justement que cette route, inachevée du côté d'Arçais, soit terminée et émet le souhait d'un pont franchissant la Sèvre, dans la continuité de ladite route. En 1880, la construction de la portion inachevée de la route est enfin en cours, ce qui rend celle du pont encore plus d'actualité. Le 10 août, le conseil municipal examine le devis présenté par l'agent voyer d'arrondissement, d'un montant de 130 000 francs. Après avoir décidé d'en financer 39 000, la commune sollicite l'aide du Conseil général et de l'Etat. Le dossier est de nouveau mis sur le devant de la scène par la commune en 1881 et 1882. Le 12 novembre 1882, le conseil municipal adopte le projet de pont. L'expropriation des propriétaires des parcelles concernées est évoquée en 1883, mais il en est encore question en 1885. Le 26 mars 1886 enfin, l'achèvement de la route d'Arçais décrété d'utilité publique, ce qui renforce le projet de pont. Celui-ci voit le jour peu après. Il est terminé en 1888, date à laquelle il est intégré dans le réaménagement du port de Damvix. Le pont métallique, trop étroit, sera démoli en février 1979. Il fera place aussitôt au pont actuel.

  • Période(s)
    • Principale : 4e quart 19e siècle, 4e quart 20e siècle
  • Dates
    • 1886, daté par source
    • 1979, daté par source

Le pont franchit la Sèvre Niortaise au niveau du grand port de Damvix. D'une seule travée, il est construit en béton, avec garde-corps en métal. Sa culée nord, rive droite, est percée d'un passage piéton et se prolonge par une longue rampe d'accès, vestige de l'ancien pont.

Celui-ci, démoli en 1979, était un ouvrage d'une seule travée en métal, à croisillons, reposant sur chaque rive sur une culée en maçonnerie, couverte d'un parement en moellons équarris. Chaque culée se prolongeait, comme aujourd'hui, par une rampe d'accès. Celle de la rive nord était plus longue et, maçonnée, avançait en direction du bourg, comme aujourd'hui. Le chemin de halage passait déjà au-dessous.

  • Murs
    • calcaire moellon
    • métal
  • Couvrements
  • Statut de la propriété
    propriété publique

Documents d'archives

  • Archives municipales de Damvix. 1838-1961 : registres des délibérations du conseil municipal.

Documents figurés

  • Plan cadastral de Damvix, 1835. (Archives départementales de la Vendée ; 3 P 78).

Date d'enquête 2021 ; Dernière mise à jour en 2022
(c) Région Pays de la Loire - Inventaire général
(c) Conseil départemental de la Vendée
Suire Yannis
Suire Yannis

Conservateur en chef du patrimoine au Département de la Vendée depuis 2017.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
Articulation des dossiers