Logo ={0} - Retour à l'accueil
Collégiale Saint-Aubin, place Saint-Aubin

Orgue, place Saint-Aubin

Dossier IM44008592 réalisé en 1978

Fiche

Dénominationsorgue
Aire d'étude et cantonGuérande - Guérande
AdresseCommune : Guérande
Adresse : place Saint-Aubin
Emplacement dans l'édificeau fond du chœur

Un orgue a existé en la collégiale, construit en 1654 par le facteur de Rennes Nicolas Bricet, qui fit réaliser le buffet par Jean Fosset, menuisier et sculpteur à Rennes également, pour 1400 livres. C'était un instrument à quatre claviers, avec positif de dos. Le buffet, en chêne, était fermé par des panneaux ornés de "tableaux" sculptés, et orné tout le long des corniches d'une frise enrichie de palmes avec deux L entrelacés en haut. Cet orgue fut vendu en 1795. En 1875 la fabrique déplore l'insuffisance de l'orgue d'accompagnement et décide l'acquisition d'un instrument digne de la collégiale, dont le montant estimé à 25 000 francs pourrait être réduit par la reprise de l'ancien pour 5000 francs. Cependant le facteur Debierre, sollicité, se contente en 1880 de réparer l'ancien. L'orgue actuellement en place a été commandé en 1939 à la maison Beuchet, successeur de Debierre, et inauguré en 1955 par l'Abbé Félix Moreau. Beuchet également le porta à 29 jeux en 1960, bientôt remplacé par Renaud qui, entre 1972 et 1975, remplaça l'ancienne console, déplacée à Missillac, par cette console à trois claviers et porta peu à peu l'instrument à 46 jeux.

Période(s)Principale : 3e quart 20e siècle
Dates1955
Lieu d'exécutionÉdifice ou site : Pays de la Loire, 44, Nantes
Auteur(s)Auteur : Beuchet facteur d'orgue
Auteur : Renaud facteur d'orgue
Auteur : Bricet Nicolas facteur d'orgue
Auteur : Fosset Jean sculpteur

Le buffet, adossé au fond du chœur, est plat afin de ne pas masquer la maîtresse-vitre. Les soubassements et les montants s'harmonisent avec les stalles voisines. Les tuyaux de montre sont répartis en cinq plate-faces. La console en fenêtre présente trois claviers de 56 notes plaquées ivoirine, dièses en ébène, et un pédalier de 32 notes. Au grand-orgue, deux sommiers à membranes, diatoniques, basses sur les côtés, encadrent le sommier de positif, diatonique, à registres coulissants, basses sur les côtés. Au récit, un sommier diatonique, à membranes, basses sur les côtés, et un sommier auxiliaire, à membranes, suspendu au-dessus. Au grand-orgue : plein jeu, cymbale, doublette, nasard, flûte 4, bourdon 8, prestant, flûte 2, bourdon 16, montre 8, tierce, flûte 8 (la montre 16 est sur les sommets auxiliaires). Au positif : cromorne, plein jeu, larigot, tierce, doublette, nasard, flûte 4, bourdon 8, prestant, montre. Au récit : clairon, trompette, bombarde, basson-hautbois, piccolo, prestant, flûte 4, cor de nuit, voix céleste, diapason, et sur sommier auxiliaire fourniture, cymbale et flûte 2. À la pédale, soubasse 16, basse 8, flûte 4, flûte 2, bombarde 16, trompette 8, clairon 4 et plein jeu.

Catégoriesfacture d'orgue
Structuresau sol à électricité
Matériauxchêne
ébène
étain
zinc
cuivre
Précision dimensions

Dimensions non prises.

États conservationsbon état
en service
agrandissement
partie remplacée
Précision état de conservation

Créé avec 23 jeux, fut augmenté en 4 fois jusqu'à 46 jeux, et l'ancienne console à 2 claviers remplacée par l'actuelle console à 3 claviers.

Statut de la propriétépropriété d'une association diocésaine
Intérêt de l'œuvreÀ signaler

Références documentaires

Bibliographie
  • GRÉGOIRE, P. (abbé). Églises de Nantes pendant la Révolution. Semaine religieuse du diocèse de Nantes, 1893.

    p. 825-829.
  • Inventaire national des orgues, Orgues en Pays de la Loire, tome 2, Loire-Atlantique.

    p. 97-100.
(c) Conseil général de Loire-Atlantique ; (c) Région Pays de la Loire - Inventaire général - Daboust Véronique