Logo ={0} - Retour à l'accueil

Moulin à farine de Haloppe, actuellement maison

Dossier IA72001326 réalisé en 2010

Fiche

Œuvres contenues

Destinationsmaison
Parties constituantes non étudiéesétable, remise, porcherie, bief, vanne, bassin de retenue, déversoir de superficie, digue
Dénominationsmoulin à farine
Aire d'étude et cantonCommunauté de communes Maine 301 - Bonnétable
HydrographiesRuisseau du Moulin du Houx
AdresseCommune : Nogent-le-Bernard
Lieu-dit : Moulin de Haloppe
Adresse : Cadastre : 1835 F 773-777 ; 2012 F 413, 1223,1224

Mention en 1584 du fief et seigneurie de Haloppe, apaprtenant dans le dernier quart du XVIIe siècle à la famille Eveillard, et en 1740 du moulin du même nom, dit réparé avant cette date. En 1835, le moulin, propriété de l'industriel manceau Charles Berard, était composé de deux bâtiments, dont l'un comprenait la maison et le moulin. En 1873, la maison n'avait qu'une chambre à feu, le moulin comprenait une roue à augets d'une force de 4 chevaux ½, mue par une chute d'eau de 3,33 m, et actionnant une paire de meule chômant les 2 tiers de l'année.

Selon la tradition orale, le moulin a été arrêté dans les années 1960.

Synthèse

L'édifice, partiellement construit en pan-de-bois (cage du moulin), datant des XVIe ou XVIIe siècles (porte à chambranle chanfreiné), a été très fortement remanié dans le 4e quart du XIX siècle (après 1873, probablement vers 1890) : le logis a été reconstruit et le moulin modernisé à l'anglaise (transmission en fonte, installation d'une seconde paire de meules et peut-être du blutoir). L'essentiel du mécanisme encore en place est fixé à une ferme à potence, moisée et boulonnée, ajoutée à cette époque à la charpente ancienne.

Les parties agricoles ont été construites après 1835. Dans la première moitié du XXe siècle, le moulin produisait de l'électricité consommée sur place.

Période(s)Principale : Temps modernes, 4e quart 19e siècle
Dates1890, porte la date

Le moulin, établi sur un bief avec retenue équipée d'un déversoir de superficie, comprend deux bâtiments, le premier rassemble sous même faite le logis et le moulin, une ancienne laiterie en appentis est adossée au logis, une remise est construite au droit du bâtiment. Le second sert d'étables, remise et porcherie. Le gros-oeuvre est en maçonnerie de moellons sans chaînes en pierre de taille (logis et partie du moulin) avec corniche en briques (logis), en pans de bois (élévation antérieure du moulin, étable-remise-porcherie, partiellement refaites en briques) ou sur poteau essentés de planches (remise).

Le logis est en rez-de-chaussée avec comble à surcroît sur la partie droite, le moulin en rez-de-chaussée surélevé sur étage de soubassement compte un étage de comble. Les chambranles des baies du logis sont en pierre de taille, ceux du moulin en bois, ceux de la porte de communication intérieure entre le logis et l'ancienne laiterie sont chanfreinés. On accède depuis l'étage de soubassement au rez-de-chaussée surélevé du moulin par une échelle de meunier, et de là à l'étage de comble par un escalier en vis en charpente. La date 189_ est gravée dans l'enduit de la laiterie.

Murscalcaire moellon sans chaîne en pierre de taille enduit partiel
bois pan de bois
essentage de planches
Toittuile plate
Étagesétage de soubassement, rez-de-chaussée surélevé, en rez-de-chaussée, étage de comble, comble à surcroît
Couverturestoit à longs pans
Escaliersescalier dans-œuvre : escalier en vis en charpente
escalier dans-œuvre : échelle en charpente
Énergiesénergie hydraulique produite sur place roue hydraulique verticale
État de conservationbon état, restauré
Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Sarthe : 2 P 1584. Carnets des établissements industriels. Maigné-La Quinte. 1852-1879.

  • Archives départementales de la Sarthe ; 3 P 223/38. Etat des sections de la commune de Nogent-le-Bernard. 1836.

  • AD Szrthe : 4 E 98/563. Minutes de l'étude de Michel Jehan, notaire à Nogent-le-Bernard (épaves). Partage des biens de Jacques Bellenfant. 1584

  • AD Sarthe : E 67. Aveux rendus au fief du Mortier à La Bazoge. 1381-1739.

  • Archives départementales de la Sarthe ; 4 E 98/729. Etude de Me Julien DASPRES, notaire à Nogent-le-Bernard. Montrée des meubles du logis de Haulteclair. 29 mai 1740.

Documents figurés
  • Plan cadastral de la commune de Nogent-le-Bernard. 1835. (Archives départementales de la Sarthe ; PC 223).

(c) Région Pays de la Loire - Inventaire général ; (c) Pays du Perche sarthois - Hardy Julien