Logo ={0} - Retour à l'accueil

Meubles de sacristie

Dossier IM44008420 réalisé en 1986

Fiche

Dénominationsmeuble de sacristie
Aire d'étude et cantonGuérande - Guérande
AdresseCommune : Guérande
Adresse : place Saint-Aubin
Emplacement dans l'édificesacristie

Les boiseries de la sacristie constituent un ensemble rare de meubles de sacristie du XVIIe siècle, quoique modifié et agrandi au XIXe siècle. Malgré quelques remaniements et restauration au XIXe siècle, leur dégradation est constatée par la paroisse en 1975, et leur restauration demandée. Deux ans plus tard on renonce à faire visiter la sacristie et l'on commence à évoquer l'usage de la salle du chapitre pour y exposer le trésor. Un projet de restauration est cependant conduit par l'inspecteur des Monuments historiques. La nécessité de réviser à cette occasion les planchers, plafonds et verrières, entraîne le report du projet à une autre tranche de travaux sur l'édifice, d'autant qu'est envisagé un moment l'aménagement de la salle haute, dite du chapitre. La conservation des objets de culte de la collégiale rend récurrente la question de la restauration de la sacristie.

Période(s)Principale : milieu 17e siècle

Ensemble de placards, chasubliers et tiroirs en deux éléments disposés de part et d'autre de la pièce et occupant toute la hauteur. Du côté est, les tiroirs apparents sont tous de faux-tiroirs constituant les volets d'un large battant articulé en deux panneaux ; les faux-tiroirs masquent des chasubliers ; les petits battants du corps inférieur masquent des tiroirs. Du côté ouest, les extrémités sont des portes masquant chacune deux battants. Seul le battant central du niveau supérieur, dans chaque élément, porte un décor sculpté rapporté.

Catégoriesmenuiserie
Structurescorps, 2 niveau, 3 travée, 5 battant, 25
Matériauxchâtaignier, grand cadre vrai, décor rapporté, petit cadre élégi
Précision dimensions

h = 300 ; l = 710 ; pr = 100 (dimensions totales) ; hauteur du corps inférieur : h = 100.

Iconographiesornementation, à fleur, à ruban, à fleuron, à quadrillage angelot, à guirlande, à chute
État de conservationmauvais état
Précision état de conservation

Nécessite une restauration. Les assemblages des portes et leur fonctionnement sont à réviser.

Statut de la propriétépropriété d'une association diocésaine
Intérêt de l'œuvreÀ signaler
Protectionsclassé au titre objet, 1962/06/28
(c) Conseil général de Loire-Atlantique ; (c) Région Pays de la Loire - Inventaire général ; (c) Monuments historiques - Daboust Véronique