Logo ={0} - Retour à l'accueil

Maisons, 87, 89 rue du Général-De-Gaulle ; 28, 30 rue du Faisan, Paimbœuf

Dossier IA44004615 réalisé en 2004

Fiche

Dénominationsmaison
Aire d'étude et cantonPaimbœuf (commune)
AdresseCommune : Paimbœuf
Adresse : 87, 89 rue du, Général-De-Gaulle , 28, 30 rue du
Faisan
Cadastre : 1810 184 ; 1999 A 2ème feuille 340 à 342

Le 29 mai 1684, un marchand, Maurice Pain, arrente successivement l'équivalent de quatre lots entre la Loire et l'actuelle rue Pierre-Jubau. L'ensemble a ensuite été divisé, au nord par l'actuelle rue du Général-De-Gaulle et au sud par la rue du Faisan, isolant de part et d'autre de l'actuelle ruelle du Bel-Abord, une emprise foncière adressée actuellement du n° 87 au n° 93 sur la première rue et du n° 28 au n° 34 sur la seconde. Nous considérons ici uniquement les maisons situées de part et d'autre de la ruelle du Bel-Abord. Cette dernière, à peine amorcée sur le plan cadastral de 1810, est représentée sur le plan-projet de ville dressé par Ogée en 1820 ; son tracé depuis la rue du Faisan est interrompu au nord, des pointillés signifiant sa continuité jusqu'à la rue du Général-De-Gaulle. Elle traverse en effet, dans l'axe, la maison dite du Bel Abord (n° 87 et 89), propriété au milieu du XVIIIe siècle de la famille du Pavillon de la Plessière. De plan en L (ou en U) comme l'atteste encore la couverture à l'est (n° 87), le corps principal est vraisemblablement constitué dès l'origine de deux unités, simples en profondeur, associées derrière une façade commune sur la rue. Le doublement de la maison actuelle et sa surélévation sont postérieurs et vraisemblablement contemporains des interventions effectuées au sud de la ruelle sur la rue du Faisan, à la limite du XVIIIe et du XIXe siècle. L'ensemble, du nord au sud, est en effet racheté à la fin du XVIIIe siècle par le propriétaire de l'hôtel de voyageurs voisin à l'est, Maurice. Dans un souci minimum d'ordonnance urbaine, il fait élever vers 1792 (demande d'alignement) sur la rue du Faisan, de part et d'autre de la ruelle, deux petites maisons aux façades identiques (n° 28, n° 30) adossées au corps en appentis longeant la ruelle.

Période(s)Principale : 1ère moitié 18e siècle
Principale : limite 18e siècle 19e siècle
Dates1792, daté par source

La division de la maison n° 87, 89 rue du Général-De-Gaulle en deux unités, l'une de deux travées à l'est, la seconde de trois travées à l'ouest, est perceptible depuis la rue. La façade postérieure visible dans son ensemble sur la vue aérienne trahit une précédente organisation en L. Le doublement du corps principal en profondeur et la destruction partielle du (ou des) corps secondaire a induit le report du mur de face au nu du mur sud de l'ancien corps d'escalier hors-œuvre toujours présent à l'est. Les niveaux supérieurs de la maison adressée n° 30 rue du Faisan sont accessibles depuis la ruelle à l'ouest.

Mursgneiss
granite
tuffeau
moellon
Toittuile mécanique
Plansplan régulier
Étages1 étage carré, comble à surcroît
Élévations extérieuresélévation à travées
Couverturestoit à longs pans
appentis
croupe
Escaliersescalier dans-œuvre : escalier tournant à retours sans jour en charpente
Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • Etude de Me Aubinais. Vente par Jeanne Olivier du Pavillon de la Plessières à René Morice, traiteur, de la maison du Bel Abord bornée à l'est par la maison des acheteurs et à l'ouest par celle de la veuve Vilaine, composée de deux pièces séparées par une allée, un étage, des bâtiments de chaque côté de l'allée, des pièces basses et hautes ouvrant de chaque côté de la rue du Faisan. 29 mai 1788.

    Archives départementales de Loire-Atlantique, Nantes : 4 E 91/13
(c) Région Pays de la Loire - Inventaire général - Lelièvre Françoise
Françoise Lelièvre

Chercheur, Service Patrimoine, Région Pays de la Loire.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.