Logo ={0} - Retour à l'accueil

Maisons, 6 rue de la Vierge ; 7 rue Saint-Gilles, Paimbœuf

Dossier IA44004633 réalisé en 2004

Fiche

Dénominationsmaison
Aire d'étude et cantonPaimbœuf (commune)
AdresseCommune : Paimbœuf
Adresse : 6 rue de la, Vierge , 7 rue
Saint-Gilles
Cadastre : 1810 132 ; 1999 A 2ème feuille 496, 497

Le terrain traversant l'îlot du nord au sud a été arrenté par la duchesse de Lesdiguières à Maurice Betou (Belau ?) capitaine de navires et Anne Bedeux (?). Y ont été élevées, à chaque extrémité, des pièces en simple rez-de-chaussée séparées par un couloir (dit allée) dont celles aspectant encore aujourd'hui la rue Saint-Gilles (n° 7). Pierre Leray, capitaine de navires et Marguerite Cazal héritent de l'ensemble en 1756. Les pièces ouvrant sur la rue de la Vierge sont encore présentes en 1778. En 1791, le registre de la contribution foncière donne la description de la propriété de la veuve Leray, comptabilisant l'ensemble des constructions comprises entre les deux rues : douze chambres basses, quatre chambres hautes, cellier, cour et jardin. L'apparition de chambres hautes signale la reconstruction, avant 1791, de la maison actuelle sur la rue de la Vierge (n° 6). La rue de la Vierge est aussi dite au XVIIIe siècle, rue de l'Audience, rue du Palais ou encore au XIXe siècle la rue Arrondel.

Période(s)Principale : 1er quart 18e siècle
Principale : 4e quart 18e siècle

La maison n° 6 rue de la Vierge de plan en U est composée d'un corps principal sur la rue traversé par un couloir ouvrant sur une cour au nord, de part et d'autre de laquelle se trouvent les deux corps secondaires en appentis, transversaux, dont l'un, à l'est, contient l'escalier.

Mursgneiss
granite
tuffeau
moellon
Toittuile mécanique, ardoise
Plansplan régulier en U
Étages1 étage carré, comble à surcroît
Élévations extérieuresélévation à travées
Couverturestoit à longs pans
appentis
Escaliersescalier dans-œuvre : escalier tournant en charpente
Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • Etude de Me Marot. Partages des biens entre les héritiers Cazal. Le 5e lot, consistant en plusieurs chambres basses sur la rue Saint-Gilles et sur la rue de l'Audience, est attribué à Pierre Leray, capitaine de navires et Marguerite Cazal. 23 décembre 1756.

    Archives départementales de Loire-Atlantique, Nantes : 4 E 51/19
  • Etude de Me Baullin. Atournance par Pierre Leray, capitaine de navires et Marguerite Cazal sur plusieurs pièces en rez-de-chaussée séparées par un jardin dont les unes font face à la rue Saint-Gilles et les autres à la rue Saint-François, héritées de Pierre Cazal et Marie Chauvin eux même de Maurice Belau, Anne Bedoux Jacques Blanchard et Catherine Monneron, veuve de François Macé, arrenteur le 25 mars 1705 et le 25 septembre 1709 de la duchesse de Lesdiguière. 26 juillet 1765.

    Archives départementales de Loire-Atlantique, Nantes : 4 E 1/4
  • Etude de Me Trastour. Aveu rendu à Marie-François de Bruc par Marguerite Cazal, veuve de Pierre Leray capitaine de navires sur une maison composée de deux chambres basses sur la rue Saint-Gilles de part et d'autre d'une allée, des petits logements dans la cour, un jardin et sur la rue Saint-François deux autres pièces en rez-de-chaussée déparées par une allée, 28 novembre 1778.

    Archives départementales de Loire-Atlantique, Nantes : 4 E 91/9
(c) Région Pays de la Loire - Inventaire général - Lelièvre Françoise
Françoise Lelièvre

Chercheur, Service Patrimoine, Région Pays de la Loire.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.