Dossier IA49009631 | Réalisé par
Maison, 6 quai Philippe-de-Commines, Montsoreau
Auteur
Rousseau Bruno
Rousseau Bruno

Photographe auprès du Conseil départemental de Maine-et-Loire - Conservation départementale du patrimoine jusqu'en 2018.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
;
Copyright
  • (c) Région Pays de la Loire - Inventaire général
  • (c) Conseil départemental de Maine-et-Loire - Conservation départementale du patrimoine

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Fontevraud-l'Abbaye - Montsoreau - Saumur-Sud
  • Commune Montsoreau
  • Adresse 6 quai Philippe-de-Commines
  • Cadastre 1813 B1 7, 9 ; 2009 B 12
  • Dénominations
    maison

Remaniée, mais lisible et ayant conservé des éléments architecturaux remarquables (notamment les cheminées et la tourelle d'escalier), cette élégante maison à tourelle compte parmi les plus intéressantes demeures de Montsoreau par la qualité de sa mise en œuvre et de ses aménagements originels.

Parfois un peu trop affirmée, la restauration et les adjonctions construites en 1950 traduisent le plus souvent une grande attention au bâti ancien et lui confèrent un surcroît de caractère.

Cette maison à tourelle fut construite dans les premières décennies du XVIe siècle, le long de l'ancienne rue du port (aujourd'hui Basse-rue), à mi-chemin entre le port de l'abbaye de Fontevraud et celui des seigneurs de Montsoreau. Il est ainsi possible que son commanditaire appartînt à l'élite marchande.

Elle fut prolongée, peut-être dès le XVIe ou au XVIIe siècle, d'un corps de bâtiment plus modeste et plus bas, attesté sur le plan cadastral napoléonien de 1813 (où il appartient à un propriétaire différent de celui du logis) et connu par une gravure publiée à la fin du XIXe siècle qui semble une vue assez fidèle. Cette extension fut détruite et remplacée par un plus court flanquement de style gothique en 1950, date à laquelle d'autres transformations surviennent, dont des réaménagements des intérieurs, de nouveaux percements et la reprise de baies ou encore la création d'une aile en retour d'équerre au sud où furent réemployés des blocs moulurés d'un cabinet en encorbellement démonté.

  • Murs
    • moyen appareil
  • Toits
    ardoise
  • Couvertures
    • toit à longs pans
    • toit en pavillon
    • pignon découvert
  • Escaliers
    • escalier demi-hors-œuvre : escalier en vis en maçonnerie
  • Statut de la propriété
    propriété privée
Date d'enquête 2010 ; Dernière mise à jour en 2010
(c) Région Pays de la Loire - Inventaire général
(c) Conseil départemental de Maine-et-Loire - Conservation départementale du patrimoine
Articulation des dossiers