Logo ={0} - Retour à l'accueil

Maison, 3 rue de la Voie

Dossier IA85001956 réalisé en 2017

Fiche

Dossiers de synthèse

Parties constituantes non étudiéescour, jardin, mur de clôture, buanderie, fournil, sous-sol
Dénominationsmaison
Aire d'étude et cantonVallée de la Sèvre Niortaise, Marais poitevin
AdresseCommune : Sainte-Radégonde-des-Noyers
Lieu-dit : Bourg
Adresse : 3 rue
de la Voie
Cadastre : 1834 C 828 ; 2017 AC 162

D'importants bâtiments figurent à cet endroit sur le plan cadastral de 1834. L'un d'eux était situé à l'emplacement du logis actuel, en alignement sur la rue de la Cigogne. Un autre, encore plus grand, se trouvait au nord du logis actuel, à l'angle de rues. Enfin, le plan mentionne déjà de petits bâtiments là où se trouvent la buanderie et le fournil. En 1834, l'ensemble appartient à M. Parenteau La Voûte. La plupart des bâtiments sont abattus par la suite, et le logis actuel est construit en 1861, date inscrite au-dessus de la porte ouest. Le cadastre précise le nom du commanditaire : Léopold Roy (1826-1900), propriétaire, marié à Victoire Drouet. Les annexes (buanderie, fournil) sont probablement aussi (re)construites à cette époque, au-dessus de la cave qui, elle, est sans doute plus ancienne.

Période(s)Principale : 3e quart 19e siècle
Dates1861, porte la date, daté par source

Délimitée par un mur de clôture, la propriété comprend un logis, maison de maître, et des communs à proximité, au sud-est, dans la cour. La logis est couverte d'un toit à croupes, orné d'épis de faîtage, et souligné par une corniche. Les deux façades du logis, côté rue, à l'ouest, comme côté cour, à l'est, présentent chacune trois travées d'ouvertures, réparties symétriquement autour d'une porte centrale. Celle-ci est surmontée d'une corniche et ornée d'un encadrement saillant et mouluré. Les pleins de travées sont appareillés. A l'intérieur, on observe une cheminée en marbre noir, avec trumeau mouluré en accolade, et une rosace de plafond, à motifs de fruits, de pampres et de faux cuirs découpés.

Parmi les remises situées au sud-est du logis, se trouvent une buanderie et un four. Au-dessous, une descente de cave extérieure conduit à un sous-sol voûté, constitué d'au moins deux pièces.

Murscalcaire moellon enduit
Toittuile creuse
Étages1 étage carré
Couvrements
Élévations extérieuresélévation ordonnancée
Couverturestoit à longs pans croupe
TypologiesMaison indépendante ; Maison de maître
Techniquessculpture
Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives départementales de la Vendée. 3 P 3013, 3015, 3016, 3695. 1835-1958 : état de section et matrices des propriétés du cadastre de Sainte-Radégonde-des-Noyers.

Documents figurés
  • 1834 : plan cadastral de Sainte-Radégonde-des-Noyers. (Archives départementales de la Vendée, 3 P 267).

(c) Région Pays de la Loire - Inventaire général ; (c) Conseil départemental de la Vendée - Suire Yannis