Logo ={0} - Retour à l'accueil

Les moulins de la commune de Saint-Jean-sur-Erve

Dossier IA53003054 réalisé en 2003
Aires d'étudesCommunauté de communes d'Erve-et-Charnie
Dénominationsmoulin
AdresseCommune : Saint-Jean-sur-Erve

L'Erve assurait le fonctionnement de cinq moulins à Saint-Jean-sur-Erve : Davier, le Moulin-Guyard, le Moulin-Neuf, la Motte et le Moulin-aux-Moines. Tous étaient des moulins à farine. La Motte servait conjointement de moulin à tan. En 1844, Davier et le Moulin-aux-Moines disposaient d'une roue actionnant une paire de meules, tandis que la roue unique du Moulin-Guyard et du Moulin-Neuf en faisait tourner deux. La Motte était dotée de deux roues entraînant l'une une paire de meule, l'autre une paire de meules et un tournant à tan. En 1862, les roues de Davier et du Moulin-aux-Moines actionnaient chacune deux paires de meules et les deux roues de la Motte deux paires de meules et trois pilons à tan. Le Moulin-Guyard a sans doute été reconstruit au XVIIIe siècle et les autres ont été assez fortement remaniés dans la seconde moitié du XIXe siècle. La Motte est le seul à conserver des vestiges significatifs du début de l'époque moderne (XVIe siècle ?). Le Moulin-aux-Moines a cessé son activité entre 1907 et 1910, il a été détruit avant 1937 et le logis a été à son tour démoli vers 1968. La Motte a cessé de fonctionner dans les années 1910, le Moulin-Guyard dans les années 1920, Davier et le Moulin-Neuf dans les années 1960. Tous les quatre ont été vidés de leur mécanisme. Davier et le Moulin-Guyard ont été convertis en habitation, de même que le Moulin-Neuf qui a été partiellement démoli et rencontruit en 1988. D'après Angot, un "moulin de Vallebrenon, près de la rivière Erve" est mentionné en 1226. Deux moulins à huile sont signalés dans les matrices cadastrales : l'un à la Sérancière entre 1861 et 1874, l'autre en 1863 au 4, place de l'église, doté d'une meule mue par un cheval et d'une presse a bras.

Période(s)Principale : Temps modernes
Principale : Epoque contemporaine

Deux moulins prenaient place sur la rive de l'Erve (Davier, le Moulin-aux-Moines), les trois autres étaient alimentés par un canal de dérivation. Les roues étaient situées à l'intérieur des bâtiments, sauf au Moulin-Neuf où elle était adossée au pignon. Les bâtiments de production sont en rez-de-chaussée, sauf le Moulin-Neuf, doté d'un étage. Ils étaient associés au logis. Le Moulin-Guyard qui fait partie d'un écart est constitué de 5 bâtiments (moulin-logis, logis-étable-grange, étable-grange-porcherie, porcherie, étable-grange), Davier de 4 (moulin-logis, étable-grange, écurie-grange, porcherie), le Moulin-Neuf de 2 (moulin-logis, étable-grange) et la Motte de 2 (moulin-ancien logis, logis-écurie-grange). Les fonctions se répartissent en 4 moulins, 4 logis, 1 ancien logis, 7 étables ou écuries, 7 granges et 3 porcheries.

Décompte des œuvres bâti INSEE 218
repérées 4
étudiée 1

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives départementales de la Mayenne : P 318. Carnet portatif pour l'inscription des renseignements recueillis par le contrôleur sur les établissements industriels imposables aux droits de patentes, sans égard à la population. Canton de Sainte-Suzanne. [1844].

  • Archives départementales de la Mayenne : P 318. Contribution des patentes. Carnet des établissements industriels situés dans les communes de la perception de Vaiges, 1860-1872.

(c) Région Pays de la Loire - Inventaire général ; (c) Conseil départemental de la Mayenne - Foisneau Nicolas
Nicolas Foisneau

Chercheur à l'Inventaire général, au service puis direction du Patrimoine du Conseil départemental de la Mayenne, de 2001 à 2020.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Davy Christian
Christian Davy

Chercheur au service Patrimoine de la Région Pays de la Loire


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.