Logo ={0} - Retour à l'accueil

Gare de l'Etat, boulevard Dumesnildot, Paimbœuf

Dossier IA44004653 réalisé en 2004

Fiche

Appellationsgare de l'Etat
Dénominationsgare
Aire d'étude et cantonPaimbœuf (commune)
AdresseCommune : Paimbœuf
Adresse : boulevard
Dumesnildot
Cadastre : 1999 A 6e feuille 1963

En 1865, le Conseil général du département étudie le projet d'une ligne de chemin de fer reliant Nantes, Pornic, Paimbœuf et Machecoul. Un avant-projet est présenté par l'agent-voyer inspecteur Orieux le 23 août 1866 ; la ligne devait relier, à partir de la ligne Nantes-Clisson, les communes de Bouguenay, Brains, Bouaye, Saint-Léger, Port-Saint-Père, Sainte-Pazanne, Saint-Hilaire de Chaléons, Chéméré, Arthon, Le Clion et Pornic ; deux embranchements s'en détachaient à Chéméré : le premier vers Paimbœuf par la Sicaudais, Frossay et Saint-Viaud ; le second atteignait Machecoul par Bourgneuf et Fresnay. Ce tracé ne sera pas retenu, le trajet emprunté par la diligence de Sainte-Pazanne à Pornic par Bourgneuf sera finalement privilégié, les embranchements de Machecoul et Paimbœuf se raccordant à Sainte-Pazanne. La concession est attribuée en décembre 1869 à François Briau (Varades) et le 16 mai 1870 une société sous le nom de Compagnie des Chemins de fer nantais se constitue sous la présidence du baron Gaston de Saint-Paul. Le décret d'utilité publique du 5 août 1872 précise que la ligne quitterait Nantes d'une gare à construire sur la Prairie au Duc pour desservir Rezé, Bouguenais, Bouaye, Saint-Léger, Port-Saint-Père et Sainte-Pazanne. A partir de Sainte-Pazanne, un premier embranchement autorisait un détachement vers Machecoul et vers Saint-Hilaire de Chaléon où devait être placé le point de bifurcation des deux lignes qui se rendaient respectivement à Paimbœuf par Chéméré et Saint-Père en Retz et à Pornic par Bourgneuf, les Moutiers, la Bernerie et le Clion. La gare à construire sur la Prairie-au-Duc devait être reliée à la gare d'Orléans ultérieurement (détruite). Le début des travaux commence au cours du second semestre de l'année 1872. La portion Nantes-Pornic est achevée en 1875 et le 4 juin 1876 la ligne est ouverte entre Saint-Hilaire et Paimbœuf. Le conseil d'administration des Chemins de fer nantais approuve une convention portant la vente à l'Etat des concessions Nantes Paimbœuf Pornic et Machecoul. Le réseau de L'Etat exploite ces lignes pendant 60 ans à partir de 1878 avant de les confier à la SNCF. La ligne s'arrêtait à Paimbœuf contre l'actuel boulevard Dumesnildot contemporain. A partir de 1885, une voie est détachée vers l'ouest en direction des sucreries de l'Ouest (anciennement située au cœur de l'ancien lotissement du Bois Gautier), une autre dessert le quai Sadi-Carnot contournant la maison, 22 rue Pitre-Chevalier. Au début du XXe siècle, un embranchement permet d'isoler, à l'est, l'activité de l'établissement Hailaust et Gutzeit et une desserte est créée vers l'usine Kuhlmann, dès le passage à niveau situé sur la route des Remparts (actuellement rue René-Moritz) (voir illustrations)Le réseau des voies ferrées en 1950 : l'arrivée du train de Pornic et l'extension au quai Sadi-Carnot et à l'usine Kuhlmann.Le réseau des voies ferrées en 1950 : l'arrivée du train de Pornic et l'extension au quai Sadi-Carnot et à l'usine Kuhlmann. Le réseau des voies ferrées en 1950 : l'arrivée de la ligne de Pornic et l'extension du réseau au quai Sadi-Carnot et à l'usine Kuhlmann.Le réseau des voies ferrées en 1950 : l'arrivée de la ligne de Pornic et l'extension du réseau au quai Sadi-Carnot et à l'usine Kuhlmann. Le 20 août 1906 la cie des chemins de fer d'intérêt local du Morbihan (CM) ouvre à l'exploitation la première des lignes qui lui ont été concédées en 1902 par le département, le tramway de Pornic à Paimbœuf. A voie étroite destiné aux marchandises et aux voyageurs, il part de Pornic et dessert la Plaine, Préfailles, Saint-Michel, Saint-Brevin-l'Océan, les Pins et Mindin. Il relie Saint-Brevin à Paimbœuf par la gare des Rochelets. En 1939, la ligne Nantes-Saint-Hilaire de Chaléon-Paimbœuf est fermée au trafic des voyageurs ; le transport du fret cesse en 1998, parallèlement à la fermeture de l'usine Kuhlmann.

Période(s)Principale : 4e quart 19e siècle
Statut de la propriétépropriété publique

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Loire-Atlantique. Pc S 1056 : Voies Ferrées. 1882-1885 : Projet d'établissement de voies destinées à desservir les quais de Paimbœuf et reliées à la ligne Nantes-Paimbœuf (après élargissement d'une ruelle qui reliait la gare au quai). Expropriation d'un hangar nécessaire à l'angle de la grande rue et de la vieille chaussée (maison Jarnet, société Chauvet).

    . Archives départementales de Loire-Atlantique, Nantes : Pc S 1056
Documents figurés
  • Voirie. Plan : projet de tracé de l'actuel boulevard Dumesnildot, de la rue du Bois Gautier à la rue Eline (= docteur Colomb) avec mention du projet de gare de voyageurs et de cour des marchandises, dressé par l'agent-voyer de l'arrondissemet Menet, 3 nov 1875, approuvé le 3 janvier 1876.

    Archives communales, Paimbœuf : 1201 1 586
Bibliographie
  • ANGELIER, Maryse. La France ferroviaire en cartes postales. Pays de la Loire. Condé-sur-Noireau, 2002

    p. 174
Périodiques
  • Le chemin de fer au Pays de Retz. Dans : la Vie du rail, n° 1558, 12 septembre 1976.

(c) Région Pays de la Loire - Inventaire général - Lelièvre Françoise
Françoise Lelièvre

Chercheur, Service Patrimoine, Région Pays de la Loire.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.