Logo ={0} - Retour à l'accueil

Ferme - la Grande-Mardelle, Saulges

Dossier IA53003327 réalisé en 2006

Fiche

Parties constituantes non étudiéesétable, grange, porcherie, remise, puits
Dénominationsferme
Aire d'étude et cantonCommunauté de communes d'Erve-et-Charnie - Meslay-du-Maine
AdresseCommune : Saulges
Lieu-dit : la Grande-Mardelle
Cadastre : 1838 B10 6 ; 1982 B 113, 117, 273, 274

D'après Angot, la Mardelle constituait en 1550 un domaine, fief et seigneurie pour lequel Robert Le Tessier rend foi et hommage au seigneur de Montguyon. Elle est acquise de Jacquine Lescuier par Etienne Courtin en 1618 et appartient à Louise Courtin en 1637. Elle est la propriété de Guillaume Leduc après 1758. La Grande Mardelle figure sur la carte de Cassini comme simple ferme. Des trois bâtiments qui apparaissent sur le plan cadastral de 1838, seul subsiste partiellement le logis-étable. Il a été complètement remanié et allongé au milieu ou dans le troisième quart du XIXe siècle tandis qu'étaient construits ou reconstruits l'étable-grange, la porcherie et la remise. L'étable-grange a été remaniée au milieu du XXe siècle et le logis-étable dans le dernier quart du XXe siècle.

Période(s)Principale : milieu 19e siècle
Secondaire : milieu 20e siècle
Secondaire : 4e quart 20e siècle

Les bâtiments, à l'exception de la remise, sont disposés sur les trois côtés d'une cour irrégulière ouvert à l'est. Ils sont construits en moellons de calcaire marbrier et sont couverts d'ardoises, remplacées sur l'étable-grange par de la tôle. Leurs toitures sont dotées de croupes sauf celle du logis-étable. Leurs ouvertures sont majoritairement entourées de pierres de taille de calcaire marbrier. Les portes hautes de l'étable-grange sont encadrées de parpaings et une des portes de la partie étable du logis-étable de briques. La Grande-Mardelle appartient au type IIB des fermes.

Murscalcaire moellon sans chaîne en pierre de taille enduit
Toitardoise, tôle ondulée
Étagesen rez-de-chaussée, comble à surcroît
Couverturestoit à longs pans croupe
TypologiesLa typologie des fermes est établie en fonction de l'importance des remaniements entrepris après l'établissement du cadastre en 1838. Type I : simple remaniement de l'existant. Type II : reconstruction partielle ; IIA : remaniement du logis ; IIB : remaniement complet ou reconstruction sur place du logis ; IIC : reconstruction du logis avec remaniement des dépendances principales. Type III : reconstruction complète. Type IV : construction ex nihilo.
Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Bibliographie
  • ANGOT, Alphonse-Victor (abbé), GAUGAIN, Ferdinand (abbé). Dictionnaire historique, topographique et biographique de la Mayenne. Laval : A. Goupil, 4 vol., 1900-1910.

    t. 2, p. 775 ; t. 4, p. 593
(c) Région Pays de la Loire - Inventaire général ; (c) Conseil départemental de la Mayenne - Foisneau Nicolas
Foisneau Nicolas

Chercheur à l'Inventaire général, au service puis direction du Patrimoine du Conseil départemental de la Mayenne, de 2001 à 2020.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Davy Christian
Davy Christian

Chercheur au service Patrimoine de la Région Pays de la Loire


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.