Logo ={0} - Retour à l'accueil

Ferme dite le Grand Temple

Dossier IA85001904 réalisé en 2017

Fiche

Dossiers de synthèse

Parties constituantes non étudiéescour, grange, étable, dépendance, mur de clôture
Dénominationsferme
Aire d'étude et cantonVallée de la Sèvre Niortaise, Marais poitevin
AdresseCommune : Puyravault
Lieu-dit : Temple (le)
Adresse : 3 le Temple
Cadastre : 1834 A 77 ; 2017 OA 127

Comme son nom l'indique, cette ferme dépendait de l'ancienne commanderie de Puyravault jusqu'à la Révolution. Elle est mentionnée comme tel dans différents documents relatifs aux biens et dépendances de la commanderie, par exemple dans un état de ces revenus le 7 juin 1742, puis dans un arpentement établi en 1694. En 1757, Philippe Boutin, fermier de la commanderie, la sous-afferme pour neuf ans à René Blanchet, laboureur à Chaillé-les-Marais, et à Marie Rideau, son épouse. Le Grand Temple figure sur la carte de la région par Claude Masse dès 1701, puis sur le plan cadastral de 1834.

A la Révolution, le Grand Temple est saisi comme bien national, comme tous les biens de la commanderie. La ferme est estimée le 27 août 1794 (10 fructidor an II), à 25 916 livres. Elle comprend alors "les bâtiments, servitudes à l'usage du fermier, une très grande grange pour y serrer du fourrage, toit et autres servitudes, etc". Le Grand Temple est vendu aux enchères le 6 janvier 1795 (17 Nivôse an III), à Venant Robert le jeune, demeurant à Fontenay-le-Comte, pour 59 100 livres.

En 1834, selon le cadastre, la ferme appartient à Laurent Galliot (1788-1852), propriétaire. Le logis est agrandi en 1861, toujours selon le cadastre, pour le compte de Pierre Menanteau. Cela pourrait correspondre à la partie nord du logis actuel, la partie sud pouvant remonter au début du 19e siècle. L'extrémité sud, avec ses ouvertures plus basses, semble toutefois plus ancienne (18e siècle ?).

Période(s)Principale : 18e siècle, 1er quart 19e siècle, 3e quart 19e siècle
Dates1861, daté par source

La ferme est constituée d'un logis, en retrait par rapport à la voie, en fond de cour, et de dépendances à l'avant, notamment une importante grange-étable à façade en pignon, ouvrant sur la rue. D'autres dépendances prolongent le logis au nord. L'ensemble est entouré par des parcelles délimitées par un clos de mur.

Le logis est lui-même composé de deux parties : au sud, un corps de bâtiment en rez-de-chaussée avec comble ; au nord, un autre, plus court, qui comprend un étage. Malgré un remaniement récent et partiel des ouvertures, la façade, à l'est, présente encore cinq travées d'ouvertures et sept baies au rez-de-chaussée.

Murscalcaire moellon enduit
Toittuile creuse
Couvrements
Couverturestoit à longs pans
TypologiesGrange à façade en pignon, Ferme à bâtiments séparés
Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives départementales de la Vendée. H 224. 1694 : registre portant arpentement et papier terrier des biens et dépendances de la commanderie de Puyravault, établi à la demande de frère Jean-Baptiste de Sesmaisons, commandeur de Coudry, Puyravault et du Blison.

  • Archives départementales de la Vendée. 57 J 7. 1757-1761 : ferme de la commanderie de Puyravault par Philippe Boutin.

  • Archives départementales de la Vendée. 3 P 2113, 2115, 2116 et 3625. 1835-1954 : état de section et matrices des propriétés du cadastre de Puyravault.

  • Archives départementales de la Vendée. 1 Q 180. Procès-verbaux d'estimation des biens nationaux du canton de Chaillé-les-Marais.

  • Archives départementales de la Vendée. 1 Q 598. 1793-1795 : procès-verbaux de vente des biens nationaux de Puyravault.

  • Archives départementales de la Vienne. 3 H 1/859. 1442-1678 : contentieux, mémoire et procès-verbaux relatifs aux biens et revenus de la commanderie de Puyravault, transactions relatives aux dessèchements de marais, baux à ferme de la commanderie et de ses dépendances.

Documents figurés
  • 1834 : plan cadastral de Puyravault. (Archives départementales de la Vendée, 3 P 185).

(c) Région Pays de la Loire - Inventaire général ; (c) Conseil départemental de la Vendée - Suire Yannis