Logo ={0} - Retour à l'accueil

Ferme, actuellement maison

Dossier IA85001949 réalisé en 2017

Fiche

Dossiers de synthèse

Parties constituantes non étudiéescour, clôture, portail, dépendance, buanderie, chai
Dénominationsferme
Aire d'étude et cantonVallée de la Sèvre Niortaise, Marais poitevin
AdresseCommune : Sainte-Radégonde-des-Noyers
Lieu-dit : Bourg
Adresse : 19 et 21 rue
des Ponts
Cadastre : 1834 D 408, 409 et 411 ; 2017 AD 178 et 182

Des bâtiments figurent à cet emplacement sur la carte de la région par Claude Masse, en 1701, puis sur le plan cadastral de 1834, avec cette fois la même emprise au sol. L'ensemble appartient alors pour partie à Jean Charles Napoléon Seguinot, et pour l'autre (dont le logis) à Nicolas Jacques Priouzeau, qui demeure à Champagné. Ils en ont probablement hérité de leur père et beau-père, François Pierre Priouzeau (1776-1821), propriétaire, décédé en sa maison de "la Croisée" le 1er août 1821, époux de Rose Françoise Loizeau (1774-1837). Le logis a dû être construit, en tout ou partie, en ce début du 19e siècle.

Période(s)Principale : 1er quart 19e siècle

Cette ancienne ferme, située à l'entrée sud du bourg, comprend un logis, perpendiculaire à la voie, et des dépendances de part et d'autre, séparées de lui par deux cours, l'une à l'ouest, l'autre à l'est. L'ensemble est délimité sur la rue par un muret avec grille. Les vestiges d'un portail à piliers maçonnés, octogonaux, sont visibles dans la cour est. A l'ouest, un alignement de dépendance (chai ? buanderie) est perpendiculaire à la voie. Le logis est couvert d'un toit avec une seule croupe, côté rue, surmontée d'un épi de faîtage. Le toit est souligné par une corniche qui court tout autour du bâtiment. La façade est présente cinq travées d'ouvertures.

Murscalcaire moellon enduit
Toittuile creuse
Étages1 étage carré
Couvrements
Couverturestoit à longs pans croupe
TypologiesFerme à bâtiments séparés
Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives départementales de la Vendée. 3 P 3013, 3015, 3016, 3695. 1835-1958 : état de section et matrices des propriétés du cadastre de Sainte-Radégonde-des-Noyers.

Documents figurés
  • 1701 : Carte contenant une partie du Bas Poitou et de l'Aunis où se trouve Marans et l'embouchure de la Seyvre Niortaise, par Claude Masse. (Service historique de la Défense, J10C 1293, pièce 7).

  • 1834 : plan cadastral de Sainte-Radégonde-des-Noyers. (Archives départementales de la Vendée, 3 P 267).

(c) Région Pays de la Loire - Inventaire général ; (c) Conseil départemental de la Vendée - Suire Yannis