Logo ={0} - Retour à l'accueil

Ferme, actuellement maison ; le Clouzy, 15 rue du Pont-aux-chèvres

Dossier IA85002315 réalisé en 2019

Fiche

Dossiers de synthèse

Parties constituantes non étudiéescour, jardin, grange, étable, hangar agricole, remise
Dénominationsferme
Aire d'étude et cantonVallée de la Sèvre Niortaise, Marais poitevin
AdresseCommune : Vix
Lieu-dit : Clouzy (le)
Adresse : 15 rue du
Pont-aux-chèvres
Cadastre : 1836 B 1283 et 1284 ; 2019 AL 220

Le plan cadastral de 1836 mentionne à cet endroit, et à l'emplacement des bâtiments actuels, une ferme avec logis et dépendances, prolongés vers le nord par un fournil. L'ensemble, accessible comme aujourd'hui depuis la rue par un passage commun, appartient en 1836 à Marie Sureau (1776-1849), veuve de Pierre Limouzin (1768-1819), et à leur fils, Pierre (1797-1866), cultivateur, époux de Marie-Anne Sausseau.

Ce dernier procède à une première reconstruction en 1861 (sans doute la partie nord des bâtiments actuels, à la place du fournil mentionné en 1836), suivie d'une autre en 1881 (soit le logis), réalisée cette fois pour Pierre Manteau (1810-1890), cultivateur, gendre de Pierre Limouzin. La ferme passe ensuite au fils de celui-ci, Charles Manteau (1855-1934), cultivateur, époux de Marie Simonnet (1861-1937). Peu après 1951, elle est acquise par Herbert Charbonnier (1920-1990), cultivateur, et son épouse, Madeleine Mercier (1922-1999). En 1957, ils ajoutent le hangar métallique ainsi que le fournil.

Période(s)Principale : 3e quart 19e siècle, 4e quart 19e siècle
Dates1861, daté par source
1881, daté par source

Cette ancienne ferme, située en retrait par rapport à la voie, comprend plusieurs bâtiments répartis sur les trois côtés d'une cour : à l'ouest, le logis, prolongé au nord par une ancienne grange-étable ; au nord, un hangar métallique ; à l'est, une remise ou "fournil" (sans four). Le logis est une construction en rez-de-chaussée avec grenier habitable. Il présente en façade cinq travées d'ouvertures. Chaque baie possède un encadrement et un appui saillants ainsi qu'un linteau en arc délardé et à chapeau de gendarme.

Le hangar présente une charpente métallique apparente. Une pierre sculptée a été remployée au-dessus de la porte du fournil, sans doute un ancien manteau de cheminée qui a été placé tête en bas et qui a été tronqué à droite. Le décor est composé d'un coeur central encadré d'étoiles à cinq branches et de fleurs.

Murscalcaire moellon enduit
Toittuile creuse
Étagesrez-de-chaussée, étage en surcroît
Couvrements
Couverturestoit à longs pans
TypologiesFerme à bâtiments jointifs ; 5
Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives départementales de la Vendée ; 3 P 3392 à 3401, 3725 (complétés par les registres conservés en mairie). 1837-1971 : état de section et matrices des propriétés du cadastre de Vix.

Documents figurés
  • Plan cadastral de Vix, 1836. (Archives départementales de la Vendée ; 3 P 303).

(c) Région Pays de la Loire - Inventaire général ; (c) Conseil départemental de la Vendée - Suire Yannis
Suire Yannis

Conservateur en chef du patrimoine au Département de la Vendée depuis 2017.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.