Dossier d’œuvre architecture IA85002609 | Réalisé par
Suire Yannis (Contributeur)
Suire Yannis

Conservateur en chef du patrimoine au Département de la Vendée depuis 2017.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
  • inventaire topographique, Vallée de la Sèvre Niortaise, Marais poitevin
Ferme, actuellement maison ; 21 rue Saint-Pient
Auteur
Copyright
  • (c) Région Pays de la Loire - Inventaire général
  • (c) Conseil départemental de la Vendée

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Vallée de la Sèvre Niortaise, Marais poitevin
  • Commune Maillé
  • Lieu-dit Bourg (le)
  • Adresse 21 rue Saint-Pient
  • Cadastre 1835 A 514  ; 2020 A 742
  • Dénominations
    ferme
  • Parties constituantes non étudiées
    cour, jardin, clôture, grange, étable

Aucune construction ne figure à cet endroit sur le plan cadastral de 1835. La ferme a été créée en 1876, selon le cadastre, pour le compte de Victor Mounier (1839-1918), cultivateur, époux de Marie Gousseau. A l'origine, le logis se limitait à sa partie gauche, à l'ouest, avec une chambre, une cuisine et une cage d'escalier au rez-de-chaussée, deux chambres à l'étage, et à l'arrière, une écurie surmontée d'une chambre et d'un grenier. Une grange et une autre écurie prolongeaient le logis au nord. C'est ce que montre un plan des lieux établi le 15 novembre 1889 par l'architecte Abel Filuzeau. Celui-ci est alors missionné par l'Etat pour trouver, contre la volonté de la municipalité de Maillé, un local pour établir une école publique communale de filles. Mais ce projet est rejeté par le conseil municipal le 23 mars 1890. La ferme reste ensuite la propriété de Victor Mounier, puis est vendue à Eugène Denis (1846-1924), cultivateur, époux d'Alexandrine Gousseau. Il fait agrandir en 1902 le logis, alors doublé vers l'est.

  • Période(s)
    • Principale : 4e quart 19e siècle, limite 19e siècle 20e siècle

Les bâtiments de cette ancienne ferme sont regroupés en retrait par rapport à la voie, à l'arrière d'un jardin délimité par un muret. Sur le côté droit, une cour mène aux dépendances (grange, étable, écurie...), perpendiculaires en arrière du logis. Celui-ci, double en profondeur, présente en façade quatre travées d'ouvertures. La façade est couronnée par une corniche. Les encadrements des baies sont saillants et les linteaux sont en arc segmentaire.

  • Murs
    • calcaire moellon enduit
  • Toits
    tuile creuse
  • Étages
    1 étage carré
  • Couvrements
  • Couvertures
    • toit à longs pans
  • Typologies
    Ferme à bâtiments jointifs ; Dépendances en appentis à l'arrière ; 4
  • Statut de la propriété
    propriété privée

Documents d'archives

  • Archives départementales de la Vendée ; 1 O 410. 1836-1906 : construction et travaux aux écoles de Maillé.

  • Archives départementales de la Vendée ; 3 P 1460 à 1465, 3578, 3579 (complétés par les registres conservés en mairie). 1836-1914 : état de section et matrices des propriétés du cadastre de Maillé.

Documents figurés

  • Plan cadastral de Maillé, 1835. (Archives départementales de la Vendée ; 3 P 132 ; complété par l'exemplaire conservé en mairie).

Date d'enquête 2020 ; Date(s) de rédaction 2021
(c) Région Pays de la Loire - Inventaire général
(c) Conseil départemental de la Vendée
Suire Yannis
Suire Yannis

Conservateur en chef du patrimoine au Département de la Vendée depuis 2017.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
Articulation des dossiers