Logo ={0} - Retour à l'accueil
Église paroissiale Saint-Christophe de Pruillé-l'Éguillé

Ensemble des retables de l'église paroissiale Saint-Christophe

Dossier IM72002692 réalisé en 2012

Fiche

Voir

Dénominationsretable
Parties constituantes non étudiéesstatue, gradin d'autel
Aire d'étude et cantonForêt de Bercé - Le Grand-Lucé
AdresseCommune : Pruillé-l'Éguillé
Adresse : place du 11-novembre-1918

L'ensemble est constitué de quatre retables avec autels datant d'époques différentes. Le retable du maître-autel a été élevé en 1724 par Jacques Net (?) -Chartrin, architecte (ou maçon) de Pruillé-l'Eguillé (Chronique religieuse). Il est décoré d'un bas-relief représentant l'Adoration des bergers portant la date 1724, d'une statue en terre cuite polychrome de la seconde moitié du XVIe siècle de saint Pierre, attribué au sculpteur manceau Matthieu Dionise, et d'une statue du XIXe siècle en plâtre polychrome de saint Paul (non étudiée). Le retable a été remanié en 1872 lors de la réouverture de la baie axiale de l'église. Lors de ce remaniement, le bas-relief a été rabaissé et sa niche supérieure ôtée et placée dans la nef. Les deux retables latéraux du chœur ont été élevés très sûrement à la fin du XVIIIe siècle. Celui du nord est décoré d'une statue de saint Sébastien en pierre polychrome de la fin du XVIe siècle ou du début du XVIIe siècle, et de deux statues en terre cuite polychrome de saint Jacques le Majeur de la première moitié du XVIIe siècle et de saint Joseph avec l'Enfant du milieu du XVIIe siècle. Le retable sud abrite trois statues en terre cuite polychrome : de saint Jean-Baptiste de la fin du XVIe ou du début du XVIIe siècle, de saint évêque de la première moitié du XVIIe siècle et de sainte Barbe de la deuxième moitié du XVIe siècle. Le retable latéral nord de la nef date du milieu du XVIIIe siècle. Il est décoré d´un bas-relief représentant la Déploration. Les 3 gradins sont contemporains de leurs retables respectifs.

Période(s)Principale : 1er quart 18e siècle
Principale : 18e siècle
Principale : 4e quart 18e siècle
Dates1724

La statue de saint Paul est en plâtre polychrome et doré. Les gradins en bois sont peints en blanc et décorés d'ornements dorés.

Catégoriesmenuiserie, sculpture
Matériauxplâtre, peint, polychrome, doré
bois, peint, monochrome, doré
Iconographiesfigure biblique: saint Paul
ornement végétal, rosace, étoile à fleur
Statut de la propriétépropriété de la commune
(c) Région Pays de la Loire - Inventaire général - Palonka-Cohin Anetta