Dossier IM72005116 | Réalisé par
Ensemble de peintures monumentales, Château du Lude
Auteur
Giraud Patrice
Giraud Patrice

Photographe au Service de l'Inventaire général.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
Copyright
  • (c) Région Pays de la Loire - Inventaire général

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Lude (Le) - Le Lude
  • Commune Le Lude
  • Lieu-dit le Bourg
  • Dénominations
    peinture monumentale
  • Titres
    • Triomphe d'amour
    • triomphe de chasteté
    • l'arche de Noé
    • vie de Joseph

Au milieu du XVIIIe siècle, le rez-de-chaussée de l'aile sud et la tour sud-est formaient alors un appartement dont les pièces étaient commandées depuis la salle située probablement dans l'actuelle salle à manger, jusqu'à la pièce la plus intime : un studiolo ou cabinet privé. En 1787, l'architecte Vincent Barré inverse la composition d'ensemble du château du Lude, modifie les distributions intérieures et la modénature des façades. Il condamne les ouvertures sur l'éperon, ouvre de nouvelles fenêtres, agrandit la garde-robe pour faire une chambre, et convertit le studiolo en une simple garde-robe en dissimulant les parois et le plafond, derrière des panneaux de plâtre. En 1853, le plan de la tour sud-est est de nouveau bouleversé par l'architecte Pierre-Félix Delarue. Au cours de ces remaniements, la démolition d'un des murs de la garde-robe a mis au jour une voûte d'ogives couvertes de peintures murales du XVIe siècle. Une paroi sur les quatre et la moitié d'une travée d'ogives de ce studiolo, bien caché et malheureusement oublié, n'ont pas pu être sauvées. Le programme de ce décor puise son inspiration dans deux ouvrages bien identifiés par Dominique Bozo (1965). Pour le grand décor du registre médian, il s'agit des Triumphes de messire Françoiz Pétrarque nouvellement translatées en langue vulgaire qui est un manuscrit sur parchemin du début du XVIe portant les armes de Jean de Daillon. Pour les lunettes au-dessus, il s'agit de la copie des planches des Quadrins historiques de la bible de Claude Paradin illustré par Bernard Salomon publié à Lyon chez Jean de Tournes en 1553. Les thèmes retenus, dans l'oeuvre de Pétrarque, sont ceux du Triomphe d'amour (3 scènes) et du Triomphe de chasteté (une scène) et dans l'oeuvre de Paradin, l'arche de Noé pour le niveau médian, et au moins 7 épisodes de la vie de Joseph, fils de Rachel et de Jacob, pour le registre supérieur. Postérieure à 1553, la réalisation de ce studiolo est probablement l'initiative de Guy de Daillon et de son épouse Jacqueline de la Fayette, dans les années 1560. La redécouverte de cet ensemble est due à l'architecte Pierre-Félix Delarue qui a confié la restauration à Lachaise et Gourdet au Mans en 1853. Classement MH le 27.02.1928.

Le programme iconographique s'étage sur trois niveaux : un soubassement architecturé, de grandes scènes figurées cantonnées de colonnes, et un couronnement. La voûte à pendentifs est ornée de rinceaux et de personnages mêlés.

  • Catégories
    peinture murale
  • Précision dimensions

    Dimensions non prises.

  • Iconographies
    • scène biblique
    • ornementation
  • État de conservation
    • repeint
    • support restauré
    • réduction
    • œuvre restaurée
  • Statut de la propriété
    propriété de la commune
    propriété privée
  • Intérêt de l'œuvre
    À signaler
Date d'enquête 2004 ; Dernière mise à jour en 2009
(c) Région Pays de la Loire - Inventaire général
Édifice
Château du Lude

Château du Lude

Commune : Le Lude
Adresse : rue du Château