Logo ={0} - Retour à l'accueil

Ensemble d'édifices à cour commune, actuellement maison et ferme

Dossier IA72001548 réalisé en 2012

Fiche

Destinationsmaison, ferme
Parties constituantes non étudiéesmaison, ferme
Dénominationsensemble d'édifices à cour commune
Aire d'étude et cantonCommunauté de communes Maine 301 - Bonnétable
AdresseCommune : Rouperroux-le-Coquet
Lieu-dit : le Pressoir
Cadastre : 1835 B 2-6-12 ; 1835 C 235 ; PCI 010 B 33, ZE 12-14

En 1747-1748, Le Pressoir est composé de trois bâtiments autour d'une cour bordée par un chemin et d'une mare de l'autre côté du chemin. En 1835, les trois bâtiments, dont l'un de plan en L, sont cadastrés comme deux maisons et un bâtiment, la cour et la mare sont communes aux deux propriétaires. En 1846, une nouvelle maison est construite pour Louis Fortin au droit du bâtiment. Quatre nouveaux bâtiments sont construits après cette date, dont l'un près de l'autre côté de la route. Jusque vers 1900 au moins, le lieu compte une dizaine d'habitants, mais moitié moins en 1926. Synthèse Les trois bâtiments attestés en 1747-1748 sont la maison, qui n'a pu être étudiée, le logis de ferme, l'étable (ancienne grange-étable ?). Ces deux derniers, pour partie construits en pans-de-bois, ont été très remaniés dans la seconde moitié du XXe siècle. Le logement en maçonnerie de moellons avec baies à chambranles en pierre de taille est la maison déclarée en 1846. Quoique très remanié, il a conservé plusieurs aménagements intérieurs (pavage, cheminée, huisserie). La grange isolée et l'étable-fenil, sur poteaux essentés de planches et hourdés de briques, sont construites probablement en une même campagne, dans la seconde moitié voire quatrième quart du XIXe siècle. Le logement est remanié en laiterie au XXe siècle, et deux hangars agricoles construits à l'est de la parcelle.

Période(s)Principale : Temps modernes
Principale : 3e quart 19e siècle
Principale : 2e moitié 19e siècle
Dates1846, daté par source

L'ensemble d'édifices à cour commune est composé d'une maison, non étudiée, et d'une ferme avec logis et ancienne grange-étable (?) très remaniés, étable-fenil (écurie ?), logement de type logis long avec petite étable couverte d'une croupe adossée au pignon, et grange isolée hors de la cour. Le logis et la grange-étable sont en pans-de-bois, l'étable et la grange isolée sont sur poteaux, hourdés de briques enduites (étable) et essentés de planches. La charpente de la grange est moisée et boulonnée. Le logement est en moellons enduits, avec baies à chambranles en pierre de taille. Il est distribué en trois pièces à cheminée, l'une d'elle conserve un pavage à cabochons et une cheminée engagée en calcaire peint en noir.

Mursbois
pierre
brique
essentage de planches
pan de bois
moellon sans chaîne en pierre de taille
maçonnerie
Toittuile plate, tôle ondulée
Étagesen rez-de-chaussée
Couverturestoit à longs pans
croupe
Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives départementales de la Sarthe ; 2 Mi 289/59. Listes nominatives de la commune de Rouperroux-le-Coquet. 1906 - 1936.

  • Archives départementales de la Sarthe ; 2 Mi 289/134. Listes nominatives de la commune de Rouperroux-le-Coquet. An IV - 1901.

  • Archives départementales de la Sarthe ; 3 P 263/12. Eta de section (tableau indicatif des propriétés foncières, de leurs contenances et de leurs revenus). 1842.

  • Archives départementales de la Sarthe ; 3 P 263/13. Matrice des propriétés foncières. 1843-1913.

Documents figurés
  • Plan d'une partie de la route de Paris au Mans et Angers... 1747-48. (Archives départementales de la Sarthe ; C additif 142).

  • Plan cadastral de la commune de Rouperroux. 1835. (Archives départementales de la Sarthe ; PC 263/2 à 10).

(c) Région Pays de la Loire - Inventaire général - Hardy Julien