Logo ={0} - Retour à l'accueil

Écart, les Jolifières

Dossier IA72001162 réalisé en 2010

Fiche

Dénominationsécart
Aire d'étude et cantonForêt de Bercé - Le Grand-Lucé
AdresseCommune : Saint-Vincent-du-Lorouër
Lieu-dit : les Jolifières
Cadastre : 1834 A1 117, 118, 124, 125, 129 ; 1987 A1 142

Cet écart conserve du bâti des XVIIe et XVIIIe siècles (maisons 1 et 2). La maison 3 a été reconstruite après 1850.

Période(s)Principale : 17e siècle
Principale : 18e siècle
Principale : 2e moitié 19e siècle

D'après le cadastre de 1834, l'écart des Jolifières se composait de quatre constructions divisées en huit logements. Une construction enfermant trois logements a été détruite. Il reste aujourd'hui trois constructions anciennes et une construction nouvelle. La maison 1 (1834, p. 118) enferme une chambre à feu qui a conservé sa cheminée et un potager dans le placard mural, et une pièce pouvant servir de dépendance. Le pignon opposé à la cheminée est fermé par un essentage de bois et est supporté par deux poteaux corniers. L'ardoise est un matériau de couverture moderne. La maison 2 (1834, p. 124, 125, 129) était divisée en trois logements et trois propriétés imbriquées, transformées par la suite en étables à vaches. L'intérieur est très perturbé mais conserve néanmoins des vestiges de murs en pan de bois protégés par des appentis. Une cheminée présente les mêmes caractéristiques que celles de la maison 1. La maison 3 a été construite après 1850. Ses dépendances (1834, p. 117) abritaient elles aussi un logement.

Murscalcaire
enduit
moellon
pierre de taille
Toitardoise
Couverturestoit à longs pans
États conservationsbon état, envahi par la végétation
Statut de la propriétépropriété privée
(c) Région Pays de la Loire - Inventaire général ; (c) Syndicat de Pays de la Vallée du Loir - Aquilon Stéphanie