Logo ={0} - Retour à l'accueil

Écart - la Bussonière, Saint-Jean-sur-Erve

Dossier IA53002889 réalisé en 2003

Fiche

Dossiers de synthèse

Parties constituantes non étudiéesétable, étable à chevaux, porcherie
Dénominationsécart
Aire d'étude et cantonCommunauté de communes d'Erve-et-Charnie - Sainte-Suzanne
AdresseCommune : Saint-Jean-sur-Erve
Lieu-dit : la Bussonière
Cadastre : 1842 F 219, 220, 222 à 228 ; 1982 F 562, 598, 602, 662

L'écart de la Bussonière rassemble deux anciennes fermes. Le logis de la première qui se trouvait sur la parcelle du cadastre ancien F 219 a été reconstruit un peu plus au nord en 1851. Ses ouvertures ont été refaites dans le dernier quart du XXe siècle. L'étable qui en dépendait est mitoyenne avec l'étable à chevaux de la seconde ferme. Elle peut dater du XVIIe siècle ou du XVIIIe siècle. Elle a été remaniée dans la deuxième moitié du XIXe siècle et partiellement convertie en garage à la fin du XXe siècle. Le logis-étable et l'étable à chevaux de la seconde ferme ont été complètement remaniés ou reconstruits et la porcherie édifiée dans la seconde moitié du XIXe siècle.

Période(s)Principale : Temps modernes
Principale : 2e moitié 19e siècle
Principale : 3e quart 19e siècle
Secondaire : 4e quart 20e siècle
Dates1851, daté par source

Les quatre bâtiments maçonnés sont irrégulièrement disposés autour d'une cour. Il sont couverts d'ardoises. La façade principale du logis-étable, tournée vers le nord-ouest, s'aligne le long du chemin d'accès. Sa partie logis est percée de deux fenêtres et d'une porte encadrées de calcaire marbrier taillé peint en blanc. Le logis de la première ferme disposait, avant sa réfection, du même type d'encadrements. Son extrémité sud-est avait sans doute une fonction agricole ; on y accède par l'arrière et non par la façade principale, située au sud-ouest. La porcherie présente des encadrements de portes à arcs surbaissés en brique et piédroits en grosse brique. Ceux de l'étable sont en brique et ceux de l'étable à chevaux sont en gros moellons équarris de calcaire marbrier et en bois. La Bussonnière appartient au type I des écarts.

Mursgrès moellon sans chaîne en pierre de taille
Toitardoise
Étagesen rez-de-chaussée, comble à surcroît
TypologiesLa typologie des écarts est établie en fonction du nombre de logements comptabilisés sur le cadastre de 1842. Type I : écart de 2 ou 3 logements. Type II : écart de 4 logements ou plus.
Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives départementales de la Mayenne ; 3 P 395. Matrices des propriétés foncières bâties et non bâties de Saint-Jean-sur-Erve, 1845-1914.

(c) Région Pays de la Loire - Inventaire général ; (c) Conseil départemental de la Mayenne - Foisneau Nicolas
Nicolas Foisneau

Chercheur à l'Inventaire général, au service puis direction du Patrimoine du Conseil départemental de la Mayenne, de 2001 à 2020.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Davy Christian
Christian Davy

Chercheur au service Patrimoine de la Région Pays de la Loire


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.