Dossier d’œuvre architecture IA72001690 | Réalisé par
  • inventaire topographique
Croix de chemin dites croix de Launay.
Auteur
Copyright
  • (c) Région Pays de la Loire - Inventaire général

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Communauté de communes Maine 301 - Bonnétable
  • Commune Saint-Georges-du-Rosay
  • Lieu-dit Launay
  • Adresse Route départementale n° 59
  • Cadastre  ;
  • Précisions

Mentionnées en 1443, les Croix de Launay figurent sur le plan cadastral de 1835. Les croix,auraient été originellement au nombre de cinq et installées dans le champ des Croix. Elles auraient été déplacées en 1595 sur leur site actuel le long de la route de Bonnétable à la Ferté-Bernard et réduites à trois croix portant les figures du Christ, de la Vierge et de Saint-Pierre. Cette dernière aurait porté les dates de 1200, 1595, an IV et an XI. Démontées et cachées pendant la Révolution, elles furent replacées en l'an XI puis remaniées et peintes en 1822. En 1937, les croix étaient renforcées par une barre métallique et protégées par une couverture de planches. Deux ont été volées dans le 4e quart du XXe siècle et la troisième déplacée dans l'église paroissiale.

Synthèse

Le fut en grès hexagonal peut dater du Moyen-Age (1200 ?), le fut carré de la réfection de 1822. Les trois croix, peut-être détruites lors des guerres de Religion, ont été refaites en calcaire dans le 4e quart du XVIe siècle (1595 ?).

  • Remplois
    • Partie déplacée Commune : Saint-Georges-du-Rosay Lieu-dit : La croix subsistante est conservée dans l'église paroissiale Saint-Georges Adresse : place de l'église
  • Période(s)
    • Principale : Moyen Age , daté par source
    • Principale : 4e quart 16e siècle , daté par source
    • Secondaire : 1er quart 19e siècle
  • Dates
    • 1595, daté par source

Les trois croix occupent le carrefour dit de Launay, à l'intersection de la R.D. 59 et de la R.D. 178. N'en subsistent que deux futs de grès d'environ 3 m de hauteur, l'un de section hexagonale et l'autre de section carrée, dressés sur un socle de moellons de grès. La seule croix subsistante est conservée dans l'église paroissiale de Saint-Georges-du-Rosay. En calcaire anciennement polychrome (traces de rouge et de blanc), elle présente à l'avers La Crucifixion et sur les côtés deux fleurs. Le revers est nu. Les parties supérieures et inférieures de la croix manquent.

  • Murs
    • grès
    • calcaire pierre de taille
  • État de conservation
    vestiges
  • Techniques
    • sculpture
  • Représentations
    • Crucifixion
    • fleur
  • Précision représentations

    La Crucifixion occupe la face de la croix. Les deux fleurs ornent les côtés des deux bras de la croix.

  • Mesures
    • h : 53 cm
    • l : 78 cm
    • la : 22 cm
  • Statut de la propriété
    propriété de la commune

Documents d'archives

  • Archives départementales de la Sarthe. 18 J 477. Fond Paul Cordonnier-Diétrie. Dossiers par commune. Saint-Georges-du-Rosay.

  • AD Sarthe : 1 L 34. Saint-Georges-du-Rosay : déclarations rendues au fief de Rosay. 1443-1461.

    Archives départementales de la Sarthe, Le Mans : 1 J 34

Bibliographie

  • PESCHE, Julien-Rémy. Dictionnaire topographique, historique et statistique de la Sarthe, suivi d'une biographie et d'une bibliographie. 6 tomes. Le Mans : Monnoyer ; Paris : Bachelier, 1829-1842.

    Tome 5, p. 228.

Documents figurés

  • Plan cadastral de la commune de Saint-Georges-du-Rosay. 1835. (Archives départementales de la Sarthe ; PC 285).

    Section A
Date d'enquête 2013 ; Date(s) de rédaction 2014
(c) Région Pays de la Loire - Inventaire général