Logo ={0} - Retour à l'accueil

Chapelle Saint-Julien, 41 quai Paul-Boudet, Laval

Dossier IA53000665 réalisé en 2014

Fiche

Œuvres contenues

VocablesSaint-Julien
Dénominationschapelle
Aire d'étude et cantonLaval centre - Laval Est
AdresseCommune : Laval
Adresse : 41 quai
Paul-Boudet
Cadastre : 2014 AY 01

La construction de la chapelle en 1901 achève les gros travaux de l'hôpital Saint-Julien. Elle est édifiée pour 300 000 francs sur des plans de Léopold Ridel. Les vitraux de ses fenêtres sont réalisés entre 1901 et 1902 par Auguste Alleaume. D'après le registre de caisse du peintre-verrier, leur réalisation s'est faite pour un coût total d'environ 8 000 francs. Après sa désaffection au culte dans les années 1980, la chapelle est utilisée comme espace d'expositions. Depuis 2000, elle est utilisée comme réserve muséale.

Période(s)Principale : 1er quart 20e siècle
Dates1901, daté par travaux historiques
Auteur(s)Auteur : Ridel Léopold
Léopold Ridel (17 février 1852 - 25 juin 1910

Architecte de la ville de Laval à partir de 1881. Architecte départemental de la Mayenne à partir de 1892.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte attribution par travaux historiques

Chapelle en croix latine orientée sud-nord et dont l'entrée principale occupe le bras ouest du transept autrefois réservé au public. De style romano-byzantin, l'édifice se distingue par son entrée richement ornée : sculptures en bas-relief dont une Vierge à l'enfant tenant un lys et une statue de saint Joseph, rose, arcatures, etc. La croisée du transept est coiffée d'une tour-lanterne à tambour et dôme ovales. Un lanternon portant croix surmonte l'ensemble. Un campanile à flèche polygonale renferme une cloche. Le pignon du transept ouest et la tour-lanterne dans sa totalité utilisent la pierre de taille de calcaire. Le reste de la chapelle est construite en moellons de moyen appareil. Les murs sont percés de baies en plein-cintre. Le bras gauche du transept, anciennement chœur des religieuses, est constitué d'une salle basse à deux rangées de cinq arcatures et d'un étage. Le plafond de la salle basse est couvert d'un solivage en chêne sculpté. Ce qui correspond à la nef stricto sensu était autrefois réservé aux malades et communiquait avec l'hôpital. Le chœur qui décrit un demi-cercle est peu profond. Le décor intérieur est particulièrement digne d'intérêt et, exception faite des vitraux d'Auguste Alleaume, fut exécuté sous la direction de Léopold Ridel : peintures monumentales réalisées par les peintres Maurice Chabas et Emmanuel Cavaillé-Col, sculptures de Joseph Vallet.

Murspierre moellon
calcaire pierre de taille
Toitardoise, calcaire en couverture
Plansplan en croix latine
Couverturesdôme ovale
flèche polygonale
toit à longs pans
État de conservationdésaffecté, mauvais état
Techniquesvitrail
peinture
Statut de la propriétépropriété publique
Intérêt de l'œuvreà signaler

Références documentaires

Documents figurés
  • Laval. Chapelle de l'Hôtel-Dieu. [S.l.] : [s.n.], [1er quart 20e siècle]. 1 impr. photoméc. (carte postale). (21).

    Archives départementales de la Mayenne, Laval : Fonds Desille : 191 J
  • [Vue en coupe transversale vers le chœur de la chapelle Saint-Julien, quai Paul-Boudet à Laval] / dessinée par Léopold Ridel. [Laval] : [1er quart 20e siècle]. 1 dess. : crayon et encre sur papier, aquarelle.

    Archives municipales, Laval
(c) Région Pays de la Loire - Inventaire général ; (c) Ville de Laval - Garnavault Sylvie
Sylvie Garnavault

Chercheuse à l'Inventaire général du patrimoine culturel (Mairie de Laval).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.