Logo ={0} - Retour à l'accueil

"Auguste Alleaume peintre-verrier" : présentation de l'opération thématique régionale

Dossier IA53004249 réalisé en 1979

Une première opération inachevée : 1979

L'opération d'étude des verrières du peintre-verrier lavallois Auguste Alleaume a été amorcée par le Service régional de l'Inventaire dès 1979, à l'occasion d'un projet d'exposition, non abouti, mené avec le musée du Vieux-Château à Laval. Les photographes du service, François Lasa et Patrice Giraud, ont alors reproduit l'ensemble des cartons issus de l'atelier donnés peu avant au musée par les petites-filles d'Auguste Alleaume, Madeleine et Jeanne Martinol, ainsi qu'une série de cartons dessinés par son frère, le peintre Ludovic Alleaume, pour divers peintres-verriers et aujourd'hui disparus. Un premier recensement de l'œuvre a alors été établi sous la forme d'un registre dactylographié à partir du répertoire de dessins de l'atelier et de visites de terrain en Mayenne et en Sarthe. Il a été complété par une campagne photographique portant sur un ensemble limité de verrières religieuses situées en Mayenne (églises paroissiales de Carelles, Chailland, Craon, Entrammes, Livré-la-Touche, Louverné, Quelaines, chapelle du couvent Saint-Joseph-des-Champs d'Entrammes).

Reprise d'antériorité et compléments ponctuels : 2005-2007

Il a fallu attendre 2005, pour que, dans le cadre de l'informatisation des données de l'Inventaire issues d'opérations non archivées ou inachevées ou d'opérations ponctuelles, engagée par la mission Inventaire du service patrimoine du Département, l'ensemble de la documentation photographique accumulée sur Alleaume en 1979 (et en 1984 et 1985, dans le cadre d'opérations ponctuelles sur les églises de La Baconnière, de Bais et de Cuillé) soit identifiée sur la base Illustration et que les dossiers d'œuvres correspondant soient rédigés sur la base Palissy. Ce travail a été mené, à l'occasion d'un contrat de 2 mois, par Florence Cornilleau. Il a été complété la même année, puis en 2006 et 2007, à la faveur de contrats effectués par Arnaud Bureau, par l'étude d'autres ensembles de vitraux mayennais religieux d'Alleaume, documentés par le fonds de cartons (en 2005 : Carelles, Colombiers-du Plessis, Désertines, Larchamp, Pontmain, Saint-Aubin-Fosse-Louvain ; en 2006 : Bourgon, Commer, Le Genest-Saint-Isle, Marcillé-la-Ville, Saint-Poix, Villaines-la-Juhel ; en 2007 : Bouchamps-les-Craon, chapelle du lycée Saint-Michel à Château-Gontier, chapelle du Pavement à Craon, Moulay, Vautorte). Les photographies de ces vitraux ont été réalisées par François Lasa, qui a également reproduit en 2007 une partie des maquettes et des projets issus du de l'atelier d'Alleaume conservés, depuis leur donation en 1948 par la fille d'Alleaume Rose-Blanche Martinol, au musée-école de la Perrine. Cette dernière campagne portait uniquement sur les dessins se rappportant à des œuvres localisées en Mayenne et visait donc à compléter la documentation se rapportant aux œuvres déjà étudiées. Parallèlement, les contacts pris par Arnaud Bureau avec la dernière héritière en ligne directe d'Auguste Alleaume, sa petite-fille Jeanne Martinol, ont abouti en 2008 au don, aux Archives départementales de la Mayenne, d'un fonds archives important, constitué principalement d'une abondante correspondance entre l'artiste, ses parents et son frère Ludovic et de photos et permettant d'éclairer les années de formation d'Auguste et les premiers temps de son installation en Mayenne.

L'opération programmée, son contenu, sa méthode et ses acteurs : 2012-2016

L'intérêt et la qualité de l'œuvre d'Auguste Alleaume, son importance quantitive en Mayenne et dans la Région Pays de la Loire, l'importance des données déjà rassemblées par l'Inventaire et la richesse des sources documentaires disponibles ont conduit à inscrire l'achèvement de l'opération d'inventaire des œuvres d'Alleaume et sa valorisation sous la forme d'expositions et d'une publication parmi les objectifs définis dans l'avenant passé en 2012 à la convention associant la Région Pays de la Loire et le Département de la Mayenne en vue de la réalisation de l'inventaire pour les années 2008-2013 ainsi que dans la convention 2013-2016. L'inventaire de terrain et le dépouillement des archives ont été menés par Arnaud Bureau, au gré de contrats annuels de 3 à 6 mois, entre 2012 et 2014, ainsi que par Sylvie Garnavault pour la ville de Laval. L'étude a été élargie à l'ensemble de l'œuvre exécutée par le peintre-verrier durant sa période d'activité à Laval (1893 -1939), qu'elle soit religieuse ou civile, publique ou privée, localisée en Mayenne ou dans les autres départements. Cependant, il a été prévu que seuls les ensembles de verrières situés en Pays de la Loire, cadre administratif de l'opération, feraient l'objet de dossiers sur la base Palissy, avec le souci de constituer sur ce territoire une documentation aussi exhaustive que possible. Compte-tenu de l'ampleur du terrain concerné et des contraintes de temps 2 méthodes ont été adoptées pour localiser les vitraux de l'artiste. L'ensemble des verrières des églises paroissiales de la Mayenne - où le travail d'Alleaume est majoritairement concentré - a été repéré afin d'y recenser toutes les œuvres qu'il y a exécuté. Pour les autres vitraux mayennais d'Alleaume et ceux situés dans les autres départements, le travail d'inventaire est parti des sources d'archives, principalement de 2 d'entre elles : le répertoire de dessins et le registre de caisse de l'atelier. Il a permis de localiser une part importante des œuvres commandées pour des édifices privés, même si toutes les mentions de commanditaires n'ont pu être élucidées. Les photographies des verrières, ainsi que des maquettes et projets issus du fonds du musée-école de la Perrine (transféré au musée du Vieux-Château) qui n'avaient pas été prises en compte en 2007 et de dessins conservés aux Archives départementales de la Mayenne, ont été réalisées par Yves Guillotin au cours de plusieurs campagnes échelonnées entre 2012 et 2015. Ce travail a rendu possible une série de 3 expositions organisées en Mayenne en 2014 et dont le principal commissaire a été Arnaud Bureau : "Alleaume, père et fils. Lumière sur une famille d'artistes" aux Archives départementales de la Mayenne du 28 avril au 29 août 2014 ; "Auguste Alleaume (1854-1940). Un maître-verrier en Mayenne" au Centre d'interprétation de l'architecture et du patrimoine (CIAP) du château de Sainte-Suzanne du 28 juin 2014 au 31 mars 2015, scénographiée par l'atelier Caravane de Strasbourg (Alexandre Früh) ; "Ludovic Alleaume. Peintre et dessinateur de vitraux (1859-1941)" à l'espace SCOMAM du musée de Laval du 18 octobre 2014 au 19 avril 2015. Le projet a aussi abouti à la publication en octobre 2015 chez l'éditeur nantais 303, dans la collection Images du patrimoine, d'un ouvrage de 96 pages intitulé "Auguste Alleaume. Peintre-Verrier. Mayenne. Pays de la Loire", rédigé par Arnaud Bureau, avec la collaboration de Nicolas Foisneau, illustré par Yves Guillotin, enrichi de cartes de localisation des vitraux d'Alleaume réalisées par Virginie Desvigne, mis en pages par Bruno Savin et Nolwenn Couëtoux et dont la coordination a été assurée par François Corbineau. La base de données a été corrigée, complétée et finalisée sur Renabl en 2015 et 2016 par Nicolas Foisneau. La constitution du dossier de synthèse (collectif "Les verrières du peintre-verrier lavallois Auguste Alleaume") a nécessité la réalisation d'un tableau excel permettant de comptabiliser les vitraux par localisations, types, sujets, périodes de réalisation et états. Les dossiers Palissy réalisés dans le cadres d'inventaires topographiques (cantons d'Evron, de Montsûrs, d'Argentré, communauté de communes d'Erve-et-Charnie) et déjà versés ont été complétés. Le choix a été fait de relier chaque dossier Palissy de verrière ou d'ensemble de verrières à un dossier Mérimée minimal portant sur l'édifice contenant, illustré par une voire 2 photographies, de manière à contextualiser les œuvres de l'artiste. Seuls quelques édifices contenants, déjà photographiés et partiellement étudiés à l'occasion d'inventaires ponctuels (églises de La Baconnière, Bais, Craon, Cuillé et Entrammes) ou bien documentés (Hôtel Morisset et chapelle funéraire de la famille Caigné à Mayenne) ont fait l'objet de dossiers plus approfondis. Le passage de Renabl à Gertrude a nécessité en 2018 et 2019 un nouveau travail de correction et de finalisation de la base de donnée, mené à bien par Sylvie Garnavault pour Laval et par Nicolas Foisneau pour le reste de l'opération. La gestion de la base de données a été assurée par Régine Faugeras.

Aires d'étudesPays de la Loire

(c) Conseil départemental de la Mayenne ; (c) Région Pays de la Loire - Inventaire général - Foisneau Nicolas
Nicolas Foisneau

Chercheur à l'Inventaire général, au service puis direction du Patrimoine du Conseil départemental de la Mayenne, de 2001 à 2020.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.