Logo ={0} - Retour à l'accueil

Maisons, 41 et 43 quai Albert-Chassagne, Paimbœuf

Dossier IA44004543 réalisé en 2004

Fiche

Parties constituantes non étudiéeshangar agricole, puits
Dénominationsmaison
Aire d'étude et cantonPaimbœuf (commune)
AdresseCommune : Paimbœuf
Adresse : 41, 43 quai
Albert-Chassagne
Cadastre : 1810 254 ; 263 ; 264 ; 1999 A 3ème feuille 547, 548 ; 2047 2048

Le nouvel alignement du quai favorise, dans la seconde moitié du XIXe siècle, la reconstruction d'un ensemble de trois maisons dont la troisième à l'ouest (n° 43) simple en profondeur a été élevée en applique contre une maison d'une pièce préexistante. Aux deux premières maisons (n° 41) sont associés perpendiculairement, de part et d'autre d'une cour et d'un jardin communs, deux corps de bâtiment couverts d'un toit à longs pans ; le premier à l'est remanié se prolongeait à l'origine vers le sud comme en témoigne le mur mitoyen avec la maison n° 40 (fig.14). Le second récemment restauré (escalier distribuant un étage en mezzanine) est vraisemblablement contemporain de la reconstruction au XIXe siècle. Le hangar couvert en appentis adossé au mur de clôture sud élevé jusqu'à la limite occidentale des parcelles 547 et 546 (n° 44) rend compte de la largeur de la parcelle originelle au-delà de l'emprise des trois maisons considérées ; il renvoie à une campagne de construction antérieure. Dans le troisième quart du XVIIIe siècle, il est fait état de plusieurs corps de logis dont les boutiques occupent le rez-de-chaussée. Une description datant de 1776 en précise la nature : une grande maison d'un étage et une maison basse de deux pièces à l'est avec des celliers, une écurie et une grange, le tout sur un grand jardin. Le terrain a été arrenté par la duchesse de Lesdiguières à Jean Bernier de la Haye Maréchal, le 24 mai 1684.

Période(s)Principale : 18e siècle
Principale : 3e quart 19e siècle

Une individualisation de la façade caractérise chaque maison : la première à l'est comprenant deux boutiques au rez-de-chaussée et deux pièces à l'étage accessible par un escalier dans-œuvre (situé à l'angle sud-est) ; la seconde au centre, à travées, de deux pièces par niveau séparées au rez-de-chaussée par un couloir traversant permettant de gagner la cour ; la troisième, à l'ouest (n°43), soumise à la construction préexistante, de deux pièces en profondeur, a généré une façade à deux travées centrées ; la difficile jonction des deux pans du toit témoigne depuis le jardin du placage de la façade sur le quai. L'ensemble adressé n°41a récemment été rénové et la distribution entièrement modifiée.

Murspierre
granite
moellon enduit
tuffeau pierre de taille
Toittuile mécanique, ardoise
Plansplan rectangulaire régulier
Étages1 étage carré
Élévations extérieuresélévation à travées
Couverturestoit à longs pans
Escaliersescalier dans-œuvre : escalier tournant en charpente
Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • Rolle rentier de Mesdemoiselles Grou pour les rentes qui leur sont dues sur les maisons de Paimboeuf mentionnant, dans la marge, l'origine de propriété. Arrentement d'une boisselée de terre (1458,71 m2) à Jean Bernier de la Haye Maréchal par la duchesse de Gondi, le 29 mai 1684. [1772]

    Archives départementales de Loire-Atlantique, Nantes : 1 E 757
  • Etude de Me Baullin. Rente due par François Evain, tailleur d'habits, Anne Mion son épouse, et Salomon Chauvet sur une boissellée de terre sur laquelle sont bâtis plusieurs corps de logis consistant en boutiques, chambres hautes, cour et cellier, suite à l'arrentement concédé le 29 mai 1684 à Jean Bernier par la duchesse de Lesdiguière. 28 mai 1769

    Archives départementales de Loire-Atlantique, Nantes : 4 E 1/4
(c) Région Pays de la Loire - Inventaire général - Lelièvre Françoise
Françoise Lelièvre

Chercheur, Service Patrimoine, Région Pays de la Loire.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.