Logo ={0} - Retour à l'accueil

Maison, puis hôtel de voyageurs du Cheval blanc (?) et café, 2 place Sainte-Barbe

Dossier IA72059013 réalisé en 2020

Fiche

Dossiers de synthèse

Appellationshôtel du Cheval blanc
Dénominationsmaison, hôtel de voyageurs, café
Aire d'étude et cantonPays du Perche sarthois - Saint-Calais
AdresseCommune : Semur-en-Vallon
Adresse : 2 place
Sainte-Barbe
Cadastre : 1830 B1 29 30 ; 2020 AD 37

Deux maisons figurent à cet emplacement sur le plan cadastral napoléonien de 1830 : celles-ci sont en grande partie conservées comme en témoignent les nombreuses baies chanfreinées encore visibles côté place et côté passage commun, au rez-de-chaussée comme à l'étage. On observe également une grande fenêtre à appui saillant, peut-être primitivement à meneau et traverse. Elles pourraient dater du XVIe ou du XVIIe siècle. Une fenêtre en arc segmentaire délardé daterait quant à elle du XVIIIe siècle. Selon les matrices cadastrales, Simon Clément réunit les deux maisons et agrandit le bâtiment jusqu'à la rue des Sablons dans le 3e quart du XIXe siècle en 1865 (modifications enregistrées en 1868), d'où le pan coupé et les ouvertures régulières en brique du mur-pignon. La maison apparait ainsi dans sa forme actuelle sur les plans d'alignement de 1873 et 1874. Des cartes postales du début du XXe siècle précisent que le bâtiment abrite l'hôtel Robert (Honoré Robert, sabotier et aubergiste) et montrent en façade une enseigne figurant un cheval blanc. C'est ensuite un café. Une partie des ouvertures est remaniée dans la 2e moitié du XXe siècle.

Période(s)Principale : 16e siècle, 17e siècle, 18e siècle, 3e quart 19e siècle
Secondaire : 2e moitié 20e siècle

La façade sur le passage commun, orientée au sud, présente deux travées ainsi que des ouvertures disposées sans ordre dont une porte à linteau de bois murée. Trois baies sont chanfreinées et pourvues de congés, une autre est en arc segmentaire délardé. On note également un accès extérieur au sous-sol. La façade sur la place, au nord, présente une travée d'ouvertures chanfreinées, une grande fenêtre à appui saillant et d'autres baies remaniées. Quant à la façade en pignon, sur la rue des sablons, elle présente trois travées dont une grande porte au rez-de-chaussée en incluant le pan coupé : les ouvertures sont ici encadrées de brique et couvertes en arc segmentaire, à l'exception du linteau en bois de la porte. Cette portion du bâtiment est ornée d'une corniche en quart de rond en brique, tandis que les autres faces présentent une simple corniche à rangées de briques. La toiture, à longs pans et à une croupe, est sommée d'un épi de faîtage en zinc.

On note, au pied de la maison, la présence d'un élément sculpté utilisé en chasse-roue. Il pourrait s'agir d'un corbeau de cheminée de la fin du Moyen Age, provenant peut-être de cette maison ou d'ailleurs.

Murspierre moellon enduit (?)
Toitmatériau synthétique en couverture
Étagessous-sol, rez-de-chaussée, 10 étages carrés
Élévations extérieuresélévation à travées
Couverturestoit à longs pans croupe
État de conservationremanié
Statut de la propriétépropriété d'une personne privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives départementales de la Sarthe ; 3 O 370. 1844-1926 : chemin d'intérêt commun n°30 de Bouloire à Vibraye, alignements et travaux, commune de Semur-en-Vallon.

  • Archives départementales de la Sarthe ; 3 O 423. 1844-1926 : chemin d'intérêt commun n°58 de La Ferté-Bernard à Saint-Calais, alignements et travaux, commune de Semur-en-Vallon.

  • Archives départementales de la Sarthe ; 3 P 340. Matrices cadastrales, registres des augmentations et diminutions de construction de Semur-en-Vallon.

Documents figurés
  • Collections de cartes postales et de photographies anciennes, commune de Semur-en-Vallon. (Collection particulière).

(c) Région Pays de la Loire - Inventaire général ; (c) Pays du Perche sarthois - Barreau Pierrick
Barreau Pierrick

Chercheur auprès du Pays du Perche sarthois jusqu'en octobre 2020. Depuis novembre 2020, chercheur auprès du Conseil départemental de la Mayenne.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.