Logo ={0} - Retour à l'accueil

La gare de la ligne de chemin de fer de Mamers à Saint-Calais, actuellement gare de la ligne du chemin de fer touristique de la Sarthe.

Dossier IA72058473 inclus dans Le faubourg dit de Saint-Etienne ou de Melleray à Bonnétable réalisé en 2015

Fiche

Œuvres contenues

Parties constituantes non étudiéesquai, latrines, passage à niveau, voie ferrée
Dénominationsgare
Aire d'étude et cantonCommunauté de communes Maine 301 - Bonnétable
AdresseCommune : Bonnétable
Lieu-dit : La Gare
Adresse : Boulevard
de la Gare
Cadastre : PCI 2016 AI 280, 281

L'établissement de la station de Bonnétable selon le plan donné en 1868 par l'ingénieur Faliès, chef du service technique de la compagnie du chemin de fer à Saint-Calais, fut autorisé par arrêté préfectoral le 26 juin 1869 et réalisé avant 1872, date de l'ouverture au trafic du tronçon Mamers-Connerré. La station de 2e classe fut pourvue des équipements de base (une voie principale et deux voies parallèles reliées à une voie transversale par trois plaques tournantes, quai à voyageurs, et quai découvert pour les marchandises), et du bâtiment-type de 2e classe associant sous même faîte bâtiment des voyageurs à étage et deux travées, distribué en bureau et salle d'attente au rez-de-chaussée et logement de chef de gare à l'étage, et halle à marchandises à trois travées. En raison de la position médiane de la station sur ce tronçon de la ligne, une grue de chargement fixe, un réservoir à eau et des fosses à piquer le feu étaient également prévus, de même qu'un passage à niveau (P.N. 56) protégé par des barrières pour franchir la route impériale 138 bis à l'entrée sud de la station. En 1877, la commune fit aménager un square au pied de la station. En 1879, deux salles d'attentes furent ajoutées.

Peu avant 1897, la station fut augmentée des équipements de la ligne des tramways de la Sarthe du Mans à Mamers : un pont biais à tablier mécanique de 3,60 m d'ouverture dessiné par l'ingénieur louis Harel de la Noé pour permettre le croisement des deux voies ferrées, et une halte installée à proximité du pont en 1901. La gare fut équipée d'un dépôt de la bibliothèque des chemins de fer par la maison Hachette en 1913, du téléphone en 1923 et de l'éclairage électrique en 1930. Elle fut endommagée par un bombardement en 1944. La ligne de tramways fut fermée en 1947, le trafic voyageurs de la ligne de Mamers à Saint-Calais en 1965 et le trafic marchandises en 1977. Deux ans plus tard, le tronçon de Connerré à Bonnétable fut affecté par le département de la Sarthe à l'association Transvap, pour l'exploitation du Chemin de fer touristique de la Sarthe.

Synthèse

De la station de 2e classe construite entre 1969 et 1872 sur les plans de l'ingénieur Faliès subsistent les trois voies parallèles, le quai voyageur et le quai découvert à marchandises, ainsi que le bâtiment mixte de 2e classe. Une partie des cloisons en bois, lambris d'appui et banquettes de la salle d'attente et du bureau sont conservés au rez-de-chaussée du bâtiment voyageur. Le corps de bâtiment sur poteaux hourdé en briques, accoté au bâtiment voyageurs, est la salle d'attente ajoutée en 1879 et réservée selon la tradition orale à l'usage du duc de La Rochefoucauld, actionnaire-fondateur de la ligne. Les latrines sont en ruines. Une partie de l'équipement (voie transversale et plaques tournantes) fut démontée avant la transformation de la station en terminus de la ligne touristique en 1979. Le bâtiment des voyageurs et la halle ont été restaurés vers 2010, et la station équipée en 2012 d'un pont-tournant (étudié). Il ne reste du tracé de la ligne de tramways que les deux culées du pont-rail biais qui supportait le passage de la voie de Mamers à Saint-Calais.

Période(s)Principale : 3e quart 19e siècle
Secondaire : 4e quart 19e siècle
Auteur(s)Auteur : Harel de la Noé Louis ingénieur des Ponts et Chaussées attribution par source
Auteur : Faliès Alfred
Alfred Faliès

Ingénieur, promotion 1853 de l'Ecole Centrale.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
ingénieur de l'entreprise attribution par source

Les quais sont en moellons avec bordure de granite. Le bâtiment est composé de trois corps sur le même alignement, le premier distribué en bureau et salle d'attente au rez-de-chaussée et logement à l'étage, le second à droite à usage de halle aux marchandises et le troisième à gauche de salle d'attente. Le premier corps, sur sous-sol, élevé d'un étage carré et composé de deux travées de baies, est construit en maçonnerie enduite sur soubassement en granite, avec chaînes d'angles, bandeaux, chambranles de baies et corniche en briques. L'étage est desservi par un escalier droit appuyé au mur-pignon gauche. La halle aux marchandises est bâtie sur poteaux et partiellement essentée de planches. Ces deux corps partagent le même toit couvert de tuiles mécaniques. La salle d'attentes, sur poteaux hourdés de briques, est couverte d'une croupe et de zinc.

Mursgranite pierre de taille
pierre moellon enduit
brique
bois essentage de planches
Toittuile mécanique, zinc en couverture
Étagessous-sol, 1 étage carré
Élévations extérieuresélévation à travées
Escaliersescalier de distribution extérieur : escalier droit en charpente
États conservationsrestauré
Statut de la propriétépropriété du département
Protections

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Sarthe : 2 P 1582. Carnet des établissements industriels : Aigné à Château-l'Hermitage. 1852-1879.

    Archives départementales de la Sarthe, Le Mans : 2 P 1582.
  • Archives départementales de la Sarthe. 3 P 29/31. Matrice des propriétés foncières 1838-1913. (3 P 29 : folios 1 à 700. 3 P 30 : folios 701 à 1400, avec table alphabétique générale des propriétaires pour les trois volumes. 3 P 31. folios 1401 à la fin).

  • Archives départementales de la Sarthe : 3 P 40 / 38-39. Matrice des propriétés bâties 1882-1911. (3P 38 : cases 1 à 600. 3 P 39 : cases 601 à la fin, avec table alphabétique générale des propriétaires pour les deux volumes).

  • Archives départementales de la Sarthe : 3 P 40 / 40-42. Matrice des propriétés bâties. 1911-1975. (3 P 40 : cases 1 à 696, avec table alphabétique générale des propriétaires pour les trois volumes. 3 P 41 : cases 697 à 1516. 3 P 42 : cases 1517 à la fin).

  • AD Sarthe : 5 S 340. Chemin de fer de Mamers à Saint-Calais. Gares. 1910-1935

    Archives départementales de la Sarthe, Le Mans : 5 S 340
  • AD Sarthe : 5 S 793. Tramways de la Sarthe. LE MANS—BONNETABLE—MAMERS. Travaux : Briosne-la Ferté-Bernard. 1896.

    Archives départementales de la Sarthe, Le Mans : 5 S 793
  • AD Sarthe : 5 S 902. Ligne de chemin de fer de Mamers à Saint-Calais. Plans d'ensemble et emplacement des stations. 1869-1938.

    Archives départementales de la Sarthe, Le Mans : 5 S 902
Documents figurés
  • AD Sarthe : 5 S 904. Ligne de chemins de fer de Mamers à Saint-Calais. Construction gares, bâtiments et aménagements. 1872, [par Faliès, ingénieur en chef] Autog Broise, rue de Dunkerque, 43, à Paris. [30 plans (plans, coupes, élévations, détails de constructions) reliés des bâtiments et installations des stations de 1ère, 2e et 3e classe. Echelles 1/100e, 1/50e, 1/10e. Lavis et encre, de 98 à 50 x 61 à 31 cm.]

    Archives départementales de la Sarthe, Le Mans : 5 S 904
Bibliographie
  • WAGNER, CLaude. Les tramways de la Sarthe : du XIXe siècle aux années 2000. Le Mans : Éd. de la Reinette, 2003. 287 p.

    p. 147
(c) Région Pays de la Loire - Inventaire général - Hardy Julien