Logo ={0} - Retour à l'accueil

Garage de réparation automobile, actuellement maison, 17 avenue de la Loire, Montsoreau

Dossier IA49010745 réalisé en 2010

Fiche

Ce garage de réparation automobile est notable en ce qu'il relève d'une typologie architecturale affirmée et caractéristique du second quart du XXe siècle. Il est l'un des rares bâtiments marquants du XXe siècle dans le paysage architectural montsorélien et témoigne, par son implantation, de la tendance à un glissement des activités du village vers l'ouest de la commune depuis le milieu du XIXe siècle.

Enfin, c'est un jalon chronologique de la suprématie de la route sur la marine de Loire, définitivement démantelée dans les premières décennies du XXe siècle.

Destinationsmaison
Dénominationsgarage de réparation automobile
Aire d'étude et cantonFontevraud-l'Abbaye - Montsoreau - Saumur-Sud
AdresseCommune : Montsoreau
Lieu-dit : la Maumenière
Adresse : 17 avenue de la
Loire
Cadastre : 2011 E 760

Le garagiste, réparateur et concepteur automobile Gustave Nabot, installé à Varennes-sur-Loire, fait construire entre octobre 1939 et juin 1940 un garage à Montsoreau, en bordure de la route de Loire, au bas de la Maumenière.

Il s'agit initialement d'un corps de bâtiment à un étage, réalisé par la société Sallafranques-Hérault, "entreprise de maçonnerie en tous genres" établie à Varennes-sur-Loire. Le couvrement du toit, en plaques de fibro-ciment, est réalisé par l'entreprise saumuroise Fournier.

A l'issue de la Seconde Guerre mondiale, le garage est agrandi par deux collatéraux en rez-de-chaussée.

Par la suite, un appentis vient prolonger le garage, au sud.

Ce garage, désaffecté depuis quelques années, est aujourd'hui une habitation.

Période(s)Principale : 2e quart 20e siècle
Dates1939, daté par source
Auteur(s)Auteur : Auteur inconnu attribution par source
Personnalité : Nabot Gustave commanditaire attribution par source

Ce bâtiment est édifié sur la route de Loire, en direction du pont et sur l'axe terrestre majeur de traversée du village, implantation privilégiée pour un garage de réparation automobile.

Le corps central du garage, de 5,50m en façade par 9,80m en profondeur, est construit en parpaings de béton armé sur un solin de moellons. La charpente, en bois, porte une couverture de plaques ondulées en ciment amiante. Les collatéraux, construits eux aussi en béton, sont couverts d'un toit en appentis, en tôles ondulées sur charpente métallique.

Sur rue, le choix d'un pignon à redent pour le corps central, ainsi que le traitement des baies, à angles hauts à pans coupés, semblent avoir été conçus dès la première campagne de construction, en 1939-1940. Les baies du bas de ce corps central ont conservé leur remplage originel.

Les collatéraux réalisés dans un second temps on dû recevoir un traitement analogue, malgré un décrochement de niveau, par souci d'harmonisation.

L'aile est et l'appentis qui la prolonge furent unifiés en partie haute par un essentage de tôle.

Mursbéton
ciment
enduit
crépi
essentage de tôle
moellon
Toitciment amiante en couverture, tôle ondulée
Étagesrez-de-chaussée, 1 étage carré
Élévations extérieuresélévation ordonnancée
Couverturestoit à longs pans
appentis
Escaliersescalier intérieur
Statut de la propriétépropriété privée
(c) Région Pays de la Loire - Inventaire général ; (c) Conseil départemental de Maine-et-Loire - Conservation départementale du patrimoine - Stalder Florian