Logo ={0} - Retour à l'accueil

Ferme - la Lande-Jouan, Saint-Jean-sur-Erve

Dossier IA53002927 réalisé en 2003

Fiche

  • L'ancien logis vu du sud.
    L'ancien logis vu du sud.
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • étable à vaches
    • étable à chevaux
    • grange
    • toit à porcs
    • remise

Dossiers de synthèse

Parties constituantes non étudiéesétable à vaches, étable à chevaux, grange, toit à porcs, remise
Dénominationsferme
Aire d'étude et cantonCommunauté de communes d'Erve-et-Charnie - Sainte-Suzanne
AdresseCommune : Saint-Jean-sur-Erve
Lieu-dit : la Lande-Jouan
Cadastre : 1842 C 208 à 210 ; 1982 ZC 10

Le logis-étable de la Lande-Jouan figure sur la plan cadastral de 1842. La partie logis a été agrandie d'un bâtiment à étage en 1862. La remise date de la 2e moitié du XIXe siècle. Les bâtiments ont été abandonnés dans les années 1960 lorsqu'a été construite, à 150 mètres au nord, une maison neuve, agrandie en 2000. Il sont aujourd'hui ruinés à l'exception de l'extension XIXe du logis et de la remise. Le chemin d'accès aux anciens bâtiments a été supprimé lors du remembrement.

Période(s)Principale : Temps modernes
Principale : 3e quart 19e siècle
Principale : 2e moitié 19e siècle
Principale : 3e quart 20e siècle
Principale : 4e quart 20e siècle
Dates1862, daté par source
1965, daté par tradition orale
2000, daté par tradition orale

Les dispositions de l'ancienne ferme de la Lande-Jouan sont connues grâce au témoignage du propriétaire, qui est né ici. L'essentiel des fonctions était réuni dans un seul bâtiment très allongé, dont la façade principale était tournée vers le sud. La partie logis, à l'ouest, était constituée de deux corps de bâtiment : un ancien corps, aujourd'hui très ruiné, en rez-de-chaussée, construit en moellons de grès et qui comprenait à l'origine une seule pièce, puis fut divisé, après la seconde guerre mondiale, en une salle et une chambre ; un corps moderne à étage, encore debout, édifié majoritairement en moellons de calcaire marbrier, dont chaque niveau correspondait à une chambre et qui était éclairé par des ouvertures à arcs surbaissés encadrées de briques formant harpage. L'étage était accessible de l'extérieur par un escalier droit. Un corps en appentis, qui servait de toit à porcs, vient s'appuyer contre le pignon ouest du logis. La partie est du bâtiment, totalement détruite abritait d'ouest en est : une cave, deux étables à vaches, un fond de grange et deux étables à chevaux. La remise, construite essentiellement en grès, est isolée à l'est. Il n'en reste que les murs. La Lande-Jouan appartient au type IIB des fermes.

Mursgrès moellon sans chaîne en pierre de taille
calcaire moellon sans chaîne en pierre de taille
Toitardoise
Étages1 étage carré, en rez-de-chaussée
Couverturestoit à longs pans
Escaliersescalier de distribution extérieur : escalier droit
TypologiesLa typologie des fermes est établie en fonction de l'importance des remaniements entrepris après l'établissement du cadastre en 1842. Type I : simple remaniement de l'existant. Type II : reconstruction partielle ; IIA : remaniement du logis ; IIB : remaniement complet ou reconstruction sur place du logis ; IIC : reconstruction du logis avec remaniement des dépendances principales. Type III : reconstruction complète. Type IV : construction ex nihilo.
État de conservationvestiges

Exemple rare de logis de ferme à étage.

Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives départementales de la Mayenne ; 3 P 395. Matrices des propriétés foncières bâties et non bâties de Saint-Jean-sur-Erve, 1845-1914.

(c) Région Pays de la Loire - Inventaire général ; (c) Conseil départemental de la Mayenne - Foisneau Nicolas
Foisneau Nicolas

Chercheur à l'Inventaire général, au service puis direction du Patrimoine du Conseil départemental de la Mayenne, de 2001 à 2020.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Davy Christian
Davy Christian

Chercheur au service Patrimoine de la Région Pays de la Loire


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.