Logo ={0} - Retour à l'accueil

Ferme dite la Cabane de Bois Dieu (vestiges)

Dossier IA85002728 réalisé en 2020

Fiche

Dossiers de synthèse

Parties constituantes non étudiéescour, grange, étable, pigeonnier
Dénominationsferme
Aire d'étude et cantonVallée de la Sèvre Niortaise, Marais poitevin
AdresseCommune : Maillé
Lieu-dit : Bois Dieu (le)
Adresse : route
D25
Cadastre : 1835 A 159 ; 2020 WC 9

Cette ferme fait partie des grandes exploitations ou cabanes créées au moment du dessèchement des marais de Vix, Maillezais, Maillé et Doix dans les années 1660. Elle a pris le nom de Bois Dieu, un toponyme déjà employé au Moyen Âge pour désigner les marais appartenant à l'abbaye de Maillezais dans les environs. Recouvrant 97 arpents, la cabane constitue le carreau 3 délimité lors du partage des marais desséchés de Vix-Maillezais en 1663. Ce carreau est alors attribué à Jean de La Vallée-Corné, financier parisien, un des principaux membres de la Société des marais, plus tard poussé à la faillite par ses créanciers. La cabane passe alors de mains en mains au cours du 18e siècle.

La cabane apparaît sur le plan cadastral de 1835, ne comprenant alors qu'un seul bâtiment, à l'emplacement du logis. Elle appartient à cette date à Henry-Jacques Grimouard de Saint-Laurent (1786-1861), demeurant au château de la Loge, à Saint-Laurent-de-la-Salle. Les autres bâtiments ont été ajoutés sans doute dans la seconde moitié du 19e siècle, alors que le logis était reconstruit.

Les bâtiments de la cabane, en ruines, sont situés en retrait par rapport à la route départementale, le long du canal du Pont Tord. Celui-ci en constituait le principal accès avant la construction de la route dans les années 1850-1860. La ferme comprenait un logis, parallèle au canal, puis une grande grange-étable à façade en pignon, dans son prolongement au nord-est. Celle-ci était un long bâtiment rectangulaire, en simple rez-de-chaussée, couvert d'un toit en roseau et en tuiles, ouvrant au nord-est par une large porte. Au sud-est de la cour s'élèvent les ruines d'une autre grange-étable à façade en pignon, avec des boulins à pigeons sur le mur pignon sud-ouest.

Murscalcaire moellon enduit
Toittuile creuse
Étagesrez-de-chaussée, comble à surcroît
Couvrements
Couverturestoit à longs pans
TypologiesCabane de marais desséchés ; Ferme à bâtiments séparés ; Grange-étable à façade en pignon
État de conservationvestiges
Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives départementales de la Vendée ; 62 J, archives de la Société des marais desséchés de Vix-Maillezais, liasse 1, pièce 5. Partage des marais de Maillezay et Vix, avec les procurations, eschanges et procez-verbaux, [19 octobre 1663-1er septembre 1664], Fontenay-le-Comte, chez Petit-Jean, 1664.

  • Archives départementales de la Vendée ; 3 P 1460 à 1465, 3578, 3579 (complétés par les registres conservés en mairie). 1836-1914 : état de section et matrices des propriétés du cadastre de Maillé.

Documents figurés
  • Plan cadastral de Maillé, 1835. (Archives départementales de la Vendée ; 3 P 132 ; complété par l'exemplaire conservé en mairie).

(c) Région Pays de la Loire - Inventaire général ; (c) Conseil départemental de la Vendée - Suire Yannis
Suire Yannis

Conservateur en chef du patrimoine au Département de la Vendée depuis 2017.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.