Logo ={0} - Retour à l'accueil

Ferme, actuellement maison ; le Pont aux chèvres, 19 rue du Pont-aux-chèvres

Dossier IA85002316 réalisé en 2019

Fiche

Dossiers de synthèse

Parties constituantes non étudiéescour, clôture, jardin, grange, étable, hangar agricole, puits, logement
Dénominationsferme
Aire d'étude et cantonVallée de la Sèvre Niortaise, Marais poitevin
AdresseCommune : Vix
Lieu-dit : Pont aux chèvres (le)
Adresse : 27 rue du
Pont-aux-chèvres
Cadastre : 1836 B 1305 à 1311 ; 2019 AL 162

Le plan cadastral de 1836 montre l'existence à cet emplacement, déjà, de plusieurs bâtiments alignés les uns avec les autres : une habitation au plus près de la rue, une autre à l'extrémité nord, plusieurs granges et dépendances entre les deux. L'ensemble est alors partagé entre les héritiers de François Sausseau (1756-1834), cultivateur, et de Marie Simonneau (1753-1817), son épouse, mentionnés dans le quartier du Pont aux chèvres en 1792. Parmi leurs enfants, François Sausseau (1787-1874), cultivateur, époux de Marie Babin (1801-1882), possède notamment l'habitation au nord (sans doute l'ancien logement qui demeure aujourd'hui à côté du hangar métallique) ; Jean Sausseau (1794-1879) et Pierre Limouzin époux de Marie-Anne Sausseau détiennent chacun une des granges au centre ; Pierre Sausseau (1781-1858) époux de Marie Pouvreau a hérité des autres granges et de l'habitation au sud. Tous se partagent aussi la petite dépendance qui se trouve alors au sud de la cour (dont il reste les vestiges aujourd'hui). Le passage qui longe les bâtiments est commun.

L'ensemble demeure divisé entre les héritiers Sausseau une grande partie du 19e siècle. Pierre Limouzin et Jean Sausseau font construire de nouvelles habitations au centre de l'ensemble en 1842. A la fin du 19e siècle, l'essentiel est repris par les héritiers de François Sausseau époux Babin : son fils, Baptiste (1826-1914), jardinier, célibataire ; et sa fille, Marie Sausseau (1830-1921), épouse de Jean-Baptiste Moinard (1828-1899) (qui habite avec lui au 53 rue du Pont aux chèvres). Le gendre de ces derniers, Armand Simonneau, cultivateur, époux de Marie Moinard, vit là au recensement de 1881, avec la grand-mère et l'oncle de son épouse, Marie Babin (qui décède l'année suivante) et Baptiste Sausseau. Armand Simonneau fait reconstruire la ferme en 1906, selon le cadastre. Sa belle-mère, Marie Sausseau, veuve Moinard, finit sa vie chez lui.

Période(s)Principale : 1er quart 19e siècle, 1er quart 20e siècle
Dates1906, daté par source

Cette ancienne ferme comprend pour l'essentiel un logis et des dépendances (grange, étable) placés dans l'alignement les uns des autres et sous le même toit. L'ensemble, perpendiculaire à la voie, se prolonge au nord par un ancien logement puis par un hangar métallique. Les vestiges d'une autre dépendance prennent place au sud de la cour, traversée par un passage et en partie délimitée par un muret.

L'ancien logement (début du 19e siècle ?), devant lequel se trouve un puits, est en simple rez-de-chaussée, avec grenier. Il présente une travée d'ouvertures et deux baies au rez-de-chaussée, correspondant probablement à une seule pièce d'habitation. Sa façade est en partie ornée d'une génoise. Le logis (construit en 1906 au plus près de la rue) présente des proportions bien plus importantes. Sous un toit avec une croupe côté rue, que souligne une corniche, il possède un étage et présente en façade trois travées d'ouvertures et quatre baies au rez-de-chaussée. Les appuis sont saillants et un solin souligne la base de la façade.

Murscalcaire moellon enduit
Toittuile creuse
Étages1 étage carré
Couvrements
Couverturestoit à longs pans croupe
TypologiesFerme bloc en longueur, 3/4
Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives départementales de la Vendée, 3 E 63/210. 1897, 21 septembre : donation-partage des biens de Jean Moinard et Marie Sausseau.

  • Archives départementales de la Vendée. 3 P 3392 à 3401, 3725 (complétés par les registres conservés en mairie). 1837-1971 : état de section et matrices des propriétés du cadastre de Vix.

Documents figurés
  • Plan cadastral de Vix, 1836. (Archives départementales de la Vendée, 3 P 303).

(c) Région Pays de la Loire - Inventaire général ; (c) Conseil départemental de la Vendée - Suire Yannis