Logo ={0} - Retour à l'accueil

École mixte, puis école de filles, puis mairie - R.D. 582 de Saint-Léger à Chammes, 2e maison, Saint-Léger

Dossier IA53003078 réalisé en 2005

Fiche

Genrede filles
Parties constituantes non étudiéespréau
Dénominationsécole, mairie
Aire d'étude et cantonCommunauté de communes d'Erve-et-Charnie - Sainte-Suzanne
AdresseCommune : Saint-Léger
Adresse : R.D. 582 de Saint-Léger à Chammes, 2e maison
Cadastre : 1842 D 393 ; 1982 D 347

D'après Angot, le curé Joseph Dioré créa à Saint-Léger en 1746 une école de filles, financée par les revenus de la ferme des Petites Landes et, à partir de 1752, de celle de Rocheteau. Dans la première moitié du XIXe siècle, les sœurs institutrices d'Evron sont logées dans une maison du bourg, propriété de la commune. Elles y dispensent leur enseignement en dépit de l'étroitesse du lieu, décrit ainsi en 1850 : "une petite maison sise au bourg de Saint-léger, construite en pierre, charpente en chêne, couverte en tuile, distribuée d'une principale pièce à cheminée avec un four pour cuire le pain, un corridor, une chambre froide avec un petit cabinet, grenier sur le tout". Un projet de construction d'une école mixte sur "l'ancien chemin de Saint-Léger à Evron" (actuelle route de Sainte-Suzanne) présenté vers 1849 par l'architecte-expert de Sainte-Suzanne Etienne-Louis Guitton est abandonné, faute de moyens suffisants. Un projet de reconstruction sur place dessiné par le même Guitton est écarté par l'inspecteur de l'enseignement primaire en janvier 1855. Il est suivi par au moins deux autres projets : l'un est défendu par le maire dans un courrier au préfet le 9 février 1855 ; le second fait l'objet d'une représentation en plan conservée. Ils n'ont pas n'ont plus été exécutés. Le second incluait l'édification d'un deuxième corps de bâtiment accolé au bâtiment de logement et séparé en deux classes, l'une pour les filles, l'autre pour les garçons. Le projet finalement réalisé sans doute peu après, comporte un corps unique abritant à la fois le logement et une classe. Après la création d'une école de garçons en 1878, l'école mixte devient école de filles. Elle est vraisemblablement laïcisée en 1897 lors de la création d'une école privée dirigée par deux sœurs d'Evron. En 1910 et 1911, le bâtiment est réparé et un préau et des toilettes sont construits sur les plans de l'architecte Léopold Ridel remplacé après sa mort par l'agent voyer Gareau. Les travaux sont réalisés par l'entrepreneur d'Evron Rossignol. Ils sont définitivement reçus le 2 octobre 1911. Au début des années 1990, l'ancienne école de filles, devenue école maternelle a été transformée en mairie et l'école maternelle regroupée avec l'école primaire dans l'ancienne mairie-école de garçons. La porte d'accès depuis la rue dans l'ancienne classe a alors été élargie.

Période(s)Principale : 3e quart 19e siècle
Secondaire : 1er quart 20e siècle
Secondaire : 4e quart 20e siècle
Dates1910, daté par source
Auteur(s)Auteur : Guitton Étienne-Louis
Étienne-Louis Guitton

Architecte et géomètre à Sainte-Suzanne.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte (?), attribution par source
Auteur : Ridel Léopold
Léopold Ridel (17 février 1852 - 25 juin 1910

Architecte de la ville de Laval à partir de 1881. Architecte départemental de la Mayenne à partir de 1892.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte départemental attribution par source
Auteur : Gareau agent voyer attribution par source

L'ancienne école de filles, désormais mairie est construite en moellons de grès actuellement enduits de ciment. Ses baies sont majoritairement en calcaire marbrier taillé. A l'étage de la façade sur cour, elle sont en brique. L'ancienne salle de classe, installé dans la partie sud du rez-de-chaussée, sert de mairie. L'ancien logement de l'institutrice, aujourd'hui loué par la commune à un particulier, occupe le reste du rez-de-chaussée et l'étage.

Mursgrès moellon sans chaîne en pierre de taille enduit
Toitardoise
Étages1 étage carré
Couverturestoit à longs pans
Statut de la propriétépropriété de la commune

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives départementales de la Mayenne : E dépôt 224 4 M 1. Projet de construction d'une maison d'école pour la commune de Saint-Léger : devis, métré des travaux, évaluation de la dépense établis par Etienne-Louis Guitton, expert-architecte. S.d. [vers 1849].

  • Archives départementales de la Mayenne : E dépôt 224 4 M 1. Commune de Saint-Léger-en-Charnie. Échange entre la commune et la fabrique de la maison occupée par les institutrices communes contre une pièce de terre nommée le closeau. 25 juillet 1850.

  • Archives départementales de la Mayenne : O 966 4. Commune de Saint-Léger-en-Charnie. Échange de courrier entre la préfecture de la Mayenne et la mairie concernant la construction d'une école mixte. Janvier-février 1855.

  • Archives départementales de la Mayenne : O 966 4. Commune de Saint-Léger-en-Charnie. Travaux effectués à l'école de filles : extraits du registre des délibérations du conseil municipal, 1er août 1910, 25 septembre 1910, 28 avril 1912 ; décompte des travaux, 14 avril 1912.

Documents figurés
  • Commune de Saint-Léger-en-Charnie. [Projet de construction d'une école mixte : plan et élévation]. 1855. 1 dess. : encre sur papier ; 26,5 X 20 cm. (Archives départementales de la Mayenne ; O 966 4).

Bibliographie
  • ANGOT, Alphonse (abbé), GAUGAIN, Ferdinand (abbé). Dictionnaire historique, topographique et biographique de la Mayenne. Laval : A. Goupil, 4 vol., 1900-1910.

    t. 3, p. 616
  • LE PAIGE, André-René (chanoine). Dictionnaire topographique, historique, généalogique et bibliographique de la province et du diocèse du Maine. Le Mans : Toutain ; Paris : Saugrain, 1777, 2 tomes. Réimpr. Mayenne : imprimerie de l'Ouest, A. Nézan, 1894.

    t. 2, p. 445
Périodiques
  • TONNELIER Constant. L'Eglise et l'école primaire en Mayenne du XVe siècle à 1881. La Mayenne, Archéologie, Histoire, n°5, 1983.

    p. 114, 117, 138
(c) Région Pays de la Loire - Inventaire général ; (c) Conseil départemental de la Mayenne - Foisneau Nicolas
Nicolas Foisneau

Chercheur à l'Inventaire général, au service puis direction du Patrimoine du Conseil départemental de la Mayenne, de 2001 à 2020.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Davy Christian
Christian Davy

Chercheur au service régional de l'inventaire.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.