Logo ={0} - Retour à l'accueil

Écart - les Hauts-Pins, Saint-Léger

Dossier IA53003127 réalisé en 2005

Fiche

Parties constituantes non étudiéesétable, grange
Dénominationsécart
Aire d'étude et cantonCommunauté de communes d'Erve-et-Charnie - Sainte-Suzanne
AdresseCommune : Saint-Léger
Lieu-dit : les Hauts-Pins
Cadastre : 1842 A 50 ; 1982 A 44

La ferme des Hauts Pins a vraisemblablement été construite dans la seconde moitié du XIXe siècle (logis) et à la fin du XIXe ou au début du XXe siècle (étable-grange, seconde étable) à l'emplacement du manoir des Pins. En 1197 existait une chapelle que les religieuses d'Etival cédèrent en 1237, à l'occasion d'un échange, à Hamelin le Franc. En 1369 "le domaine des Pins ès bois et landes de Sauges" est donné à bail par Fouquet de Couesmes. Au XVIe siècle, la seigneurie appartient à Jeanne de la Saugère puis à René de la Roussardière seigneur de la Saugère et de Parneau. Les descendants de ce dernier, Paul du Bois de Mesneuf la vend en 1651 à André de Montecler. Le manoir est mentionné sur la carte de Jaillot (1706) et sur la carte de Cassini (vers 1760). Le seigneur des Pins jouissait de la seigneurie de paroisse. L'aveu de Saint-Léger à Sainte-Suzanne en 1609 mentionne : "la cour, cervice (?) et estrages, avec certaine place où il y avait jadis une chapelle, deux maisons, deux granges et étables appelées les Pins avec trois jardins et les étrages dudit lieu (), une plesse et garenne deffenseble nommée la ferrière (), une pièce de bois de haute futaye (), l'étang dudit lieu avec la chaussée, bondes et rivages et le moulin etant en dessous avec droits de mout[] sur mes sujets au cas de la coutume". Les deux exploitations des Pins, correspondant au manoir et à la ferme actuelle des Petits-Pins s'étendaient en 1781 sur 178 journaux un quart de champs et 2 hommées de prés. Le moulin banal, signalé par Jaillot et Cassini, figure sur le plan terrier de 1781. Avec la closerie à laquelle il était associé, il couvrait 32 journaux et demi et une journée de bêcheur de champs et 3 hommées de prés. Dans le projet d'aveu de 1783, il apparait composé "d'une maison manable emplacement du moulin endedent (?) mes meulles roues et rouets, étables et écuries, le tout en un tenant au-dessous de la chaussée et bande de mond[it] étang". Il avait disparu en 1842. L'étang et la digue de retenue sont conservés.

Période(s)Principale : 2e moitié 19e siècle
Principale : limite 19e siècle 20e siècle

L'ancienne ferme des Hauts-Pins constitue un écart avec celle des Petits-Pins (étudiée en sous-dossier). Elle est constituée de trois bâtiments disposés autour d'une cour ouverte à l'ouest. Ils sont construits en moellons de grès et sont couverts d'ardoises, sauf la seconde étable dont la toiture est en tuile plate. Ils sont dotés d'un comble à surcroît, haut sur les étables, plus bas sur le logis. Celui-ci prend place au sud de la cour. Sa façade principale donnait sur la cour au nord où ses ouvertures sont en calcaire marbrier taillé. Des baies en brique ont été percées au sud dans le dernier quart du XXe siècle. Les angles du bâtiments sont renforcés de chaines d'angles harpées en calcaire marbrier taillé. L'étable-grange, au nord, et la seconde étable, à l'est possède des baies aux arcs (cintrés sur l'étable-grange, surbaissés sur la seconde étable) en brique et aux piédroits en pierres de taille de calcaire marbrier. Les Hauts-Pins appartiennent au type I des écarts.

Mursgrès moellon
grès moellon sans chaîne en pierre de taille
Toitardoise, tuile plate
Étagesen rez-de-chaussée, comble à surcroît
Couverturestoit à longs pans
TypologiesLa typologie des écarts est établie en fonction du nombre de logements comptabilisés sur le cadastre de 1842. Type I : écart de 2 ou 3 logements. Type II : écart de 4 logements ou plus.
Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives départementales de la Mayenne : 471 J 20. Chartrier de Montecler. Registre des domaines de Montecler. 1784.

    p. 135
  • Archives départementales de la Mayenne : 471 J 22. Chartrier de Montecler. Censif du fief des Pins. 1782.

  • Archives départementales de la Mayenne : 471 J 35. Chartrier de Montecler. Projet d'aveu de la Marquise de Montecler à Monsieur pour la partie de son marquisat relevant de la baronnie de sainte-Suzanne. Domaine et fief des Pins. 1783.

  • Archives départementales de la Mayenne : 471 J 35. Chartrier de Montecler. Amendes et remembrances des pleds et assises du marquisat de Montecler tenues au château dudit lieu par le fief et seigneurie des Pins en dépendant. 1769-1789.

  • Archives départementales de la Mayenne : 471 J 36. Chartrier de Montecler. Aveu de la Saugère et des Pins à Sainte-Suzanne. 15 mai 1609. [Copie du 18e siècle].

  • Archives départementales de la Mayenne ; 471 J 35. Chartrier de Montecler. Plan-terrier. Pl. 22 : les lieux, moulin, closerie et étang des Pins. 1781. Encre sur un papier constitué de 14 morceaux collés.

Bibliographie
  • ANGOT, Alphonse-Victor (abbé), GAUGAIN, Ferdinand (abbé). Dictionnaire historique, topographique et biographique de la Mayenne. Laval : A. Goupil, 4 vol., 1900-1910.

    t. 3, p. 271, 272 ; t. 4, p. 724, 846
  • ANGOT, Alphonse (abbé), LAURAIN, Ernest (éd.). Généalogies féodales mayennaises du XIe au XIIIe siècle. Laval : imprimerie-librairie Goupil, 1942.

    p. 381
(c) Région Pays de la Loire - Inventaire général ; (c) Conseil départemental de la Mayenne - Foisneau Nicolas
Nicolas Foisneau

Chercheur à l'Inventaire général, au service puis direction du Patrimoine du Conseil départemental de la Mayenne, de 2001 à 2020.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Davy Christian
Christian Davy

Chercheur au service Patrimoine de la Région Pays de la Loire


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.