Logo ={0} - Retour à l'accueil

Dispensaire et bains-douches, actuellement bureaux, 50 rue de la Gare, Connerré

Dossier IA72058712 inclus dans Bourg de Connerré : faubourg du Lion (d'or) et avenue Carnot réalisé en 2018

Fiche

Destinationsbureau
Parties constituantes non étudiéescour, lavoir, buanderie
Dénominationsdispensaire, bains douches
Aire d'étude et cantonPays du Perche sarthois - Savigné-l'Evêque
AdresseCommune : Connerré
Adresse : 50 rue de la
Gare
Cadastre : 2018 AB 44

Au sortir de la Seconde guerre mondiale, la municipalité de Connerré décide de doter la commune d'un dispensaire et de bains-douches. L'emplacement d'une maison de la rue de la Gare, dévastée par un bombardement, est envisagé pour la construction, mais le projet est suspendu dans l'attente de l'estimation des dommages de guerre. Une autre maison de la même rue, léguée par M. Georges Meillant à la commune, est finalement choisie pour être démolie et laisser place au dispensaire. Les plans et devis sont dressés en 1953-1954 par l'architecte Raymond Baroin du Mans. Les travaux de construction sont adjugés en onze lots en février 1955 (entrepreneurs Haloin pour la maçonnerie et Bedoire pour la charpente) et la réception définitive du bâtiment est prononcée en 1958.

Désaffecté dans les années 1990, le bâtiment, toujours propriété de la commune, est aujourd'hui loué pour accueillir des bureaux. Une porte a été aménagée sur le mur-pignon, avec une passerelle d'accès, dans le 4e quart du 20e siècle.

Période(s)Principale : 3e quart 20e siècle
Secondaire : 4e quart 20e siècle
Dates1955, daté par source
Auteur(s)Auteur : Baroin Raymond
Raymond Baroin

Architecte au Mans au milieu du XXe siècle.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte attribution par source
Auteur : Haloin entrepreneur attribution par source
Auteur : Bedoire entrepreneur attribution par source

De plan rectangulaire, le bâtiment compte trois niveaux d'élévation. Le soubassement abritait les douches et salles de bain, au rez-de-chaussée se trouvaient la salle d'attente, la salle de consultation et une annexe, ainsi que les pièces à vivre du logement du médecin, l'étage accueillait le reste du logement (chambres, cabinet de toilette et débarras).

La façade principale, orientée sur la rue au sud-est, présente cinq travées d'ouvertures soulignées d'encadrements de briques. Les deux travées latérales comprennent chacune une porte en plein cintre surmontée d'un oculus. La façade opposée, sur le Dué, comprend d'étroites ouvertures rectangulaires. La façade en pignon couvert, où se trouve aujourd'hui l'entrée principale accessible par une passerelle, est symétrique et compte trois travées aux deux premiers niveaux et deux fenêtres à l'étage. On peut encore apercevoir le bandeau avec l'inscription "bains douches municipaux".

L'ensemble comprend également, près du Dué, une ancienne buanderie et un lavoir.

Mursbéton béton armé
grès moellon enduit (?)
Toitardoise
Étagesétage de soubassement, rez-de-chaussée surélevé, 1 étage carré
Couvrements
Élévations extérieuresélévation à travées
Couverturestoit à longs pans pignon couvert
Escaliers
État de conservationbon état
Statut de la propriétépropriété de la commune

Références documentaires

Documents d'archives
  • 1953-1958 : construction d'un dispensaire et de bains-douches, commune de Connerré.

    Archives départementales de la Sarthe, Le Mans : 83 W 24
Documents figurés
  • 1953, septembre : plans de construction d'un dispensaire et de bains-douches, par Raymond Baroin architecte, commune de Connerré.

    Archives départementales de la Sarthe, Le Mans : 83 W 24
  • 1854 à nos jours : délibérations du conseil municipal de la commune de Connerré. (Archives municipales de Connerré).

Bibliographie
  • CHARTIER, Janine, LOUVEAU, Annie. Lavoirs en Sarthe. Mulsanne : ITF éditions, 2015.

    p. 106-107
(c) Région Pays de la Loire - Inventaire général ; (c) Pays du Perche sarthois - Barreau Pierrick
Pierrick Barreau

Chercheur auprès du Pays du Perche sarthois.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.